Acte III : Le Lévothyrox et la très belle Actrice - Prévention Santé
Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Acte III : Le Lévothyrox et la très belle Actrice

Lettre ouverte à Madame Anny Duperey

Bonjour chère Madame Duperey,

Mais alors, moi qui croyais que le cinéma n’était qu’Illusion, voilà que vous vous mettez à réaliser des miracles (sanitaires) en vrai de vrai, comment est-ce possible?

Vous vous étiez pourtant imposée récemment sur nos petits écrans sous la forme d’une belle et longue femme brune très distinguée, foncièrement intelligente, ne me dites pas que vous souhaitez réaliser à la ville ce que Mimi Mathy réalise à la scène, je vous arrête tout de suite, vous n’avez pas du tout le physique de l’emploi pour lui voler sa série, le téléspectateur se rendra immédiatement compte de la substitution…

Comme vous le voyez chère Madame je suis d’humeur farceuse grâce à vous, car vous venez de redonner à des milliers de patient(e)s le droit de se soigner normalement sans se faire qualifier d’angoissé(e)s, de désinformé(e)s, de casse-pieds et de malades imaginaires par le laboratoire Merck et notre Ministère de la Santé, tous deux sensés à priori se dévouer pour votre santé mais qui se sont comportés de manière habituelle.

Vous n’avez probablement pas su Madame que le 31 Août 2017 le même Ministère de la Santé a probablement dû demander un « coup de pouce » au Conseil National de l’Ordre des Médecins pour qu’il s’adresse à tous mes Confrères afin de les dissuader de transformer les ordonnances de Lévothyrox en L-Thyroxine buvable et pousser les Pharmaciens d’officine à refuser de délivrer les produits prescrits par mes pairs, dans la plus complète illégalité. Le message de l’Ordre était donc : « Laissez-les avec leurs Lévothyroxines déplorables! « . Bel exemple d’assistance à personne en danger. J’ai honte…

Ordre National des Médecins – Message exceptionnel – 31 août 2017

 

Vous avez failli me couper ma lettre sous le pied avec votre victoire-éclair, permettez que je vous expose ce que j’avais déniché pour mon billet de la semaine prochaine ;

Les hypothyroïdiens Israéliens vivent le même calvaire que nous, eux aussi se sont fait refiler un Levothyrox trafiqué à partir de Février 2017 (chez eux; Eltroxin) par le Laboratoire Merck et eux aussi ont rencontré les mêmes intolérances abominables (1) ! Différence notable avec le Ministère de la Santé Français qui avait organisé une belle défense commune avec Merck, (on se demande pourquoi, on verra plus tard) en Israël le Ministère de la Santé a ouvert immédiatement une enquête criminelle à l’encontre de la firme.

La défense Proche-Orientale de Merck a été extraordinaire, ils ont argumenté que probablement les utilisateurs de l’Eltroxin « s’étaient trompés dans l’utilisation du médicament ». Comment peut-on se tromper dans l’utilisation d’un comprimé, méprise sur la voie d’administration? Donc les Israéliens seraient suspects de les utiliser en suppositoires ou en instillations nasales??

Les hypothyroïdiens canins et félins se sont dépêchés de se joindre au scandale quand nos vétérinaires nationaux ont décrit les premiers cas animaux subitement apathiques ou perdant brutalement leurs poils après changement de leurs Levothyrox, pas de chance pour Agnès Buzyn, même les chiens et les chats lui ont crié (voire aboyé, ou miaulé) leur mal-vivre ! (2)

A noter que suite à votre plainte et à bien d’autres, le Pôle de Santé Publique du Tribunal de Grand Instance de Marseille a ouvert ce jour une enquête préliminaire, le siège français de Merck se trouvant dans sa zone de compétence (Lyon). Attention, à ce stade un classement sans suite est toujours à craindre, l’affaire prendra un tour sérieux quand sera peut-être décidée une ouverture d’information judiciaire et qu’un juge d’Instruction sera saisi.

Chère Madame, vous avez déclaré le 14 Septembre 2017 au micro de RTL (3); « Je ne sais pas quelle magouille il y a derrière, mais on veut fourguer ça aux Français, alors que c’est ni en Allemagne, ni en Espagne, ni en Italie (…/…) et que le ministère de la Santé « couvrait quelque chose ».

