Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

11 vaccins obligatoires « L’objectif de 95% de couverture vaccinale n’a aucune base scientifique » affirme le Professeur Didier Raoult

Le professeur Didier Raoult est le scientifique européen dont les publications comptent le plus de citations dans le domaine des maladies infectieuses. Il a reçu Prévention santé à l’institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection qu’il dirige à Marseille. Il vient de publier un livre intitulé « La vérité sur les vaccins » aux éditions Michel Lafon. Lors de cet entretien de 55 minutes, le Professeur Raoult nous apporte son éclairage sans langue de bois sur la politique vaccinale du gouvernement. Une interview iconoclaste et exhaustive, du meilleur connaisseur des maladies infectieuses en France que nous vous faisons découvrir en exclusivité sur notre média.

Interview

01:10 Pourquoi ce livre, pourquoi la vérité sur les vaccins, pensez-vous qu’elle n’a pas été dite ?
03:02 Que pensez-vous de la voie choisie par le gouvernement à savoir, celle de l’obligation vaccinale ?
06:26 Le gouvernement dit répondre aux demandes de l’OMS qui demande 95% de couverture vaccinale
10:34 Donc le gouvernement choisit l’anti-science selon vous ?
15:09 Voulez-vous que l’on prenne les 11 vaccins un à un, nous dire si la maladie est grave, si le vaccin est utile et s’il y a d’autres moyens de la soigner ?
15:20 La diphtérie ?
15:59 Le tétanos ?
17:08 La polio ?
21:13 Le vaccin contre la polio pour des nourrissons français à l’heure actuelle, qu’en pensez-vous ?
23:17 Coqueluche ?
24:11 Hépatite B ?
26:02 Y a-t-il une nécessité de santé publique à ce que les nourrissons soient vaccinés contre l’hépatite B ?
28:04 La pneumonie ?
31:05 Le méningite C ?
33:44 Fallait-il le rendre obligatoire pour les nourrissons de 2 mois ?
34:22 La rougeole ?
38:15 Les oreillons ?
38:38 La rubéole ?
38:56 Le ministère de la santé affirme que les vaccins sont sûrs et n’ont pas d’effets secondaires, qu’en pensez-vous ?
41:26 Les effets secondaires ne sont pas répertoriés en France au sein d’un registre comme aux Etats-Unis.
43:14 L’avenir de la vaccination, est-ce une vaccination personnalisée ?
43:55 Le vaccin contre la dengue
46:54 Un vrai problème : le clostridium difficile
49:02 L’obligation vaccinale va-t-elle contre le mouvement de fond de la société ?

 

Ajout du 19 mars 2018 – 19h00

Pour résumer la pensée du Pr. Raoult voici les principaux points de l’interview dont l’objet concernait les 11 vaccins rendus obligatoires pour les nourrissons depuis 2018.
Il faut sortir du débat fermé Il n’y a pas d’un côté les bons qui sont pour les vaccins et de l’autre les archaïques qui sont contre estime le professeur : « tout ça n’a pas de sens ».
« Il faut faire au cas par cas une analyse bénéfice-risque » « Si le risque d’une maladie n’existe pas le risque du vaccin est inacceptable».

Il ne sert à rien de vacciner contre des maladies qui n’existent plus, les maladies fantômes. Il faut identifier les vrais problèmes de santé publique.

 

Oublier les maladies fantômes

Sont donc inutiles pour le nourrisson français en 2018 car les maladies ont disparu :

1-le vaccin contre la diphtérie

2-le vaccin contre le tétanos

3-Le vaccin contre la polio : « actuellement le vaccin anti-poliomyélitique n’a pas d’intérêt.(22 :10)

Soit pour faire simple le DTP qui rassemble les trois et qui était le seul obligatoire avant l’extension décidée par Emmanuel Macron pour 2018.

« A partir du moment où il n’y a plus de risque, il ne peut pas y avoir de bénéfice. C’est évident. »(19 :28)

 

Oublier les maladies peu graves ou peu répandues chez les nourrissons

Il ne sert à rien de vacciner massivement les nourrissons français contre des maladies qui ne sont pas graves (qui font peu de morts) ou qui ne touchent que des groupes à risque.

Il ne faut pas se tromper de cibles.

Sont donc inutiles pour le nourrisson français en 2018 :

4- Le vaccin contre l’hépatite B, car la maladie transmissible par le sexe ou les seringues souillées ne concerne pas les nourrissons français. Le professeur préconise plutôt la vaccination des pré-ados.(24 :14)

5- Le vaccin contre la méningite C qui ne concerne que des cas sporadiques. « c’est pas négligeable mais c’est un mort par an. »(11 :18) » C’est 30% des méningites à méningocoques  » (31 :46) Le reste 70% concerne la méningite B.

6- Le vaccin contre La rougeole « il y a un mort par rougeole par an » (11 :11) alors que les maladies bactériennes dans les hôpitaux font 24 000 morts par an. Ce sont les personnels de soins qui doivent être ciblés. (07 :23)

 

Quelle est l’efficacité du vaccin contre la rougeole ? « On ne sait pas »

Le vaccin contre le pneumocoque « c’est l’inverse de la rougeole, contrairement à ce qu’on pensait, il dure beaucoup plus longtemps. Il dure à peu près 10 ans » (28 :20)

« On ne savait pas qu’il fallait faire deux injections, pendant longtemps on en a fait une maintenant on se rend compte qu’il faut en faire une deuxième

« on est en train de rattraper ça on est pratiquement à 80% ; ya pas de drame et il y 300 cas de rougeole en France (04 :50) »

« Il y a eu un phénomène particulier en 2011 en Italie aussi , un phénomène qui a mis en évidence qu’une seule vaccination ne suffisait pas . Il est bien possible d’ailleurs que deux ne suffisent pas .On le verra avec le temps c’est un vaccin récent. Donc on verra si à 60 ans avoir eu deux injections de rougeole ça suffit ou ça suffit pas . Pour l’instant on ne le sait pas. (07 :29)

« Ce qui s’est passé pour la rougeole , c’est une maladie extrêmement contagieuse chez les gens qui ne sont pas protégés.on a des frontières poreuses . Il y a eu une épidémie en roumanie, les roms sont arrivés ils ont foutu la rougeole à ceux qui n’avaient pas d’anticorps(07 :14)

 

Total des vaccins dont les nourrissons peuvent se passer : 6 sur 11

Cela fait donc si on fait l’addition : 6 vaccins sur 11 qui ne sont pas utiles de façon massive et obligatoire pour des nourrissons français par ailleurs en bonne santé et vivant dans des bonnes conditions d’hygiène.

 

Conserver certains vaccins du nourrisson soit  5 vaccins sur les 11 obligatoires

Sont utiles pour le nourrisson , selon le professeur,

7-Le vaccin contre la coqueluche (surtout pour les femmes enceintes),

8-Le vaccin contre l’hémophilius HIB (22 :18) « un des trois tueurs que l’on a après une infection virale respiratoire » ,

9-Le vaccin contre oreillons

10-Le vaccin contre la rubéole

11-Le vaccin contre les pneumocoques (Prévenar). « Pneumocoque, c’est un problème de santé publique » .

Soit 5 vaccins sur les 11.

Se concentrer sur les vrais problèmes de santé publique

Il faut au contraire reconnaître les vrais problèmes de santé publiques ; Selon le Pr.Raoult  « les tueurs »  sont :

Les pneumonies, les diarrhées à clostridium difficile (46 :50) « il tue 2500 personnes par an en France », la grippe (12 :11), la varicelle « plus de morts avec la varicelle qu’avec la rougeole » (12 :30) , les rotavirus (gatro-entérites)  .

Il n’y a pas de problème avec le taux de vaccination en France ce n’est pas un problème de santé publique.

« Moi je crois que la confiance s’érode parce que plus personne ne comprend l’intérêt d’un certain nombre de vaccin puisqu’on ne voit pas de stratégie vaccinale autour des maladies qui existent. » (10 :40)

L’objectif de 95 % de couverture vaccinale n’a aucune base scientifique.

La politique vaccinale, c’est de la politique ce n’est pas de la science

« C’est pas de la science qu’on applique là c’est une stratégie politique qui est différente de celles des Etats unis ou de la Grande Bretagne . C’est pas de la science c’est des stratégies politiques qui sont basées sur des recommandations qui sont faites par des gens qui sont plus ou moins qualifiés pour réfléchir sur les besoins de santé publique et ça ne représente pas les priorités publiques que je constate tous les jours . » (05 :55)

« C’est une fantaisie scientifique , ces modèles mathématiques qui représente de la science comme moi je représente un joueur de lutte »(06 :40)

« Ces espèces de chiffres de 95 % c’est des trucs de bureaux administratifs . Ca n’a aucune base scientifique. Aucune, personne n’a jamais démontré une chose pareille. C’est une spéculation sur des modèles mathématiques qui ne prédisent jamais rien. Ca marche jamais les modèles mathématiques de prédiction ». (09 :07)

Le professeur Raoult a été  le rédacteur en chef pendant près de dix de la plus grosse publication européenne de maladies infectieuses.

Les vaccins ne sont que l’un des moyens de l’arsenal de la médecine. Par exemple pour combattre clostridium il faut éviter certains antibiotiques.

« Derrière tout cela, il y a des problèmes scientifiques qui nécessitent d’être réfléchis qui ne sont pas simplement les Français sont idiots, ils ne font pas ce qu’on leur demande. »

Il y a des réflexions à avoir sur les décisions de prendre des obligations brutales d’obliger la population à faire quelque chose ; Il faut qu’il y ait une situation de risque, une situation de guerre ou d’épidémie qui justifient des mesures qui soient extrêmement rigoureuses. On n’est pas dans cette situation… et ces espèces de chiffres de 95%,  c’est des trucs de bureau administratif. Cela n’a aucune base scientifique, aucune. » (08 :37)

Les effets secondaires, il ne faut pas les ignorer.

 Il faut faire confiance au pouvoir de conviction des médecins en matière de vaccin plutôt que passer par des obligations.

Il n’est pas possible de trouver des vaccins efficaces pour des maladies qui naturellement ne sont pas immunisantes : Dengue, sida …

Les vaccins anciens n’ont jamais fait l’objet d’une analyse scientifique d’efficacité.(41 :50)

Certains vaccins étaient très dangereux car c’était des virus vivants : la polio.

Les dernières polios en Europe étaient provoquées par les virus des vaccins.

« La solution à tout n’est pas le vaccin » (43 :24)  » C’est une partie de l’arsenal préventif de la médecine . Point final. C’est pas la panacée.» (44 : 35)

« On n’a pas le culte du chiffre dans ce pays … Il faut compter, compter, compter et une fois qu’on a compter, on s’attaque aux problèmes qui existent pour de bon. Pas à ceux qui n’existent pas. » (46 :25)

« il n’y a pas une science à laquelle tout le monde est obligé de croire…C’est pas blanc ou noir … Je ne crois pas que ce soit si simple que ça. » (52 :00)

C’est la discordance entre les vaccins recommandés et assez bien utilisés et l’énormité de maladies les plus courantes pour lesquelles on n’a pas de stratégie vaccinale qui elles tuent beaucoup.

La solution c’est pas de dire écoutez maintenant tout ce qui était recommandé on a  qu’à le  rendre (05 :31) obligatoire et les gens vont obéir , c’est pas si simple. (05 :07)

L’avis du professeur sur chacun des 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons.

Ces vaccins sont-ils utiles de façon obligatoire pour le  nourrisson tel que prévu par le calendrier vaccinal 2018 ? Nuances
1-Diphtérie NON Maladie disparue
2-Tétanos NON Maladie disparue
3-Polio NON Maladie disparue
4-Hemophilius influenza B                                                 OUI
5-Coqueluche                                                 OUI
6-Hépatite B NON Cibler les pré-ados.
7-Pneumocoque                                                  OUI
8-Méningite C NON Maladie peu répandue (30% des méningocoques)
9-Rougeole  NON Maladie peu répandue(un mort par an)

Une politique ciblée plus appropriée

10-Oreillons                                                 OUI
11-Rubéole                                               OUI ? Surtout  pour femme enceinte

 

Au total sur les onze vaccins obligatoires, seuls 5 sont justifiés selon le professeur, les 6 autres ne le sont pas et l’obligation de se défend pour aucun d’entre eux. C’est le médecin qui doit conseiller et non pas contraindre.

 

Découvrir le livre du Professeur Didier Raoult

 

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

87 Commentaires

  1. Isabelle

    Bonsoir,

    https://www.touteleurope.eu/actualite/la-commission-appelle-a-une-meilleure-couverture-vaccinale.html

    Les recommandations de la Commission suivent trois axes majeurs.

    Le premier entend lutter contre les résistances à l’égard des vaccins.

    La Commission souhaite également qu’une politique de vaccination pérenne soit mise en place avec comme objectif que 95% de la population soit vaccinée. Un seuil qui permettrait a minima d’empêcher toute propagation épidémique. La Commission propose aussi d’imposer un contrôle de routine du statut vaccinal par échantillonnage national pour suivre l’avancée des campagnes vaccinales.

    Enfin, le texte recommande d’harmoniser les politiques entre les Etats membres.

    MOULIN Anne-marie

    http://www.sphere.univ-paris-diderot.fr/spip.php?article1235#etu

    Bien à vous toustes,

    Réponse
  2. Isabelle

    Coucou,

    Serge Rader : Buzyn, la dictature des vaccins

    Bien à vous,

    Réponse
  3. MT

    @ Dreamer

    Ce qui finit par décrédibiliser certains sur la question vaccinale c’est qu’ils finissent par dire tout et n’importe quoi faute d’arguments pour défendre leur cause.
    C’est un débat avant tout idéologique malheureusement.
    Affirmer que la pharmacovigilance en France est sûre, c’est plutôt farfelu. Il faut vraiment rien y connaitre ou alors être profondément malhonnête ou aveugle?
    Je ne connais pas grand monde qui puisse soutenir une chose pareille, même parmi les plus ardents défenseurs des vaccins!

    Je pense que Marc Girard serait heureux de pouvoir discuter avec Dr Clavel de pharmacovigilance et de méthodologie.
    Je le cite:

    « Les meilleurs essais cliniques peinent à détecter un risque iatrogène de l’ordre de 1/1000 (qui a toutes les chances de ne pas s’exprimer dans un essai regroupant quelques centaines de patients), une complication passée inaperçue lors du développement clinique ou lors d’une administration ciblée peut facilement prendre la dimension d’un immense drame de santé publique si, sous couvert d’obligation, on y expose plusieurs millions de personnes. »

    L’exemple de Pandemrix et des cas de narcolepsie est sublime. Je le cite encore:

    « Quelques mois après le début de la vaccination contre le H1N1, sont apparus les premiers indices d’un risque post-vaccinal de narcolepsie. Parole de spécialiste – vérifiable par qui veut : en raison de sa remarquable atypie, ce risque était d’emblée évocateur d’une complication iatrogène. C’est le moment que choisirent les autorités sanitaires françaises pour occulter l’alerte sous prétexte – comme d’habitude en ce type de situation – d’en faire une « analyse approfondie .

    Il s’avère que grâce aux Finlandais, le risque de narcolepsie post-vaccinale allait s’avérer multiplié par un facteur de 13 à 17 relativement au risque de base : dans ma carrière, je n’ai guère souvenir d’un risque iatrogène aussi élevé, concernant une pathologie aussi grave de surcroît. »

    Pour ce qui est des complications auto-immunes du vaccin contre l’hépatite B, c’est ici:
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article394

    Réponse
  4. Dr CLAVEL

    @ Isabelle

    💬 « Dr Clavel,
    « Par exemple, un médecin anesthésiste a voulu tester l’absurdité du raisonnement que vous tenez ici en déclarant qu’un vaccin l’avait transformé en (je cite) « l’incroyable hulk ». La déclaration a été validée et incluse aux effets adverses liés à la vaccination du VAERS. »
    Est ce qu’un seul déclarant très verdi ferait que toutes autres déclarations seraient fausses?
    Bien à vous, »

    ✅ Bien sûr que non et ce n’est pas ce que je dis 👍

    Cet exemple souligne ce qui est évident pour qui connait le fonctionnement du VAERS : il s’agit d’une base déclarative sans aucun contrôle. C’est un équivalent de sondage internet si vous voulez. Cela n’a aucune valeur statistique, médicale ou scientifique per se…

    Réponse
    • Dr CLAVEL

      @ Dreamer

      💬 « Sur la SEP et le vaccin hépatite B vous êtes un menteur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15365133 »

      ✅ Ce n’est pas très courtois. Et c’est un procès d’intention 👍

      Accessoirement, vous avez trouvé l’une des (la?) seules études (limitées) retrouvant un signal…

      📚 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2680557/

      Si vous aviez trois sous de connaissances en méthodologie, vous sauriez que statistiquement, du fait du simple hasard, si l’on conduit suffisamment de tests, occasionnellement, certains produiront des résultats aberrants. Ce qui compte, c’est la reproductibilité. C’est tout l’intérêt des méta-analyses et des revues de la littérature…

      Le fait que l’immense majorité des études (pour ne pas dire toutes sauf… Une? Deux?) menées sur des millions d’individus depuis 25 ans dans tous les pays développés contredisent votre étude ne semble pas vous interpeler.

      ⛔️ Le cherry picking, c’est mal 😭

      Quant au fait d’incriminer une vaccination intervenue plusieurs années avant les symptômes inauguraux… Cela ne fait que démontrer que vous ne connaissez pas grand-chose à la neurologie, ce qui n’est guère surprenant quand on vous lit 🤗

    • dreamer

      💬 « Quant au fait d’incriminer une vaccination intervenue plusieurs années avant les symptômes inauguraux… Cela ne fait que démontrer que vous ne connaissez pas grand-chose à la neurologie, ce qui n’est guère surprenant quand on vous lit  »

      Il est bien connu que les symptômes des maladies auto immunes apparaissent toujours très rapidement et qu’on en pose toujours des diagnostics très vite pas vrai ? C’est pas comme si des maladies comme la SEP évoluaient par poussées et qu’en général il faille attendre plusieurs poussées (2) (espacées de combien de temps ?) pour en poser un diagnostic ?

      De toute façon, pour un « docteur », vous semblez être bien omniscient sur tous les sujets : vaccins, neurologie, pharmacovigilance… c’est bien. Vous jouez parfaitement votre rôle de propagandiste.

      Vus que vous semblez être omniscients sur tous les sujets, vous pouvez nous expliquer les causes des 7 morts « inexpliquées » dans les essais cliniques de pandemrix ? Combien de doses de ce produit avez-vous injecté à vos patients ? Même chose pour hexavac ? à combien de gosses avez-vous injecté ce vaccin ?

  5. Isabelle

    Bonsoir,

    Le site Web du gouvernement étasunien indique :

    Au 31 mars 2018, plus de 89 355 cas de réactions, d’hospitalisations, de blessures et de décès dus à la vaccination contre la rougeole, ont été signalés au Système fédéral de déclaration des effets indésirables des vaccins (VAERS). 445 décès, 6196 hospitalisations et 1657 handicaps sont liés à cette vaccination. Plus de 60% des effets indésirables sont survenus chez les enfants de trois ans et moins.

    http://www.medalerts.org/vaersdb/findfield.php?TABLE=ON&GROUP1=CAT&GROUP2=AGE&EVENTS=ON&VAX%5b%5d=MEA&VAX%5b%5d=MER&VAX%5b%5d=MM&VAX%5b%5d=MMR&VAX%5b%5d=MMRV&VAXTYPES%5b%5d=Measles&SUB_YEAR_HIGH=2018&SUB_MONTH_HIGH=03

    Pauvres petits …….

    Réponse
    • Dr CLAVEL

      @ Isabelle

      💬 « Bonsoir,
      Le site Web du gouvernement étasunien indique :
      Au 31 mars 2018, plus de 89 355 cas de réactions, d’hospitalisations, de blessures et de décès dus à la vaccination contre la rougeole, ont été signalés au Système fédéral de déclaration des effets indésirables des vaccins (VAERS). 445 décès, 6196 hospitalisations et 1657 handicaps sont liés à cette vaccination. Plus de 60% des effets indésirables sont survenus chez les enfants de trois ans et moins. »

      ✅ Vous n’êtes pas sans savoir que le VAERS est un système en ligne déclaratif sans aucun contrôle. Les citoyens lambda peuvent déclarer ce qu’ils veulent.

      Par exemple, un médecin anesthésiste a voulu tester l’absurdité du raisonnement que vous tenez ici en déclarant qu’un vaccin l’avait transformé en (je cite) « l’incroyable hulk ». La déclaration a été validée et incluse aux effets adverses liés à la vaccination du VAERS.

      📚 Source : https://leftbrainrightbrain.co.uk/2006/03/14/on-using-vaers/

      Soyons sérieux.

    • dreamer

      Oui vous avez raison. Soyons sérieux.

      Je vais me contenter de citer Marc Girard sur le sujet sur le sujet de la pharmacovigilance vaccinale :

      « Une autre incohérence fournit une autre raison objective de se méfier : alors que des données collectées par un système comme le VAERS américain sont complaisamment évoquées lorsqu’elles sont rassurantes, elles sont immanquablement disqualifiées pour leur manque de fiabilité dès qu’elles suggèrent un problème de tolérance. »

    • Dr CLAVEL

      @ Dreamer

      ✅ Qu’il s’agisse de défendre ou de critiquer la politique vaccinale, quiconque cite les données du VAERS sans analyse spécifique des déclarations (dossiers médicaux, autopsies, examens cliniques) est un ménestrel.

      👉 Prétendre le contraire traduit au choix une méconnaissance totale de son mode de fonctionnement, une malhonnêteté patente, ou un savant mélange des deux.

      ⛔️ Le VAERS per se n’est rien d’autre qu’un blog ouvert à tout un chacun.

      ✅ Si l’on souhaite en tirer quoi que ce soit d’un tant soit peu exploitable, il faut le voir pour ce qu’il est : un appel à témoin géant destiné à mettre en évidence un éventuel signal se détachant du bruit ambiant des déclarations absurdes, signal qu’il convient ensuite d’étudier en profondeur afin de le valider ou de l’invalider.

      👉 Une telle étude est alors soumise aux habituels pré-requis méthodologiques, avec la limite tenant à sa nature même : il s’agira toujours de l’exploitation rétrospective de données souffrant d’un biais de recrutement massif.

      ⛔️ La solution étant de mener de nouvelles études à la méthodologie aussi solide que possible (prospectives, multicentriques, etc.) afin de confirmer ou d’infirmer le signal initial.

    • Isabelle

      Dr Clavel,

      « Par exemple, un médecin anesthésiste a voulu tester l’absurdité du raisonnement que vous tenez ici en déclarant qu’un vaccin l’avait transformé en (je cite) « l’incroyable hulk ». La déclaration a été validée et incluse aux effets adverses liés à la vaccination du VAERS. »

      Est ce qu’un seul déclarant très verdi ferait que toutes autres déclarations seraient fausses?

      Bien à vous,

    • dreamer

      C’est surtout qu’ils n’ont rien d’autre à proposer. Les essais cliniques se font sur des échantillons bien trop faibles pour détecter quoi que ce soit. Donc les effets indésirables se font quand le produit est commercialisé aux masses (parce qu’administrer un produit à 2000 personnes avec un suivi d’effets indésirables sur 2 semaines, c’est pas vraiment la même chose que de l’administrer à des millions d’individus (population pédiatrique annuelle en France : 767 000). Pouvez-vous me citer une seule méthode de pharmacovigilance qui puisse détecter sérieusement un effet secondaire qui va sortir avec une probabilité de survenue d’événements de 1/20 000 ou 1/ 25 000 au point d’envoyer un signal statistique significatif ?

      Et que faire d’autre qu’un système déclaratif de notification spontané ? Faire en sorte que seuls des professionnels de santé fassent les déclarations ? (comme c’est le cas en France).

      Les faits montrent que même comme ça c’est n’importe quoi. Problèmes de sous notification (entre 90 et 99% d’événements non enregistrés malgré le caractère obligatoire) + les fraudes.

      N’importe quel parent ou patient peut le constater de lui même. Quand son gamin fait une mauvaise réaction à une vaccination « c’est pas de la fôte du vaccin » (voir ce témoignage : https://www.youtube.com/watch?v=G69F-K8s0j4 ) c’est la mère qui est évidemment folle. C’est comme l’épidémie de scléroses en plaques et de tous les troubles auto immuns après la campagne de vaccination contre l’hépatite B.

      Juste pour rire, demandez à n’importe quel médecin ou pédiatre combien de déclarations à la pharmaco vigilance il a saisi l’année dernière.

    • Dr CLAVEL

      @ Isabelle (j’ai répondu au mauvais endroit désolé)

      💬 « Dr Clavel,
      « Par exemple, un médecin anesthésiste a voulu tester l’absurdité du raisonnement que vous tenez ici en déclarant qu’un vaccin l’avait transformé en (je cite) « l’incroyable hulk ». La déclaration a été validée et incluse aux effets adverses liés à la vaccination du VAERS. »
      Est ce qu’un seul déclarant très verdi ferait que toutes autres déclarations seraient fausses?
      Bien à vous, »

      ✅ Bien sûr que non et ce n’est pas ce que je dis 👍
      Cet exemple souligne ce qui est évident pour qui connait le fonctionnement du VAERS : il s’agit d’une base déclarative sans aucun contrôle. C’est un équivalent de sondage internet si vous voulez. Cela n’a aucune valeur statistique, médicale ou scientifique per se…

    • Dr CLAVEL

      Dreamer

      💬 « Pouvez-vous me citer une seule méthode de pharmacovigilance qui puisse détecter sérieusement un effet secondaire qui va sortir avec une probabilité de survenue d’événements de 1/20 000 ou 1/ 25 000 au point d’envoyer un signal statistique significatif ? »

      ✅ Bien sûr : la pharmacovigilance.

      💬 « Et que faire d’autre qu’un système déclaratif de notification spontané ? Faire en sorte que seuls des professionnels de santé fassent les déclarations ? (comme c’est le cas en France). »

      ✅ Oui, et à ma connaissance il existe en France un système déclaratif libre ouvert aux patients également, comme le VAERS (et aussi pertinent que lui).

      💬 « N’importe quel parent ou patient peut le constater de lui même. Quand son gamin fait une mauvaise réaction à une vaccination « c’est pas de la fôte du vaccin » (voir ce témoignage : https://www.youtube.com/watch?v=G69F-K8s0j4 ) c’est la mère qui est évidemment folle. »

      ✅ Elle n’est pas folle, elle peut se tromper, et a beaucoup plus de chances de se tromper que plusieurs médecins.