Une magouille, comme vous y allez, on voit bien que votre métier vous fait imaginer des scénarios toujours plus improbables, à moins que vous n’ayez finalement raison…

Pourquoi le Ministère de la Santé Français défend bec et ongle le groupe Merck pendant que le Ministère de la Santé Israëlien ouvre une enquête criminelle contre cette même firme, et pour les mêmes faits?

Vous connaissez l’obligation de restriction drastique des budgets appliquée à tous nos Ministères, naturellement. Ou presque tous.Un seul a vu ses crédits augmenter de manière étonnante…

En France, chère Madame, nous nous apprêtons à voter (triomphalement, hélas) une obligation vaccinale géante au profit/détriment de nos nourrissons et ce projet est particulièrement défendu, bec et ongle, par nos deux derniers Ministres de la Santé.

Les pourvoyeurs des produits vaccinaux pour la France sont issus d’une Association de chimistes étonnante. Etes vous prête, Madame?

Sanofi-Pasteur… et Merck.

Je vous prie de croire, chère Madame, en l’expression de mon plus grand respect.

Mais ne nous abandonnez pas !

 

(1) http://www.haaretz.com/israel-health-ministry-to-investigate-handling-of-drug-s-side-effects-1.392354
(2) http://www.lepointveterinaire.fr/actualites/actualites-professionnelles/levothyroxc-nouvelle-formule-des-effets-indesirables-chez-les-animaux-aussi.html
(3) http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/levothyrox-agnes-buzyn-va-demander-a-merck-des-lots-de-l-ancienne-formule-7790100626
Image source : RTL

S'abonner gratuitement pour ne rien manquer des nouveautés


Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce journalisme d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons que notre point de vue est important, car cela pourrait aussi être le vôtre. Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

37 Commentaires

  1. Eltroxin en Israël c’est GSK . Donner des infos ok mais crier au complot sur des données erronées…. Il y a suffisamment de fausses rumeurs qui circulent. Personne ne s’y retrouve et tout le monde confond tout et n’importe quoi.

    Réponse
    • Bonjour madame j’ai vérifié. Eltroxin en Israël n’est ni Merck ni GSK, c’est Perrigo!

      Pardonnez mon erreur nous corrigerons. Personne ne crie au complot, reprenons ma phrase, pourquoi l’état israélien attaque le laboratoire Perrigo pour …/… alors qu’en France notre ministère pour le même problème prend la défense de Merck…/…

      Bonne journée

  2. Je vous remercie mille fois du fond du coeur , car grâce à des belles personnes comme vous on se sent moins seule , la fatigue nous assaille ! Cependant , j espère que nous réussirons a savoir ce qu’ ils voulaient MAGOUILLER , nous sommes des victimes ! Comment est devenu le monde médical !! C’est affligeant ! Nous voulons nous soigner avec l ancien Levothyrox c est tout simple me semble t il , retrouvé notre santé , c était le rôle du médecin jadis . Pour ce faire , nous devons acheter la formule de l ancien Levothyrox à l étranger , lorsque cela nous est possible , belle perspective pour l avenir !!!

    Réponse
  3. Bonsoir,

    La pièce est terminée?

    J’éteins la lumière?

    Bien a vous,

    Réponse
  4. Pour ceux qui veulent accéder à l’article sans passer par l’abonnement semble t-il, sous réserve de ne pas dire de bêtise. Voici l’article complet :

    Un médecin Rémois porte plainte dans l’affaire du Levothyrox

    Médecin généraliste, le docteur Nicolas Bouvier, installé à Reims depuis 1995, est l’un des rares généralistes à avoir porté plainte dans l’affaire du Levothyrox, dont la nouvelle formule est, depuis l’été, au cœur d’une vive polémique.