      💬 « C’est comme l’épidémie de scléroses en plaques et de tous les troubles auto immuns après la campagne de vaccination contre l’hépatite B. »

      ✅ Epidémie qui n’existe pas : le vaccin contre l’HBV ne provoque pas de SEP, les données sont très claires, après 25 ans et des centaines d’études à travers le monde.

    • dreamer

      juste pour rire. Depuis le début de l’année, vous en avez fait combien des déclarations à la pharmaco vigilance ?

    • Dr CLAVEL

      @ Dreamer

      💬 « juste pour rire. Depuis le début de l’année, vous en avez fait combien des déclarations à la pharmaco vigilance ? »

      ✅ Juste pour rire. Expliquez-moi à quoi sert la pharmacovigilance selon vous?

    • Dr CLAVEL

      Et?

    • dreamer

      à moins que vous soyez un « super médecin » qui prescrive des « super médicaments » qui n’occasionnent JAMAIS d’effets indésirables (ce qui serait une première dans l’histoire de la médecine et de la pharmacie, les médicaments que vous prescrivez seraient donc les seuls à disposer d’une telle propriété), combien de déclarations à la pharmacovigilance avez vous déclarées, alors que vous êtes assujetti à une telle obligation comme l’indique l’article L5121-25 du code de la santé publique ?

    • Dr CLAVEL

      Votre totale méconnaissance de la médecine et de son exercice, de la pharmacologie, de la loi et surtout de ma situation rendent votre propos passablement abscons.

      Mais visiblement vous vous complaisez à parler de choses que vous ne connaissez pas 🤗

      Par exemple : je ne suis pas en France, et je ne suis pas soumis à cette loi.

      Mais continuez, c’est très distrayant 👍

  6. Isabelle

    Bonsoir,

    Bien sûr que cela concerne les enfants.

    C’est un pavé. Très très dur a lire. Allez-y mollo. Vous n’en sortirez pas indemne. Votre vie en sera bouleversée, a moins de rester dans le déni complet et ainsi de continuer a participer , et n’avoir toujours pas compris dans quel MERDIER nous sommes.

    Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

    Je suis certaine que vous aimez tous vos enfants, et que vous ferez votre possible pour les protéger. Ainsi que d’autres de par le monde.

    Tout MEDECIN devrait avoir lu ce livre. Livre qui nous décrit une triste réalité. Face caché d’une partie de l’humanité. Dense, excellemment sourcé, reliant bien des points obscurs et extrêmement détaillés. Il constitue une référence incontournable pour tout CHERCHEUR ou PRATICIEN désirant s’informer sérieusement. Encyclopédie du contrôle mental et de ses dérives.

    Un signal d’alarme fort pour une société ou le contrôle mental s’enseigne tous les jours, DE L’ECOLE A CHAQUE COINS DE RUE.

    Tout est lié, mais la vie, la société telle qu’elle est conçue, et cela est fait dans un but bien précis, fait que nous ne voyons que ce qui nous arrange. Société de valeurs inversés. La volonté d’orienter le vivant, celle qui nous ramène aux heures les plus sombres de notre histoire, n’a pas disparu, elle se passe dans la clandestinité. Pour qui veut mieux comprendre le monde, ses tourments ainsi que ses CAUSES PROFONDES.

    Autant de pages que de sources et une réelle maturité d’information.

    Bon courage à toustes, prenez bien soin de vous,

    MK – Abus rituel et contrôle mental. Alexandre Lebreton.

    Réponse
  7. Isabelle

    Nicolas Thebreuth sur 31/03/2018 à 17 h 16
    Isabelle, Qui agite le chiffon rouge sans preuve en suggérant que l’école obligatoire à 3 ans est un moyen de vacciner de force?

    Vous venez magistralement de démontrer qu’il s’agit de paranoïa au sens commun du terme

    🙂

    Quel rigolo vous faites! Vous venez imprudemment de mettre en évidence que vous nettoyez vos lunettes avec une tartine bien beurrée!

    Les points d’interrogations c’est pour les toutous? Est t’il encore permis de se poser des questions?

    Dans les prochains jours, je mettrai un lien pour un bouquin. En espérant que vous me ferez le grand plaisir de lire, jusqu’au bout. Ensuite, si cela vous chante, vous pourrez me traiter de tout ce que vous voudrez, n’ayant rien à prouver à qui que cela soit.

    Bien à vous,

    Réponse
    • Dr CLAVEL

      💬 « Est t’il encore permis de se poser des questions? »
      ✅ Oui, il est permis de se poser des questions. Et il est même permis d’y répondre, figurez-vous. Que la réponse ne vous plaise pas, c’est une toute autre question.

      💬 « Quel rigolo vous faites! »
      ✅ Cela ne justifie en rien les insultes et les moqueries de cour d’école.

      💬 « je mettrai un lien pour un bouquin. En espérant que vous me ferez le grand plaisir de lire, jusqu’au bout »
      ✅ Bien sûr que non. Si démontrer votre propos implique de faire lire à votre interlocuteur un livre « jusqu’au bout », c’est que votre propos n’est pas clair (et sans doute faux).

      💬 « n’ayant rien à prouver à qui que cela soit »
      ✅ Pourquoi essayez-vous, dans ce cas?
      👉 Nous sommes donc sensés vous lire, dire amen et ne pas répondre?

    • Peti Skara B.

      Je comprends pas du tout vos discussions . Les 11 vaccins sont obligatoires , école ou pas .
      Si la coercition peut se faire a l’ ecole , qui a le droit , en gardant ses enfants à la maison , de pas les faire vacciner ? Personne ! La loi oblige à 11 vaccins . Près de 98 pourcents des parents envoient leurs enfants à l’ ecole à 3 ans et presque 100 pourcents à 4 ans .
      En plus , c’ est toujours l’ instruction qui est obligatoire et non la scolarisation (comme après 6 ans) .
      Discussions et questions sans objet .

    • Dr CLAVEL

      @ Skara B

      Totalement d’accord 👍

    • Peti Skara B.

      Merci Isabelle , ce livre fait-il ce lien ( qui me semble pas justifié ) entre ecole et vaccins obligatoires ? si non , mettez quand même sa reference , et malgré l’ avis negatif de Dr Clavel . Pas sûr que je lirais , mais on verra bien ( peut-etre que Dr Clavel lit jamais aucun livre ? ) .

  8. Peti Skara B.

    Dr Clavel et nicolas Thebreuth :

    ( Suite parce que mon commentaire a été validé par erreur )
     » Je plussoie, je suis assez stupéfait que certains ignorent encore l’histoire du discours de Villepin à l’ONU.  »
    Cessez d’ être stupéfait : sûr qu’ Isabelle ignore rien du discours de Villepin à l’ ONU !
    Considerer ( a priori ) qu’ on connait plus ou moins tous cette histoire recente de la France induirait de meilleures conditions d’ echanges entre toustes .
    Pas de leçon du tout de ma part , parce que je signale juste mon desarroi , face à ce type d’ incomprehension generalisée devenue une regle très largement repandue , et qui induit des echanges evitables où on prend les autres pour ce qu’ ils sont pas .

    Réponse
    • Nicolas Thebreuth

      Isabelle, Qui agite le chiffon rouge sans preuve en suggérant que l’école obligatoire à 3 ans est un moyen de vacciner de force?

      Vous venez magistralement de démontrer qu’il s’agit de paranoïa au sens commun du terme

  9. Isabelle

    Dr Clavel,

    Merci,

    « Pardon, mais c’est faux : le terme « paranoïa », stricto sensu, implique selon les critères diagnostiques du DSM V un délire interprétatif… Et même si l’on part sur l’acception « populaire » du mot, elle est synonyme d’une méfiance excessive, disproportionnée, voire carrément déconnectée de la réalité.

    1️⃣ Paranoïa (Psych.) Troubles caractériels (délire de persécution, orgueil démesuré, impossibilité de ne pas tout ramener à soi) pouvant déboucher sur la maladie mentale (psychose paranoïaque).

    2️⃣ Paranoïa (courant) Méfiance excessive à l’égard de menaces réelles ou imaginaires. »

    Ben alors! Les plus paranos, déconnectés de la réalité, c’est qui? Ceux qui agitent le foulard rouge, avec ou sans preuves, preuves largement contestables, ou ceux qui prônent la prudence?

    Bien à vous,

    Réponse
  10. Isabelle

    nicolas Thebreuth sur 29/03/2018 à 14 h 51

    Vous oubliez surtout que dans le dossier dont vous parler à savoir l’invention des armes de destruction massives en Irak.

    Soit vous avez la mémoire courte ou connaissez mal ce dossier comme tant d’autre manifestement.

    La France s’est opposé à la résolution des USA au conseil de sécurité de l’ONU et a fait adopter la résolution 1441 privant les USA d’un mandat de l’ONU pour intervenir.

    La France s’y est opposée parce qu’elle possédait des données de son renseignement militaire contredisant ceux des USA et exposés au conseil de sécurité.

    _ Ah la lal! Vous cherchez des poux ou il n’y en a pas! Pour le lien cité, Il est cas de généralité et vous, vous faites dans le chauvinisme. Le monde ne s’arrête pas qu’a la France. Oui, la France a été neutre sur cette horreur. Cela n’a pas empêché les milliers de morts, alors que des personnes douées de raison avaient prévenue de la minable mascarade en cours.

    Ce n’est pas la paranoïa qui a présidé aux résolutions mais la raison et les faits…

    _ Un des synonyme de paranoïa est le mot méfiance. La méfiance entraîne l’analyse des faits, cherche avec probité le comment, pourquoi, et surtout, l’essentiel, a qui cela profite. A partir de là, il est simple de déduire.

    J’aimerais bien la connaitre votre liste

    _ Vous mais vous pouvez! Avec grand plaisir elle est offerte. Elle est très belle. Chercheurs, médecins, naturalistes, écrivains, penseurs, journalistes, chefs d’état, pacifistes, simple citoyen, etc …….

    NB : Essayez d’approfondir les sujets dont vous vous servez comme arguments.

    _ Approfondir? Vous rigolez ou quoi? Vous savez très bien que je ne fait pas le poids, moi aussi d’ailleurs! 🙂 Bien à vous.

    Cette personne est elle doué de raison?

    Réponse
    • Dr CLAVEL

      💬  » Un des synonyme de paranoïa est le mot méfiance »

      ✅ Pardon, mais c’est faux : le terme « paranoïa », stricto sensu, implique selon les critères diagnostiques du DSM V un délire interprétatif… Et même si l’on part sur l’acception « populaire » du mot, elle est synonyme d’une méfiance excessive, disproportionnée, voire carrément déconnectée de la réalité.

      1️⃣ Paranoïa (Psych.) Troubles caractériels (délire de persécution, orgueil démesuré, impossibilité de ne pas tout ramener à soi) pouvant déboucher sur la maladie mentale (psychose paranoïaque).

      2️⃣ Paranoïa (courant) Méfiance excessive à l’égard de menaces réelles ou imaginaires.

  11. Peti Skara B.

    ✅ Je suis heureux que nous soyons d’accord sur ce point 👍
    Super que notre  »accord » sur ce seul point vous rende heureux ; il vous en faut peu .

    Par contre , il suffit pas de declarer :
    ✅ C’est factuellement faux.
    pour avoir raison.
    Les titres que vous proposez sont tout aussi partiels et qu’ils rendent comptes du fait que Dr Raoult est favorable à certains (et à beaucoup) de vaccins change rien à l’histoire . Mais vous êtes pas journaliste non plus ; donc peu importe .

    Réponse
    • Peti Skara B.

      Et reponse (la derniere) ci-dessus adressée à Dr Clavel et mal positionnée , dans la discussion .

  12. nicolas Thebreuth

    Vous oubliez surtout que dans le dossier dont vous parler à savoir l’invention des armes de destruction massives en Irak.
    Soit vous avez la mémoire courte ou connaissez mal ce dossier comme tant d’autre manifestement.

    La France s’est opposé à la résolution des USA au conseil de sécurité de l’ONU et a fait adopter la résolution 1441 privant les USA d’un mandat de l’ONU pour intervenir.
    La France s’y est opposée parce qu’elle possédait des données de son renseignement militaire contredisant ceux des USA et exposés au conseil de sécurité.

    Ce n’est pas la paranoïa qui a présidé aux résolutions mais la raison et les faits…

    J’aimerais bien la connaitre votre liste

    NB : Essayez d’approfondir les sujets dont vous vous servez comme arguments.

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2014/04/08/25001-20140408ARTFIG00066-le-discours-de-villepin-sur-l-irak-a-l-onu.php

    Réponse
    • Dr CLAVEL

      Je plussoie, je suis assez stupéfait que certains ignorent encore l’histoire du discours de Villepin à l’ONU.

      1️⃣ La France (à l’époque) était le seul pays disposant de sa propre imagerie satellite suffisamment performante pour confirmer ou infirmer les dires des USA.

      Mais cette donnée étant éminemment sensible, elle ne l’a bien entendu pas annoncé publiquement (ce qui au passage serait revenu à affirmer – et démontrer – que les USA mentaient effrontément pour entrainer le conseil de sécurité dans une guerre injustifiée.

      Villepin a donc prévenu en coulisse nos alliés, et a dissimulé le refus de la France sous un vernis diplomatique aujourd’hui célèbre (le devoir d’un ami etc.)

      2️⃣ Surtout… Pardonnez-moi mais êtes-vous en train de comparer votre méfiance infondée au sujet de médicaments dont l’innocuité et l’efficacité ont été plus que démontrées factuellement…

      À la méfiance des services de renseignements de la 5e puissance militaire mondiale au sujet d’une guerre dont les motifs fallacieux avaient eux aussi été démontrés factuellement?

      Il est toujours bon d’avoir une haute estime de soi, mais il faut je pense raison garder, pour citer le grand Jacques 🤗

    • Peti Skara B.

      Dr Clavel
      Et vous illustrez parfaitement ce que je signifie en parlant de prendre les autres pour des debiles.

  13. Isabelle

    Bonsoir,

    Macron rend l’école obligatoire à partir de 3 ans dès la rentrée 2019.

    Obligatoire: forcer, exiger, imposer. L’obligatoire pour l’école ne sera t’il pas de même exigence que pour celui des vaccins?

    Oula! Attention, gros camion en vue!

    Qu’en est il des parents qui préfèrent l’instruction a domicile, pour échapper a la vaccination de leurs petits?

    Meilleures pensées à toustes,

    Réponse
    • nicolas Thebreuth

      Oula!!! paranoïa en vue. Toute la politique de Macron ne sert qu’a vacciner. Mais bien sur! j étais certain de voir fleurir ce genre de commentaire à l’annonce de cette mesure. Et rembourser les traitement de sevrage du tabac c’est aussi pour vacciner les enfants!!! au moins on aura plus cette remarque : on rend les vaccins obligatoire mais on fait rien contre les ravages du tabagisme…

  14. Isabelle

    Bonsoir,

    En tirant profit de la technologie existante pour produire et distribuer de grandes quantités de vaccins contre la rougeole, un virus vivant atténué recombinant rougeole-VIH pourrait être utilisé comme vecteur bivalent de vaccination pour immuniser les enfants et les adolescents à la fois contre la rougeole et le sida.

    http://www.jle.com/fr/revues/vir/e-docs/utilisation_potentielle_du_vaccin_vivant_attenue_contre_la_rougeole_comme_vecteur_de_vaccination_pediatrique_multivalent_266808/article.phtml?tab=texte

    ^^

    Réponse
  15. Dr CLAVEL

    Il semble m’être impossible de poster une réponse directement au texte ajouté sur l’article, qui pourtant est profondément erroné.

    Je me contenterai de répondre à la conclusion, même si chaque point est factuellement faux et traduit une lecture au choix totalement biaisée de la vidéo, ou un défaut de compréhension profond.

    « Total des vaccins dont les nourrissons peuvent se passer : 6 sur 11. Cela fait donc si on fait l’addition : 6 vaccins sur 11 qui ne sont pas utiles de façon massive et obligatoire pour des nourrissons français par ailleurs en bonne santé et vivant dans des bonnes conditions d’hygiène. »

    Non. Il ne dit absolument pas cela.

    Il préconise pour tous les nourrissons : Pneumocoque, Haemophilus, Coqueluche, Oreillons, Varicelle, Rotavirus, Méningocoque A, Méningocoque C, Méningocoque Y, Méningocoque W135.

    Pour les enfants de 2 ans : Grippe, Méningocoque B, Diphtérie, Tétanos.

    Pour les préadolescents : Hépatite B et Papilloma Virus.

    Seule la polio et la rubéole n’ont pour lui pas de sens, et pour la rougeole et la rubéole il ne s’est pas prononcé (je ne les donc pas comptée).

    Il pense aussi que Diphtétie, Tétanos et Méningo B peuvent attendre 2 ans.

    Il n’a pas donné d’âge pour la grippe, je l’ai mise à 2 ans…

    Donc si l’on fait l’addition, sur les 11 vaccins obligatoires, il dit que 2 ne sont pas utiles (polio et rubéole), et pour 1 autre il ne se prononce pas (rougeole).

    Les 8 autres sont utiles, mais 2 peuvent être déplacés à 2 ans (Diphtérie et Tétanos).

    Il en ajoute 5 pour les nourrissons (Méningos A, Y et W135, Rotavirus et Varicelle) et 2 pour les enfants de 2 ans (Grippe et Méningo B).

    Il préconise donc 10 vaccins chez le nourrisson
    Il préconise 14 vaccins entre la naissance et 2 ans
    Il préconise 16 vaccins avant l’adolescence

    « Les vaccins anciens n’ont jamais fait l’objet d’une analyse scientifique d’efficacité.(41 :50) »

    Il n’a pas dit que cela.
    Il dit, juste après, qu’on ne peut pas tester les vaccins anciens comme aujourd’hui (c’est une évidence…), et il ajoute « les vaccins qui ont une certaine ancienneté on voit bien qu’il n’y a pas de pb majeurs »

    « Au total sur les onze vaccins obligatoires, seuls 5 sont justifiés selon le professeur, les 6 autres ne le sont pas et l’obligation de se défend pour aucun d’entre eux. »

    Non, il n’a pas dit cela.
    Il dit que 2 vaccins sont inutiles (rubéole et polio), ne se prononce pas pour la rougeole, et veux reporter 2 vaccins à 2 ans (diphtérie et tétanos) et 1 à la préadolescence (hépatite B).

    Il veut ajouter :
    – 5 vaccins aux nourrissons (varicelle, rotavirus, méningos A Y et W135)
    – 2 aux enfants de 2 ans (méningo B et grippe)
    – 1 aux ados (HPV)
    – 2 aux femmes enceintes (grippe et coqueluche)
    – 1 à tous les adultes (pneumocoque)

    Réponse
  16. Jean Pierre Motarcs

    Après l’écoute attentive du bredouillis du Pr Raoult, et la lecture rapide des commentaires, je constate qu’en France le bourrage de crâne des auto-proclamés « spécialistes » de la vaccination est encore très efficace. Car comment peut-on (ose-t-on ?) émettre un avis aussi tranché en faveur de l’empoisonnement (pseudo) contrôlé procuré par l’injection d’agents pathogènes standardisés à une population forcément diversifiée, alors que la formation en faculté en vaccinologie et immunologie est au mieux de quelques heures et diffusée par les vendeurs de vaccins…
    La vaccination EST UNE ESCROQUERIE FINANCIÈRE, médicale, scientifique et politique…. Que cela plaise ou non aux « tièdes » comme Raoult, Joyeux, Montagnier et d’autres qui n’osent pas aller au bout de leurs raisonnements pour ne pas se faire virer de la secte de l’Ordre des médecins….
    Pour apporter une modeste contribution à la formation professionnelle de ceux qui pensent que les vaccins (quels qu’ils soient) pourraient être d’une quelconque utilité, et sans risques graves, voici de quoi garnir votre table de chevet et bercer votre endormissement….

    Les vaccins n’ont pas fait reculer les épidémies – Pr.F.DELARUE
    La mafia médicale – Dr G.LANCTÔT Ed. Voici la Clé
    La dictature médico-scientifique – SYLVIE SIMON – Ed. Filipacchi
    Vaccination, erreur médicale du siècle – Dr L.De BROUWER Ed. Louise Courteau
    Danse avec le diable – G.SCHWAB Ed. Courrier du Livre
    Les charlatans de la médecine C.V. D’AUTREC Ed. La table ronde
    La guerre des virus – Léonard Horowitz Ed. Félix
    Au cœur du vivant – J. BOUSQUET Ed. St Michel
    Le malade déchaîné – R.Bickel Ed. Altess
    Vaccinations : l’Overdose – SYLVIE SIMON Ed. Déjà
    Tétanos, le mirage de la vaccination – F.JOET Ed. Alis
    Pour en finir avec Pasteur – Dr ERIC ANCELET Ed Marco Pietteur
    La Santé confisquée – MIRKO et MONIQUE BELJANSKI Ed. Compagnie
    Mon enfant et les vaccins – Dr F.BERTHOUD Ed. Le Seuil
    Les vérités indésirables – Le cas Pasteur (archives internationales Claude Bernard) Ed. La Vieille Taupe 1989
    L’intoxication vaccinale – F.DELARUE Ed. Le Seuil 1977
    La Santé assassinée – Isabelle ROBARD, Avocat Paris Ed. De l’Ancre
    La catastrophe des vaccins obligatoires Pr. TISSOT Ed. De l’Ouest 1950
    Les dessous des vaccinations Dr. SCOHY Ed. Cheminements
    Vaccin hépatite B : Les coulisses d’un scandale – SYLVIE SIMON et DR. Marc VERCOUTERE Ed. Marco Pietteur
    La médecine retrouvée – Dr. Jean ELIMGER
    La faillite du BCG – Dr. Marcel FERRU
    Vaccinations, les vérités indésirables – Pr. M.GEORGET Ed. Dangles
    Vaccinations, je ne serai plus complice – Dr Jean MERIC Ed. Résurgence 2004
    Les vaccins sont des poisons – Dr TAL-SCHALLER Ed. Vivez Soleil 2004
    Les 10 plus gros mensonges sur les vaccins – SYLVIE SIMON Ed. Dangles
    Autisme et vaccination : responsable mais non coupable ! – SYLVIE SIMON Ed. Trédaniel 2007
    Vaccins, un génocide planétaire ? – Dr TAL-SCHALLER Ed. Marco Pietteur 2009
    Vaccins, abus de conscience – Dr Alain PERRIER Ed. Résurgence 2011
    Vaccins, on nous aurait menti ? – Maître Jean Pierre Joseph

    Les enfants à naître vous remercient d’avance de votre honnêteté intellectuelle, scientifique et financière…
    Bonne lecture…..

    JP Motarcs

    Réponse
    • Nicolas thebreuth

      Il est très frappant de voir vos manque d argument factuel en dehors d’une construction paranoïaque autour de la question vaccinale.
      Vous nous proposez une longue liste de livre tel un VRP qui vendrait des aspirateur écrit par des gens qui n’ont rien ecrit dans les revues scientifiques.
      J aime beaucoup quand on cite des énergumènes comme Tal Schaller qui préconise de boire son urine pour se soigner ou Sylvie Simon qui avoue dans une video avoir ecrit un livre sur les vaccins sans rien y comprendre.
      « Quelques heures sur les vaccins »? Vous oubliez aussi les heures d’immunologie de santé publique dinfectiologie qui n’est pas donnée par des vendeurs de vaccin. vous vivez dans le fantasme… Et l ignorance

    • Be Water

      « Il est très frappant de voir vos manque d argument factuel en dehors d’une construction paranoïaque autour de la question vaccinale. »
      C’est ce que l’on est en droit de vous dire au sujet de votre commentaire.

      « Vous nous proposez une longue liste de livre tel un VRP qui vendrait des aspirateur écrit par des gens qui n’ont rien ecrit dans les revues scientifiques. »
      Il ne vous est pas demande d’acheter ces livres mais de les lire, concernant les  » qui n’ont rien ecrit dans les revues scientifiques » le plus grand des genies aussi n’avait encore jamais ecrit avant sa des premiere parution dans une revue scientifique et juste pour les citer, tout ceux qui etaient precurseurs n’ont jamais eu le droit de publier dans des revues scientifiques. Un diplome n’est que le synonyme d’une bonne memoire mais pas d’intelligence.

      « J aime beaucoup quand on cite des énergumènes comme Tal Schaller qui préconise de boire son urine pour se soigner ou Sylvie Simon qui avoue dans une video avoir ecrit un livre sur les vaccins sans rien y comprendre. »
      L’urine est un remede traditionnel de nombreux pays et son efficacite n’a plus besoin d’etre demontree. Moi, je ne comprends rien a la mecanique, cela ne m’empeche pas de conduire une automobile. Sylvie Simon n’a pas ecrit son livre seule et quand bien meme elle a tout de meme le droit de donner son opinion sur la base de faits dument repertories.

      « « Quelques heures sur les vaccins »? Vous oubliez aussi les heures d’immunologie de santé publique dinfectiologie qui n’est pas donnée par des vendeurs de vaccin. vous vivez dans le fantasme, »
      Donc quelques heures plus quelques heures, voila une bonne formation permettant d’etre un expert en vaccination.

      « … Et l ignorance »
      En refusant de connaitre et d’analyser avec honnetete ce que disent vos detracteurs (merci pour la liste impressionante Motarcs) vous etes assure de rester dans l’ignorance.

      Les maladies sont nos amies. (le mal a dit)
      Monsanto a fait son roundup manque de chance la nature a ete plus forte et des plantes mutantes et resistantes on fait leur apparition.
      Antibiotiques, la aussi des resistances sont apparues et meme des multiresistances.
      Vaccins, oui ils ont ete efficaces au debut, comme la penicilline ou le roundup, mais ici aussi la nature reprend ses droits.
      La bonne sante de big pharma a besoin que l’on soit malade, si on ne l’est pas il est toujours possible d’inventer des maladies (DSM) ou de faire croire aux vaccins.

    • Dr CLAVEL

      @ Mr Motarcs

      💬 « Après l’écoute attentive du bredouillis du Pr Raoult, et la lecture rapide des commentaires, je constate qu’en France le bourrage de crâne des auto-proclamés « spécialistes » de la vaccination est encore très efficace. »

      ✅ Qui ici s’est proclamé « spécialiste en vaccination »?

      Je me permets, puisque vous lancez le sujet : et vous, quel est votre degré d’expertise sur la question?

      Je commence : 10 ans d’études de médecine, 5 ans d’internat (dont un année en santé publique dans le service d’hygiène hospitalière d’un des plus grands CHU du pays, plusieurs semestres aux urgences adultes ou enfants, etc.), un mémoire sur les rumeurs liées à la vaccination, 9 ans de pratique en cabinet libéral (à vacciner tous les jours), 6 mois de pratique comme médecin référent en charge notamment de la PMI (et donc des vaccinations) d’un dispensaire sur une île isolée du pacifique sud (zone d’endémie hépatite B), 1 an en cabinet en Nouvelle-Calédonie (zone d’endémie hépatite B, une dizaine de vaccinations obligatoires dont l’hépatite B et le BCG à la maternité).

      💬 « Car comment peut-on (ose-t-on ?) émettre un avis aussi tranché en faveur de l’empoisonnement (pseudo) contrôlé procuré par l’injection d’agents pathogènes standardisés à une population forcément diversifiée, alors que la formation en faculté en vaccinologie et immunologie est au mieux de quelques heures et diffusée par les vendeurs de vaccins… »

      ✅ En revanche je proclame que je m’y connais un peu en études de médecine, puisque j’en ai fait. Et vous? Quelles sont vos sources pour cette affirmation?

      Ce que vous affirmez est factuellement faux. Vous oubliez le semestre d’immunologie, le semestre de maladies infectieuses, le semestre de bactériologie/virologie/mycologie, les multiples semestres de pédiatrie, pneumologie, gastro-entérologie, ORL etc… Qui comportent chacun des dizaines d’items portant sur les maladies infectieuses (et notamment, quand c’est pertinent, les vaccinations idoines).

      Bref, ce propos ne peut fonctionner que chez quelqu’un qui n’a jamais de près ou de loin connu la fac de médecine.

      💬 « La vaccination EST UNE ESCROQUERIE FINANCIÈRE, médicale, scientifique et politique….  »

      ✅ Je vous entends, et je vous demande : sur quelles données factuelles basez-vous ce propos? Les charlatans qui proposent de boire leur urine pour soigner leur cancer ne sont pas une source valide. J’attends des études valides publiées dans des journaux à comité de lecture et à IF correct.

      Si vous avez cela, je serai heureux de parfaire mon éducation et de changer d’avis (sincèrement).

  17. Dr CLAVEL

    Il semble que je ne puisse poster une réponse si longue, donc je tente en épisodes.

    Bonjour. Je suis heureux de voir que le commentaire de l’article a été modifié. Cependant des inexactitudes importantes existent… Je renvoie chacun à la vidéo pour constater que c’est bien le cas (désolé pour la longueur du post, mais il fallait rectifier cela)

    💬 « Sont donc inutiles pour le nourrisson français en 2018 car les maladies ont disparu :
    1-le vaccin contre la diphtérie
    2-le vaccin contre le tétanos
    3-Le vaccin contre la polio : « actuellement le vaccin anti-poliomyélitique n’a pas d’intérêt.(22 :10)
    Soit pour faire simple le DTP qui rassemble les trois et qui était le seul obligatoire avant l’extension décidée par Emmanuel Macron pour 2018.

    ✅ Non, ce n’est pas ce qu’il a dit.
    Il dit clairement que pour lui le vaccin contre la polio n’est plus nécessaire, OK (même si c’est sujet à discussion). En revanche il dit clairement que les vaccin contre la diphtérie et contre le tétanos sont utiles, mais qu’il n’y a pas d’intérêt avant 2 ans.

    💬 « Le vaccin contre l’hépatite B, car la maladie transmissible par le sexe ou les seringues souillées ne concerne pas les nourrissons français. Le professeur préconise plutôt la vaccination des pré-ados.(24 :14) »

    ✅ Absolument, et de façon systématique.

    💬 « Le vaccin contre la méningite C qui ne concerne que des cas sporadiques. « c’est pas négligeable mais c’est un mort par an. »(11 :18) » C’est 30% des méningites à méningocoques » (31 :46) Le reste 70% concerne la méningite B. »

    ✅ Non, ce n’est pas ce qu’il a dit.
    Vous oubliez de préciser qu’il préconise, à la place du vaccin contre le méningocoque C, un vaccin tétravalent comme aux USA contre les méningocoque A, C, Y et W135. Et la vaccination contre le méningocoque B à 2 ans. Donc, il préconise 4 vaccins antiméningoccique chez le nourrisson, et un cinquième à 2 ans.

    💬 « Le vaccin contre La rougeole « il y a un mort par rougeole par an » (11 :11) alors que les maladies bactériennes dans les hôpitaux font 24 000 morts par an. Ce sont les personnels de soins qui doivent être ciblés. (07 :23) »

    ✅ Ca, c’est vrai.
    Mais il dit aussi « c’est très bien de vacciner contre la rougeole ». Et ses propos comparant rougeole et varicelle sont fallacieux, puisqu’il oublie de tenir compte du fait que la couverture vaccinale est de 80% (ce qui explique qu’il n’y ait qu’un mort par an en moyenne), quand celle de la varicelle est de 0% (ce qui explique qu’il y ait 700 000 cas et 20 morts par an). Il sait pertinemment que sans vaccination, l’incidence de la rougeole avoisine les 100%, comme pour la varicelle, et que donc nous aurions plusieurs dizaines à centaines de morts chaque année, puisque le taux de mortalité de la rougeole dans les pays développés est de 0.5-1/1000 cas.

    💬 « On ne savait pas qu’il fallait faire deux injections, pendant longtemps on en a fait une maintenant on se rend compte qu’il faut en faire une deuxième »

    ✅ J’ignore pourquoi il dit cela. C’est un fait connu depuis 1987 et les épidémies au Texas. Les USA après une seconde épidémie texane en 1989 sont passés à 2 doses, et les français en 1997. Cela fait donc plus de 30 ans que l’on sait qu’il faut 2 doses.

    Réponse
  18. Isabelle

    Ello,

    Avec humour, respect, sans aucun jugement, juste un humble avis.

    Quel avis Dr Raoult avait-il lors de la fameuse grippe soit-
    disant hautement mortelle de la cochonne rose des Muppets?

    « Ce que vous disiez en septembre dernier correspond sensiblement à ce que vous dites aujourd’hui : « La grippe A (H1N1)v, ce ne sera pas une grippette ». Vous disiez aussi que « si le froid arrive, la grippe A (H1N1)v va se développer ». On a tous constaté le contraire. Dans ce cadre, peut-on encore dire que les experts qui se fiaient à leur expérience se sont véritablement trompés ? Ou le virus était-il plus intelligent qu’eux et les a-t-il trompés au bout du compte ? »

    Dans son livre: la vérité sur les vaccins, chapitre Le côté obscur de la force, il dit ne pas croire en l’existence d’ un lobby des vaccins.

    Confus. Semble le mot juste. Un synergologue en dirait de même quant a la gestuelle.

    Dommage qu’il soit non vu, un cygne qui vaut tout les gestes, chiffres, paroles.

    L’estime, le respect, iront vers ceuxcelles qui nagent a contre-courant. Le chaud. Le vrai contre-courant. Pas le tiède. Doc, MDL, MG, d’autres encore, font partie de ces alertes saumons bouillants. Grand Merci a eux.

    Humour, n’oublions jamais de rire, 😉 😉

    PS. Déborah, ma lettre de démission est sur votre bureau.

    Bises à toustes, d’une petite saumonette,

    Réponse
    • Peti Skara B.

      Isabelle :
      On comprend pas trop ce que vous voulez dire …. Et ce que vous reprochez réellement au Pr Raoult ? Tiede ? Demission ?

    • Isabelle

      Merci,

      Relisez, Il était bien précisé un humble avis,

      Aucun reproche, Pr Raoult pense ce qu’il veut avec sa conscience. La mienne, de conscience, pense autre.

      Tiède. En ces temps troublés, il va falloir choisir, en son âme et conscience, le chou ou la chèvre, pas les deux!

      Démission. C’est une blague! 🙂

      Réveillez-vous. Il est fort possible que le Pr Raoult devienne un des porte-voix pour l’obligation du vaccin de la grippe, ainsi que celui du papillomavirus.

      En espérant de tout coeur avoir été plus claire,

    • Dr CLAVEL

      @Isabelle

      En effet, le Pr Raoult, si l’on regarde cette vidéo, est fermement favorable à la vaccination systématique des enfants contre la grippe.

      Il est également fermement favorable à la vaccination systématique des préadolescents contre le papilloma virus.

      Et pour cause, il est infectiologue et il sait que la grippe est propagée par les enfants, et que c’est chez eux que la vaccination est la plus efficace. Les USA l’ont compris depuis longtemps et vaccinent les enfants.

      De même, il sait que le papilloma est responsable de beaucoup de cancers graves (col utérin mais également gorge chez l’homme, anus) et que le vaccin ne pose aucun problème de sécurité.

      En revanche il est fermement opposé à l’obligation, et j’entends ses arguments.

  19. Isabelle

    Hors sujet,

    Attention,

    Des médecins partent en guerre contre les médecines alternatives

    « Charlatans », « pratiques ésotériques » et « dangereuses »… Les signataires de la tribune, parue dans le Figaro daté du 19 mars n’ont pas de mots assez durs pour condamner l’utilisation des médecines alternatives. Des pratiques qui, selon eux, ne reposent sur aucun fondement scientifique et qui peuvent entraîner des retards de diagnostics aux conséquences dramatiques.

    Réponse
  20. Doc s'en Mèle

    @Lebreuth

    Lebreuth, Thebreuth, vous vivez avec beaucoup de patronymes et d’idées préconçues comme cette histoire d’immunité de troupeau qui se déclencherait automatiquement après 95% de vaccinés s’agissant de la rougeole.

    C’est archi-faux pour plusieurs raisons, d’abord parce que cette vaccination n’interrompt absolument pas la circulation du virus sauvage entre les vaccinés, ensuite parce que l’immunisation des vaccinés se trouve d’emblée nulle chez 2 à 10% d’entre eux, enfin parce que l’immunité post-vaccinale est courte et que certaines ré-immunisations ne se créent plus malgré rappels supplémentaires.

    L’immunité de groupe est un leurre tout simplement parce que la nature s’en fout de vos calculs mathématiques, reprenez les exemples d’épidémies de rougeole surgissant dans des collectivités américaines où les enfants étaient vaccinés à plus de 99% (1) !!!

    Qui donc touchent jusqu’à 100% d’enfants correctement vaccinés à deux doses (2) !!!!!!

    Des épidémies où la proportion de rougeoleux vaccinés grimpe en flèche (3)!!!!!

    Nous ne vaincrons jamais la rougeole, jamais, et sommes en passe de créer une somme potentielle considérable de rougeoles graves qui n’existaient quasiment pas avant l’apparition de cette vaccination idiote à savoir:
    – Les rougeoles des nourrissons, nés de mère vaccinées ayant perdu leurs immunités,
    – Les rougeoles des adultes, pour la même raison,
    – Les rougeoles des vieillards qui ne réagiront plus aux rappels…

    Cet état de fait est parfaitement connu de nos élites et c’est exactement ce phénomène qui les retient pour ne pas généraliser la vaccination contre la varicelle (quelle atroce maladie celle-là aussi, au moins aussi grave que la rougeole), la trouille de voir apparaître des zonas abominables dans les suites.

    (1) GustafsonT.L et al., « Measlesoutbreak in fully immunizedsecondary-school population », NEJM, t.316, p.771-774,1987
    (2) Poland G.A, Jacobson R.M., « failure to reach the goal of measles elimination. Apparent paradox of measles infections in immunized persons », AIM,t.154(16), p1815-1820, 1994
    (3) BEH,n°20,p.89, 1995

    Réponse
    • nicolas Thebreuth

      Cher confère (ou pas, parce que j’ai des doutes un peu…), La remarque sur mes patronymes supposés est très savoureuse de la part de quelqu’un qui ne publie même pas son prénom.

      Vous venez de nous offrir une très jolie démonstration de cherry picking (sélection avantageuse de données) et de non lecture des articles en note de bas de page. Vous commencez à me connaître et vous savez que si vous vous appuyez sur un article, je l’aurai déjà lu ou je le lirai.

      Votre technique de mille-feuilles argumentatif ne peut pas vraiment tromper un lecteur attentif à l’articulation logique d’un argumentaire. Je l’analyse en 2 parties.

      Première partie : Les arguments qui n’engagent que vous parce que vous ne pouvez les étayer par des faits vérifiables. Partons du principe que celui qui affirme doive prouver…

      1) « parce que cette vaccination n’interrompt absolument pas la circulation du virus sauvage entre les vaccinés » : preuve ?

      2) « parce que l’immunisation des vaccinés se trouve d’emblée nulle chez 2 à 10% » : parlez vous de 1 ou 2 doses ? et si oui quelle est votre source pour les 10%, la fourchette haute ?

      3) « l’immunité post-vaccinale est courte et que certaines ré-immunisations ne se créent plus malgré rappels supplémentaires » : preuve ?

      4) « Cet état de fait est parfaitement connu de nos élites et c’est exactement ce phénomène qui les retient pour ne pas généraliser la vaccination contre la varicelle (quelle atroce maladie celle-là aussi, au moins aussi grave que la rougeole), la trouille de voir apparaître des zonas abominables dans les suites ». Y a til eu des cas de zona chez les vaccinés contre la varicelle ? avez vous une étude pour le dire ? j’ai mon idée sur la question.

      Deuxieme parties : Les études dont les résultats sont manipulés. Tout d’abord notons qu’il s’agit uniquement d’une vaccination 1 dose dans les 2 articles

      Tout d’abord ce qui est faux puisque qu’on ne le retrouve pas dans l’étude : « Qui donc touchent jusqu’à 100% d’enfants correctement vaccinés à deux doses (2) !!!!!! » a quel moment de l’article c’est écrit ? Jamais

      Voici le texte intégral : https://sci-hub.tw/https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/article-abstract/619215?redirect=true

      Ensuite les conclusion que vous tirez d’un article que vous n’avez manifestement pas lu en dehors de l’abstract

      « L’immunité de groupe est un leurre tout simplement parce que la nature s’en fout de vos calculs mathématiques » : vous croyez en la nature comme entité consciente un peu comme les jedis croient en la Force ? Vous posez la problématique de la mauvaise façon. La question est plutôt le modele mathématique est il invalidé par la confrontation au réel et plusieurs fois. Cela nous mene a votre affirmation suivante.

      « reprenez les exemples d’épidémies de rougeole surgissant dans des collectivités américaines où les enfants étaient vaccinés à plus de 99% (1) !!! ». 99% dont
      Reprenons donc les données de l’article. On y apprend que la seule variable indépendante qui influence le taux d’anticorps c’est d’être vacciné 2 doses. Le patients contaminés ont tous eu q’une dose avec un tritre d’anticorps négatif : c’est un échec primaire de vaccination et c’est ce qui est évoqué par les auteurs… il faudrait pas se contenter de ne lire que le titre et l’abstrait. (au fait en anglais immunized signifie vacciné et non immunisé)

      http://sci-hub.tw/http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/nejm198703263161303

      Des épidémies où la proportion de rougeoleux vaccinés grimpe en flèche (3)!!!!! (l’abus de point d’exclamtion ne donne pas plus de poid a vos arguemnts…)
      Vous citez un bulletin épidémiologique de 1995, époque ou la majorité des enfnats étaient vaccinés 1 dose.

      Nous allons peut être nous transporter en 2017, a notre époque en fait, pour voir si la proportion de rougeoleux vaccinés 2 doses monte en flèche !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Répartition des cas de rougeole en 2017 en fonction du nombre de doses de vaccin :

      Non vaccinés :
      Europe : 81,2
      France : 66,2
      Italie : 81,2

      Vaccinés 1 dose :
      Europe : 7,7
      France : 10,8
      Italie : 6,6

      vaccinés 2 doses :
      Europe : 3%
      France : 6,6%
      Italie : 1,5%

      Vaccination inconnue ou nombre de dose inconues :
      Europe : 8,1
      France : 16,5
      Italie : 10,5

      source : http://atlas.ecdc.europa.eu/public/index.aspx

      J’ai plutôt l’impression qu’actuellement c’est le nombre de non vaccinés qui grimpe en flèche…

      Revenons a l’initial : Avez vous une preuve qui réfute en pratique le modele mathématique pour une vaccination 2 (j’insiste) doses ? Non

      En cadeau : voici une lettre de remerciement de la rougeole à Michèle Rivasi qui est très heureuse que ses actions et les votres lui ait permis de revenir sur le devant de la scène..
      https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/180318/lettre-ouverte-de-la-rougeole-michele-rivasi

  21. Dr CLAVEL

    Erratum :

    Le Pr RAOULT préconise 13 vaccins et non 14 avant 2 ans, et donc 14 non 15 avant l’adolescence (j’ai compté la coqueluche deux fois, comme il explique qu’elle doit être faite chez le nourrisson et plus tard il ajoute « chez le petit enfant »… Puis bien entendu chez la femme enceinte).

    Désolé 😉

    Réponse
  22. Dr CLAVEL

    Bonjour, tout d’abord, merci d’avoir publié cette excellente interview de quelqu’un de qualifié.

    Cependant je suis assez surpris du titre que vous avez choisi : « 11 vaccins obligatoires « L’objectif de 95% de couverture vaccinale n’a aucune base scientifique », affirme le Professeur Didier Raoult ».

    Notons que c’est à peu près la seule phrase en 54 minutes d’entretien qui laisse planer un vague doute sur la pertinence de la vaccination. Le reste de l’entretien est sans ambiguité : il FAUT vacciner selon lui (à l’exception selon lui de la polio et de la rubéole) et il FAUT vacciner plus qu’actuellement :

    14 vaccins au lieu de 11 pour les enfants
    2 pour les adolescents
    2 pour les femmes enceintes
    3 pour les homosexuels
    2 pour les adultes tous les 10 ans

    Notons également que si il dit que les 95% ne sont pas fondés sur une base scientifique, c’est parce qu’il ne comprend pas les formules des modèles mathématiques, comme il le dit lui même. Il dit même que « ce que je ne comprends n’a pas de sens », ce qui n’est pas un propos marqué du sceau de l’humilité vous en conviendrez…

    Je me pose donc la question du choix de cette citation qui ne reflète pas du tout le contenu de l’entretien. Pourquoi avoir choisi cette citation plutôt que d’autres citations extraites de cette vidéo au demeurant extrêmement intéressante (merci!) – et reflétant je pense beaucoup plus la ligne directrice de son propos – par exemple (et je le cite) :

    👉 Au sujet du lien vaccin et sclérose en plaques / myofasciite à macrophages « On est le seul pays au monde à penser ça! »

    👉 Pneumocoque « C’est un très bon vaccin »

    👉 Pneumocoque « Je suis pour que tout le monde se vaccine tous les 10 ans (moi je le fais) »

    👉 « Il faut réhabiliter la vaccination contre l’hépatite B »

    👉 « On ne vaccine pas assez contre le pneumocoque »

    👉 « il FAUT vacciner les femmes enceintes contre la coqueluche! »

    👉 « Il faut vacciner les nourrissons et les très jeunes enfants contre la coqueluche »

    👉 « Il faut vacciner contre les oreillons »

    👉 « Il faut repartir sur les MG et les pédiatres, c’est leur métier »

    👉 « Non non, l’idée que l’infection naturelle ce serait mieux que la vaccination, c’est pas une idée réaliste, non. C’est grave… »

    👉 « Il est clair que les vaccins ont permis d’éradiquer un certain nombre de maladies infectieuses qui étaient épouvantables »

    Bien cordialement

    Réponse
  23. Julie Boulier

    Je souhaiterais aborder trois points à propos desquels le Pr. Raoult est en porte-à-faux avec les autorités de santé de TOUS les pays développés :
    1) la diphtérie,
    2) la polio,
    3) l’efficacité de la vaccination contre la rougeole.
    Quand on se place ainsi hors du consensus, il faut avoir de solides arguments. Peut-être en a-t-il.

    1) La diphtérie.

    Il dit que les cas de diphtérie en France, il ne doit plus y en avoir depuis 30 ans, et qu’il n’y a pas (ou très très peu) de risque de contracter la diphtérie avant 2 ans pour un enfant. Il dit qu’il y a aurait un débat aux USA pour décaler la vaccination de 2 mois vers 2 ans.

    D’abord, comment pouvons-nous nous renseigner sur ce débat aux USA ? Y a-t-il une publication, une information à destination du public concernant ce point ? Je n’ai rien trouvé, mais cela ne veut pas dire que ça n’existe pas. Il serait donc plus simple d’obtenir la source directement de celui qui énonce le fait.
    Ensuite, la bactérie de la diphtérie circule, même dans des populations vaccinées, même si c’est à « bas bruit ». Dans ces conditions, laisser un enfant sans défense entre la disparition des anticorps maternels et ses 2 ans a-t-il un sens ? Quel serait le bénéfice de ce décalage par rapport au risque encouru?
    Enfin, je voudrais rappeler que la vaccination contre la diphtérie est une des plus importantes du calendrier vaccinal. Mais je suppose que le Pr. Raoult ne remet pas cela en cause. Si on avait jamais vacciné contre la diphtérie, il y aurait plusieurs dizaines de milliers de cas de diphtérie par an en France, et quelques milliers de décès (il est estimé que 27500 décès sont évités chaque année aux USA, voir http://pediatrics.aappublications.org/content/early/2014/02/25/peds.2013-0698, donc 5000 si on ramène les chiffres à l’échelle de la France). Arrêtons la vaccination, Au bout d’un certain temps, on peut s’attendre au pire.

    Récemment, un australien de 27 ans ayant contracté la diphtérie est décédé. En Espagne, en 2015, un enfant de 6 ans est décédé. Ses parents étaient opposés à la vaccination. En Belgique, en 2016, une petite fille de 3 ans, non vaccinée, est aussi décédée. Il y a aussi un cas au Royaume Uni en 2008. Je me doute que pour le Pr. Raoult, ces quelques cas isolés ne justifient pas l’obligation (je le déduis de certains de ses propos dans la vidéo). Je peux comprendre ce qu’il veut dire (après tous, si les gens suivent déjà majoritairement les recommandations…), mais enfin, ces décès étaient aisément évitables, et ils illustrent ce qui nous attend si nous baissons la vigilance. Autre exemple, des épidémies se sont déclarées dans les pays de l’ex-URSS dans les années quatre-vingt-dix, suite à une baisse de la vaccination.

    http://www.news.com.au/lifestyle/health/health-problems/queensland-man-dies-after-contracting-diphtheria/news-story/5e612c34e072af11f0caf1a02f11d523
    https://ecdc.europa.eu/sites/portal/files/media/en/publications/Publications/diphtheria-spain-rapid-risk-assessment-june-2015.pdf
    https://www.thelocal.es/20150605/parents-of-diphtheria-boy-feel-terrible-guilt
    https://ecdc.europa.eu/en/news-events/fatal-case-diphtheria-belgium-underlines-importance-immunisation-and-access-diphtheria
    http://www.wales.nhs.uk/sitesplus/888/news/9765
    http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/vaccination/guide-vaccination-2012/pdf/GuideVaccinations2012_Vaccination_contre_la_diphterie.pdf

    2) La polio

    Il dit que pour des nourrissons français, à l’heure actuelle, cela n’a aucun sens. D’autant plus que la transmission est fécale, et que la France traite ses eaux usées. Le risque de transmission ne serait pas « moderne ».

    Alors ici, il est sans ambiguïté. Ce vaccin n’a pas d’intérêt pour lui en France. Ce qu’il dit semble logique à première vue. Le problème, c’est que c’est un peu plus compliqué que cela.

    Il y a eu des cas de polio aux Pays-bas dans les années 1990, dans des communautés mal vaccinées. On ne peut quand même pas prétendre que les Pays-Bas des années 90 n’étaient pas « modernes » et ne traitaient pas leurs eaux usées. En fait, la transmission de la polio est oro-fécale.
    http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/Guide_des_vaccinations_edition_2012.pdf
    Un peu comme pour les gastros. Et les gastros, ça existe toujours en France. Les gens se refilent le virus par les sécrétions pharyngées, par des mains mal/pas lavées, etc.

    -Attention, le traitement des eau sale a bien un effet sur la circulation du virus, je ne le nie en aucun sorte. Mais c’est contre intuitif. Dans les pays développés, les progrès d’hygiène ont causé les épidémies de polio paralytique (il y a en avait avant, mais moins). En diminuant la circulation du virus, on décale l’âge moyen de l’infection. Et comme le risque de paralyse augmente avec l’age… La polio est parfois qualifiée de « maladie du développement », autrement dit, il s’agit d’une maladie « moderne », d’une certaine façon.
    http://www.tau.ac.il/lifesci/zoology/members/lewi_files/documents/Bunimovich_JTB_2005.pdf
    Le traitement des eaux à lui seul ne suffit pas. Arrêtons la vaccination en France avant que l’éradication à l’échelle mondiale soit actée, et nous risquons de voir revenir le virus, comme aux Pays-Bas dans les années 90.

    3) L’efficacité de la vaccination contre la rougeole

    Il dit que le problème de la vaccination, c’est que l’immunité n’est pas à vie. Il dit qu’il faut une revaccination pour maintenir l’immunité.

    Il est pourtant bien expliqué par toutes les autorités de santé que la seconde dose de vaccination contre la rougeole n’est pas un rappel, destiné à allonger la durée de l’immunité. Il s’agit d’un rattrapage pour immuniser ceux chez qui la vaccination n’a pas fonctionné. Autrement dit, il reproche au vaccin ses échecs secondaires, et non ses échecs primaires. Or, il y a très peu d’échecs secondaires, en comparaison des échecs primaires. Pour une écrasante majorité des gens, l’immunité conférée par la vaccination est de longue durée, voir à vie. En tous cas, elle est assez longue pour avoir permis aux pays qui ont des couvertures vaccinales assez élevée d’éliminer la rougeole.

    https://www.cdc.gov/vaccines/pubs/pinkbook/downloads/meas.pdf
    http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/vaccination/guide-vaccination-2012/pdf/GuideVaccinations2012_Vaccination_contre_la_rougeole.pdf

    Réponse
    • MT

      @ Julie Boulier

      Vous devriez commencer par déclarer vos conflits d’intérêts avant de venir faire de la propagande sur ce site.

      https://www.vaccinestoday.eu/stories/author/julie_boulier/

      Vaccines Today is sponsored by Vaccines Europe, which consists of the following companies:

      Abbott BiologicalsAstraZeneca
      CureVacJanssen
      GlaxoSmithKline VaccinesImmBio
      MSDNovavax
      Pfizer VaccinesSanofi Pasteur
      SeqirusTakeda
      Vaxeal

      D’autres parts, je renvois nos lecteurs vers le site de Marc Girard dont les compétences sont d’une autre envergure quand il s’agit de démonstration.
      http://www.rolandsimion.org/spip.php?article341

    • MT

      @ peti skara B

      Je n’ai pas tout compris à vos propos, veuillez m’en excuser.

      Si vous lisez correctement Marc Girard (qui comme vous le dites si bien argumente et a une analyse approfondie des choses), vous comprendrez mes propos concernant Julie Boulier qui n’en est pas à son premier coup d’essai.
      Si malgré cela, vous trouviez les analyses de Julie pertinentes et que vous ne compreniez pas l’allusion aux conflits d’intérêts, alors que vous dire?

      Pour ce qui est de mes arguments et de mon anonymat, qu’attendez-vous exactement?
      Que je vienne refaire l’histoire des vaccins à grand renfort de statistiques bidons comme le fait Mr lebreuth?
      Vous pensez vraiment que c’est sur un blog en quelques lignes et avec des interlocuteurs pareils que l’on peut faire avancer les choses et brandir LA vérité sur LES vaccins?

      Je prend l’exemple du Gardasil puisque Mr Lebreuth me parle d’essais randomisés en double aveugle contre placebo (sic)
      Et je vous renvoie une fois encore vers Marc Girard qui a fait un magnifique article sur le gardasil (développement de la molécule et mise sur le marché).
      http://www.rolandsimion.org/spip.php?article311&lang=fr

      Vous comprendrez alors qu’il y a quelques problèmes technico-règlementaires…
      Le gardasil n’est qu’un exemple bien sûr. Vous pouvez aller voir du côté du vaccin contre l’hépatite B.
      Et ainsi de suite…

      N’étant ni naive, ni croyante, je demande simplement la liberté vaccinale, comme dans la plupart des états européens. Nous imposer des molécules dont l’utilité, l’efficacité et la tolérance n’ont jamais été prouvées est tout simplement scandaleux.

      Pour terminer, contrairement à ce que pense Mr lebreuth, sur le site de MDL, on discute et on ne s’épanche pas mais j’ai bien peut que cette nuance soit hors de sa portée.

    • Peti Skara B.

      Je vous rassure sur au moins ça : je pensais pas que vous comprendriez ce que je voulais dire et vous êtes donc excusé .

    • Dr CLAVEL

      @ Petit Scara B

      💬 « Je vous rassure sur au moins ça : je pensais pas que vous comprendriez ce que je voulais dire et vous êtes donc excusé. »

      ✅ Vous pensiez qu’il ne comprendrait pas.
      1️⃣ Pensez-vous que vous n’êtes pas clair?
      2️⃣ Ou le prenez-vous pour un « débile »? 😉

    • nicolas thebreuth

      @ MT

      J’ai du mal a saisir l’intérêt de votre réponse à Julie Boulier.

      Le fait que vous parliez de « propagande » quand on parle de science en dit long sur votre structure intellectuelle.

      D’un point de vue factuel je note que vous ne contestez aucun des arguments mis en avant dans son commentaire faute peut être d’en avoir vous même à opposer.

      Je note aussi qu’ne petite explication de sémantique vous ferait le plus grand bien : le lien que vous proposez avant les insultes (oui quand on répète une insulte et qu’on n’assume pas de le dire c’est assez puéril) ne prouve en rien un conflit d’intérêt parce qu’il renvois à un article.. donc pour parler de conflit d’intérêt il faudrait prouver qu’elle aurait reçu une rémunération pour falsifier des données (un peu comme andrew Wakefield…) tout au plus vous pourriez évoquer un LIEN d’intérêt. C’est juste pour être précis.
      Quand on en appelle au conflit d’intérêt sans vraiment savoir ce que cela veut dire qui plus est, montre le vide abyssal d’arguments

    • MT

      @ nicolas thebreuth

      Vous avez du mal tout court Mr thebreuth on dirait. Vous ramez.
      J’ai le sentiment que vous vous entendriez bien avec notre ministre de la santé qui elle aussi affectionne particulièrement les conflits d’intérêt.

      Mais certains lecteurs comprendront, c’est ça l’important.

      Julie ne comprend strictement rien à l’analyse du bénéfice-risque d’un médicament mais comme vous le savez, elle ne vient pas ici pour nous parler de science sinon, elle aurait l’amabilité de se taire. Il faut juste être honnête et annoncer la couleur.

      Qui parle de science ici?
      Avez-vous la moindre étude scientifique à type d’essai randomisé en double aveugle contre placebo testant l’efficacité du vaccin contre la polio ou la diphtérie? Ou prouvant votre fameuse immunité de groupe?

      Ah la Science!…

    • nicolas Thebreuth

      @MT

      Vous voulez un essais randomisé contre placebo dans la diphtérie et la polio. vous savez que les médicaments n’étaient pas evalués de cette façon à l’époque. c’est pas très honnête comme question.
      Ce qui est gênant dans votre question c’est que vous oubliez que l’efficacité du vaccin contre la diphtérie se mesure par la réduction de cas ( et je dis bien le nombre de cas et pas le nombre de mort parce que vous confondez souvent les 2) après introduction de la vaccination et ils sont baissé significativement dans tous les pays ou la vaccination a pu être mise en oeuvre efficacement (ne me faite pas le coup de l’épidémie pendant la deuxième guerre mondiale en france… oui la guerre ça génère des mouvements de populations et des épidémies). Or l’impact est indéniable ( ne me parlez pas d’hygiène ou je risque de rouler de rire quand on parle d’une contamination respiratoire…) ce sur de larges populations dans le monde entier pendant des dizaines d’années.

      Ce sont des données de cohortes observationelles dont la durée et les effectifs colossaux leur donne un haut niveau de preuve. Et oui les études longitudinales ont aussi un haut niveau de preuve.
      Au passage ce ne serait pas très éthique d’exposé des personnes à des maladies mortelles alors qu’on dispose d’un moyen de prévention efficace.

      En revanche j’ai des études prospectives randomisée contre placebo pour la coqueluche, l’hépatite B, l’HiB, la méningite C, le prévenir, le gardasil.

      Pour l’immunité de groupe : Parlons de science un peu, vous savez le truc que vous brandissez sans rien y comprendre. Un théorie est réfutable à partir du moment ou on a un exemple pour la réfuter.
      Avez vous un exemple de région du monde qui a une vaccination 2 doses à 95%? Tout ce que je peux dire c’est qu’en Amérique du Sud il n’y a plus de rougeole avec une couverture vaccinale 2 doses supérieure à 95%…

    • Peti Skara B.

      Mme ou Mr MT ,
      De la part de gens qui reStent anonyme , quel courage que cette accusation de conflits d’ interêt !
      Etant aussi anonyme , je comprends difficilement de venir inquiéter ceux qui s’ exposent, de cette façon . A quoi vous vous exposez , Mr ou Mme ?
      J.Boulier écrit 2 p. avec forces arguments . Il y a des références , matière à la discussion et à des critiques sur des bases très concrêtes .
      Votre reponse est qu’ elle a des conflits d’interêt . Vous ignorez donc tout de quoi vous parlez .
      En faisant ces raccourcis qui ont pas de sens , vous jetez le discredit sur tous les gens qui denoncent des conflits d’ interêts qui sont réels , parfois.
      Vous parlez de Marc Girard. Il donne des arguments et fait des critiques vraiment approfondies .
      Mais où sont les vôtres ?
      C’ est Nous qui sommes désolés de votre intervention .

    • nicolas Thebreuth

      au fait MT vous êtes horrifié par les propos du Pr Raoult et aller vous épancher chez de Lorgeril.. pauvre bichou

      Je suis content d’apprendre qu’il considère que Raoult ne connais rien aux 23 serotypes du pneumocoque…

    • Dr CLAVEL

      Lire un cardiologue donner des leçons d’infectiologie (basique) à un professeur (réputé) d’infectiologie en poste…

      Ce serait hilarant, si des gens n’avalaient pas ses couleuvres.

      Ah, qu’est-ce que le marché du livre ne leur ferait pas faire…

    • dreamer

      Ha, Julie Boulier; qui a oublié de déclarer ses conflits d’intérêts conformément à la Loi. Elle nous explique que la vaccination c’est bien, efficace, indispensable même mais elle est bien incapable de nous fournir la moindre étude d’efficacité contre placebo du merveilleux vaccin rougeole, comme des autres vaccins d’ailleurs (une étude d’efficacité en simple ou double aveugle contre placebo de la polio quelque part ?)

      Je me demande si elle croit elle même à ce qu’elle raconte. ça doit être pénible d’écumer tous les sites internet francophones aux heures de bureau pour y déverser sa propagande.

  24. Isabelle

    Vaccins : un rapport parlementaire italien explosif.

    À la lecture de ce rapport, tout ce qu’il y a de plus officiel, plusieurs questions se posent :

    • Si un militaire court un risque avec plus de 5 vaccins, nos enfants sont-ils vraiment en sécurité avec 9, 11 ou 21 (par ex. hexavalent 8 souches + Prevenar 13) ?

    • Que dira notre ministre de la Santé Agnès Buzyn des conclusions de ce rapport, elle qui déclarait encore il y a peu : « Nous avons la certitude que ces vaccins sont inoffensifs » ?

    • Les autorités européennes peuvent-elles en conscience ignorer les conclusions de ce rapport et s’engager résolument dans la fuite en avant que constitue la proposition de résolution du Parlement européen sur les réticences à la vaccination ?

    Doc.22II- bis
    n. 23 bis ,

    tome I

    Rapports et documents des comités d’ enquête de la Chambre des Députés
    Commission enquête parlementaire sur les décès et maladies graves qui ont frappé le personnel italien affecté à des missions militaires à l’ étranger, dans les champs de tir et dans les sites de stockage de munitions, rapport à l’exposition à des facteurs chimiques particulières, toxiques et radiologiques de l’effet possible pathogène et l’ administration de vaccins, avec une attention particulière aux effets de l’ obus à l’uranium appauvri et de la dispersion dans l’environnement de nanoparticules minérales lourdes produites par les explosions du matériel de guerre et de toute interaction
    .
    [PDF]

    https://www.alternativesante.fr/vaccins/vaccins-un-rapport-parlementaire-italien-explosif#.WqwD09iCgFU.facebook

    Réponse
    • Peti Skara B.

      Dr Clavel :
      Bizarre !
      – car votre citation me semble illustrer ce que j’ai  » compris  » .
      – car en effet , D.Raoult utilise comprendre le  » sens de  » .
      Quelle probabilité pour qu’ un tel ego et un personnage pareil dise  » comprendre  » dans le sens où vous l’ avez pris ? => proche de 0 , selon ma  » comprehension  » .
      Vous m’ aviez jamais encore ecrit ; donc , je signifiais que vos propos prennent les lecteurs en general ( et l’interviewé surtout ) pour des debiles , et pas moi . (mais vos reponses ont allegé mon avis 😀 ) .

      Le titre est  » journalistique  » au sens classique du mot , donc accrocheur , et comme souvent c’ est le cas , ici , rend pas bien compte du contenu global de l’ interview .

    • Dr CLAVEL

      @ Peti Skara B

      💬 « Le titre est » journalistique » au sens classique du mot , donc accrocheur , et comme souvent c’ est le cas , ici , rend pas bien compte du contenu global de l’ interview . »

      ✅ Nous sommes d’accord 👍

      Ne trouvez-vous pas cela regrettable?

      Surtout, j’aimerais avoir l’explication de l’auteur.e de l’article… Pourquoi cette phrase et pas la dizaine que je cite, tout aussi accrocheuse et en phase avec non pas 1 min 30 de la vidéo, mais avec les 53 minutes restantes…

  25. Isabelle

    Ello,

    Merci à toustes,

    –Nous constatons que la carte des «cas de rougeole» montre que les départements les plus touchés sont aussi parmi les plus vaccinés.

    –Nous rappelons que la rougeole a fait 21 morts en dix ans majoritairement chez des adultes dont les 3/4 avaient un système immunitaire déficient ou des facteurs importants de co-morbidité, alors que chaque année en France on compte 30 000 décès dans les hôpitaux en raison des maladies nosocomiales et iatrogènes (les effets secondaires des médicaments tuent bien plus en France que la rougeole) .

    https://lesmoutonsenrages.fr/2018/03/16/communique-de-presse-16-mars-2018-rougeole-collectif-vaccins-liberte-et-collectif-ensemble-pour-une-vaccination-libre/#comments

    Bien à vous,

    Réponse
    • nicolas Thebreuth

      Une belle tentative de désinformation!

      Tous les département touchés ont une couverture vaccinale inférieure à 85% donc ils sont tous en dessous de la frontière d’immunité de groupe.

      En fait c’est tout a fait logique quand on a 2 ou 3 notions d’épidémiologie…

      Essayez encore

    • Isabelle

      Nicolas Thebreuth,

      La couverture vaccinale recherchée de 95 %, n’a aucune base scientifique comme le fait remarquer le Pr Didier Raoult qui est le chercheur européen dont les publications ont été les plus citées par la communauté scientifique internationale dans le domaine des Maladies Infectieuses.

      ?

      Bien à vous,

    • carrelli

      Franchement vous dites vraiement n importe quoi, ou sont vos preuves???? De plus moi qui vit en Allemagne depuis plus de 15 ans je vous informe qu’aucune vaccination n est obligatoire dans ce pays qui est je vous le rapelle la premiere puissance economique d’europe….

    • Dr CLAVEL

      Isabelle :

      Il explique bien, quand on l’écoute, que la raison pour laquelle il pense que cela n’a aucune base scientifique, c’est qu’il concède ne pas comprendre les équations des modèles mathématiques (de l’OMS en l’occurrence), et que « ce que je ne comprends pas n’a pas de sens »…

      Pensez-vous que ce que vous ne comprenez pas n’a pas de sens?

    • nicolas thebreuth

      la couverture vaccinale à 95% ne repose sur rien de scientifique? Le professeru Raoult qui al le plus bla bla (sphisme de l’argument d autorité) nous dit qu elle repose sur des modèles mathématiques qui n’ comprend pas et donc comme il ne le comprend pas il n’a pas de sens… moi je ne comprends pas les équations de la mécanique quantique et donc je peux me permettre de dire que la mécanique quantique ne repose sur rien de scientifique?
      Dites moi est ce qu’on a la preuve que ce modèle ne fonctionne pas? vous savez c’est ça la science, il est plus facile de prouver qu’un modèle est faux plutôt que vrai. Y a t il une région du monde ou la couverture vaccinale 2 doses contre la rougeole supérieure à 95% est le siège d’épidémie ? non… donc le modele n’est pas faux dans l’absolu. Y a t il une région du monde ou la couverture ROR2 est supérieure à 95% et ou il n’y a pas d’épidémie de rougeole? oui l’Amérique du sud.
      Donc le modele pour le moment n’est pas contredit mais plutôt confirmé… bien a vous

    • Isabelle

      Dr CLAVEL sur 19/03/2018 à 16 h 02
      Isabelle :

      Il explique bien, quand on l’écoute, que la raison pour laquelle il pense que cela n’a aucune base scientifique, c’est qu’il concède ne pas comprendre les équations des modèles mathématiques (de l’OMS en l’occurrence), et que « ce que je ne comprends pas n’a pas de sens »…

      Pensez-vous que ce que vous ne comprenez pas n’a pas de sens?

      Bonsoir Dr Clavel,

      Je n’en dis plus trop, n’ayant pas fait les études * pour, et pas envie de me faire incendier! 🙂

      Docteur Raoult dit qu’il concède ne pas comprendre les équations des modèles mathématiques, celles de l’OMS, parce qu’il raisonne avec sa tête, et qu’il n’a pas encore compris pourquoi et comment, les chiffres de l’OMS sont pipés. S’il avait raisonné avec son coeur, il aurait compris que les chiffres sont pipés pour le seul sens des profits.

      Je ne comprends pas toujours ce que veulent me dire « mes » animaux. Ici bas, tout à sa raison d’être et un sens.

      Etudes. Pour en faire ce que certains en font, et au service de ……. vaut mieux être simplette!

      Bonne soirée,

    • Dr CLAVEL

      Bonjour Isabelle,

      « Docteur Raoult dit qu’il concède ne pas comprendre les équations des modèles mathématiques, celles de l’OMS, parce qu’il raisonne avec sa tête, et qu’il n’a pas encore compris pourquoi et comment, les chiffres de l’OMS sont pipés. S’il avait raisonné avec son coeur, il aurait compris que les chiffres sont pipés pour le seul sens des profits. »

      L’intuition a parfois du bon. Mais en l’espèce, son intuition :

      Ne se base sur rien de démontré ou démontrable jusqu’à preuve du contraire
      Contredit les données (cf infra)
      Se fonde sur le fait qu’il ne comprend pas les équations mathématiques…
      Il n’y a pas à ma connaissance de région du monde ayant une couverture 2 doses à 95% et des épidémies de rougeole. L’exemple de l’Amérique du Sud est édifiant.

      « Je ne comprends pas toujours ce que veulent me dire « mes » animaux. Ici bas, tout à sa raison d’être et un sens. »

      Ce n’est pas un argument très scientifique vous en conviendrez 😉 Un astrophysicien que j’affectionne a coutume de dire que « l’univers n’a aucune obligation d’avoir du sens à vos yeux ». Par exemple, je ne comprends rien à ce qui se passe sous le capot de ma voiture, mais je ne peux nier qu’elle fonctionne.

    • Peti Skara B.

      Dr Clavel :
      Tout le monde gagnerait a faire preuve d’un peu d’ honneteté , dans cette histoire , y compris vouS .
      Ainsi donc, vous avez certainement parfaitement « compris », comme nous tous , que le terme de « comprendre » utilisé par Dr D. Raoult est ici utilisé dans sa definition de « Avoir une attitude comprehensive envers…. » et pas celle de « Se faire une idée claire de…. ».
      Et c’ est pas la comparaison à ce qui se passe sous le capot de votre voiture qui va convaincre grand-monde .
      C’ est peut être un peu rejouissant pour l’ ego , de prendre vos interlocuteurs pour des debiles , mais cela a des limites qu’ il est extremement problematique de depasser … au risque d’ être particulierement contre-productif , et ne convaincre que dans son propre  »camps » , qui n’ en a aucun beSoin , finalement .

    • Dr CLAVEL

      @ Petit Skara B

      💬 « Tout le monde gagnerait a faire preuve d’un peu d’ honneteté , dans cette histoire , y compris vouS . »

      ✅ Bonjour. Vous insinuez d’emblée que je suis malhonnête?

      💬 « Ainsi donc, vous avez certainement parfaitement « compris », comme nous tous , que le terme de « comprendre » utilisé par Dr D. Raoult est ici utilisé dans sa definition de « Avoir une attitude comprehensive envers…. » et pas celle de « Se faire une idée claire de…. ». »

      ✅ Je suis désolé, mais non, je n’ai pas compris cela, du tout. Et je ne vois pas comment vous pouvez comprendre cela.

      Les mots ont un sens, et « comprendre une équation » , signifie « comprendre une équation », et non « avoir une attitude compréhensive envers une équation » .

      Puisque vous avez regardé cette vidéo dans son intégralité, vous savez qu’il le répète à plusieurs reprises et que cela ne souffre aucune ambiguïté. Voici ce qu’il dit (aux alentours de 8 minutes 30) :

      « C’est fait avec des équations qui sont d’une complexité telle que y’a que ceux qui les font qui peuvent les analyser. Moi j’ai été rédacteur du plus grand journal de maladies infectieuses européen pendant un peu moins d’une dizaine d’années. Les mathématiques j’les foutais directement à la poubelle, parce que de toutes manières personne ne les comprend, c’est une multiplication d’équations, sauf ceux qui les font et qui eux croient que ça un sens. Vous êtes dans un club de gens qui croient que ces formules mathématiques que personne ne comprend a un sens, mais moi ce que je ne comprends pas, j’crois que ça n’a pas de sens! C’est ma nature. »

      Ce qu’il dit est limpide : il ne comprend pas ces équations mathématiques, et il croit que ce qu’il ne comprend pas n’a pas de sens.

      💬 « Et c’ est pas la comparaison à ce qui se passe sous le capot de votre voiture qui va convaincre grand-monde. »

      ✅ Cette comparaison est pourtant parfaitement adaptée et limpide. Si vous préférez, je peux dire que je ne comprends pas les équations de la mécanique quantique, et que donc je ne crois pas à la mécanique quantique, comme Mr Trebeuth.

      💬 « C’ est peut être un peu rejouissant pour l’ ego , de prendre vos interlocuteurs pour des debiles »

      ✅ Je suis désolé que vous ayiez eu ce sentiment. J’essaie d’être rationnel et objectif. J’ai regardé cette vidéo attentivement, j’ai pris beaucoup de notes, et j’ai constaté que les titres successifs retenus ne traduisaient pas du tout le contenu. Vous avez regardé la vidéo.

      Pensez-vous que le propos principal est que ce chiffre de 95% ne se fonde sur rien? Pensez vous que son raisonnement pour l’affirmer (il ne comprend pas les équations) est valide?

      Surtout, cela ne porte que sur 2 min à peine. Les 52 autres minutes sont consacrées à dire que :

      1️⃣ Il faut vacciner les nourrissons et les enfants de 2 ans contre la diphtérie, la coqueluche, le pneumocoque, 4 méningocoques, la rougeole (les personnels de santé), la varicelle, le rotavirus, la grippe, haemophilus, etc.

      2️⃣ Il faut vacciner toutes les femmes enceintes contre la grippe et la coqueluche
      3️⃣ Le vaccin pneumocoque est un excellent vaccin
      4️⃣ Que tous les nourrissons doivent le recevoir
      5️⃣ Que tous les adultes doivent le recevoir tous les 10 ans
      6️⃣ Que la sclérose en plaques n’a rien à voir avec le vaccin HBV
      7️⃣ Que la myofasciite à macrophage n’a rien à voir avec les vaccins
      8️⃣ Qu’il faut vacciner tous les préados contre l’hépatite B et le papilloma
      9️⃣ Que d’affirmer que la maladie n’est pas mieux que la vaccination, c’est « grave »

      Qu’ai-je dit qui aurait pu vous faire penser que je vous prenais pour un débile?

    • Peti Skara B.

      Reponse courte , et un peu derisoire placée en dessous du commentaire d’ Isabelle , par erreur .

    • Dr CLAVEL

      Oups j’avais répondu plus bas 🤗

      @ Peti Skara B

      💬 « Le titre est » journalistique » au sens classique du mot , donc accrocheur , et comme souvent c’ est le cas , ici , rend pas bien compte du contenu global de l’ interview . »

      ✅ Nous sommes d’accord 👍

      Ne trouvez-vous pas cela regrettable?

      Surtout, j’aimerais avoir l’explication de l’auteur.e de l’article… Pourquoi cette phrase et pas la dizaine que je cite, tout aussi accrocheuse et en phase avec non pas 1 min 30 de la vidéo, mais avec les 53 minutes restantes…

    • Peti Skara B.

      Dr Clavel :On est nombreux à trouver regrettable qu’ un titre reflète pas le contenu d’ un article . Et de même , les titres accrocheurs que vous proposez ne sont pas plus significatifs et tout à fait partiels par rapport à l’interview dans son ensemble . Mais je suppose que le titre restera ce qu’ il est .

    • Dr CLAVEL

      @ Petit Skara B

      💬 « On est nombreux à trouver regrettable qu’ un titre reflète pas le contenu d’ un article.

      ✅ Je suis heureux que nous soyons d’accord sur ce point 👍

      💬 « Et de même , les titres accrocheurs que vous proposez ne sont pas plus significatifs et tout à fait partiels par rapport à l’interview dans son ensemble. »

      ✅ C’est factuellement faux.

      👉 Quiconque a regardé l’interview dans son intégralité sait que sur les 54 minutes, au moins 40 sont consacrées à affirmer l’intérêt de la vaccination, une dizaine sont consacrées à critiquer le principe de l’obligation, et à peine 2 portent sur cette histoire de 95% et de modèles mathématiques.

      ✅ Surtout, ma question était bien précise : pourquoi CE titre plutôt que n’importe quelle autre phrase, puisque CE titre est d’une part tiré de son contexte, et d’autre part n’est pas du tout représentatif du contenu de l’interview (cf supra).

      👉 Les titres que j’ai soumis sont tous, comme celui choisi par l’auteure, tirés de l’interview.
      👉 Ils sont tous, contrairement au titre choisi par l’auteure, représentatifs du message global de l’interview.
      👉 Ils sont tous, contrairement au titre choisi par l’auteure, appuyés par des données factuelles.

      💬 « Mais je suppose que le titre restera ce qu’ il est »

      ✅ C’est en effet visiblement le cas, ce qui traduit une volonté affirmée de déformer le propos du Pr RAOULT et de lui faire dire précisément le contraire de ce qu’il dit, c’est à dire que globalement (avec des vaccins différents selon les populations citées) :

      Il faut vacciner les enfants et les nourrissons
      Il faut vacciner les femmes enceintes
      Il faut vacciner les adultes
      Il faut vacciner les personnels de santé
      Il faut vacciner les homosexuels
      Les vaccins sont sûrs
      Les vaccins sont efficaces
      On ne vaccine pas assez contre certaines maladies (pneumo ou grippe, varicelle, méningo)
      Les vaccins ne provoquent pas la sclérose en plaques
      Les vaccins ne provoquent pas la myofasciite à macrophages
      Etc.

  26. Le gal

    Merci Déborah d’avoir permis la publication d’un raisonnement objectif et authentique
    Auréolée d’un juste milieu
    Bravo Dr RAOULT
    J’ai déjà fait suivre à la communauté Hydrotomie percutanée
    Feda Le Gal

    Réponse
  27. S'SYLHA

    Dr SCOHY :
    « Les campagnes publicitaires en faveur des vaccins représentent un endoctrinement type lavage
    de cerveau…On utilise tout d’abord la désinformation, avec trucage des chiffres statistiques et
    amalgame savant de l’effet protecteur du vaccin avec d’autres affections et une annonce de possibilité
    de contagion totalement fantaisiste. Ensuite on sème la terreur, pour faire croire à l’ensemble de la
    population que telle maladie est effroyable, mettant au même rang de gravité une banale rougeole et
    une poliomyélite paralysante. Ensuite on procède à la banalisation de l’acte vaccinal…»

    Réponse

Répondre à Isabelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.