    Le médecin, qui suit une quinzaine de patients souffrants de la glande thyroïde est d’autant plus en colère qu’il a prescrit pendant des mois la nouvelle formule « sans avoir jamais été informé de manière officielle de la modification de composition du médicament. Je n’ai rien reçu de la part du laboratoire ni des instances de surveillance du médicament m’alertant sur les dangers potentiels du Levothyrox nouvelle formule… Je me suis trouvé dans la situation du professionnel qui a prescrit un médicament qui a rendu malade ses patients ! »

    « Je suis en médecin en colère, remonté », lâche le généraliste qui a porté plainte auprès de la gendarmerie vendredi dernier pour mise en danger d’autrui.

    « Le laboratoire Merck a modifié la composition du médicament vers mars 2017. Mes premiers patients qui se sont plaints à mon cabinet se sont manifestés au mois de mars. Il y a eu différents troubles d’ordre d’état de fatigue, digestifs, des crampes… Certains avaient des palpitations, d’autres perdaient leurs cheveux. Deux de mes patientes ont pris du poids de façon importante (+ 10 kg). Une dame a présenté des douleurs musculaires… Toutes ces personnes sont des patients que je suis régulièrement et pour lesquelles je prescris du Levothyrox depuis plus de 10 ans !

    Je n’avais pas initialement fait le lien avec la nouvelle formule. J’ai donc poursuivi mes prescriptions d’autant qu’il s’agit du seul produit à ma disposition pour traiter cette pathologie. J’étais dans tous les cas obligés de le renouveler… Je porte plainte, et j’espère que d’autres médecins suivront, car j’estime qu’il s’agit d’une tromperie sur la qualité avec une mise en danger de la santé des patients ! » Et d’évoquer le cas de l’une de ses patientes hospitalisée en raison des effets secondaires de la nouvelle formule.

    Une patiente hospitalisée

    « Cette affaire est un véritable scandale », martèle le généraliste qui a également saisi, via son avocat Me Ludot, le défenseur des droits. « Aujourd’hui, le médicament est considéré comme un simple produit de consommation, un assemblage de pièces… Pour de simples considérations financières, on prend le patient – et le médecin – en otage. C’est une véritable prise d’otage de la part de la mafia du médicament… J’ai des patients, victimes de ce pseudo-médicament qui ont dû être hospitalisés 2 à 3 jours. C’est la santé des gens qui est en cause…

    On nous demande à nous, médecins, de prescrire de la merde… Alors, oui, c’est le bordel et c’est un bordel inadmissible. La santé, c’est du sérieux. Ce qui se passe en ce moment est inadmissible, honteux… En tant que médecins, nous sommes directement impactés. Les effets néfastes de ces produits peuvent être imputés par les patients à une incompétence du médecin qui les prescrit.

    J’estime être également victime d’un préjudice professionnel considérable. J’attends du médicament une efficacité thérapeutique et du laboratoire qui le commercialise une garantie de fiabilité ! J’aimerais qu’on me dise d’où vient ce médicament et ce qu’il y a dedans ! Non, ce n’est pas le patient qui est anxieux.

    Non, ce n’est pas le médecin qui est incompétent ! C’est un problème de produit qui ne convient pas et qui a été modifié pour de simples raisons économiques ! »

    Réponse
  5. Elise,

    Depuis la diffusion de votre reportage sur « L’affaire du Levothyrox », hier soir, j’essaie de me calmer.

    5h du matin, c’est pire : je suis outrée !

    Je regrette profondément de vous avoir appelée, et d’y avoir participé.

    Ce n’est pas un reportage pour un mieux, un éclaircissement, le résultat est un pire : tous ces gens en détresse, en profond mal-être, qui ont participé de confiance en vous apportant leur témoignage, vont se sentir encore un peu plus trahis.

    Durant les ¾ de l’émission, vous chantez de concert avec la version officielle : tout cela est un problème de communication, de non accompagnement du changement, de TRANSITION mal préparée. Un problème de bureaucratie française, en somme !

    Comment voulez-vous que la personne – par exemple – qui affirme qu’elle était moins mal avec son cancer qu’avec ce médicament, ne se sente pas insultée ? Comme tous ces gens dont on nie encore une fois la parole, le ressenti, affirmant qu’ils seraient moins mal si un médecin leur tenait la main, comme à des enfants incapables de SAVOIR ce qu’ils éprouvent. Pensez-vous qu’un « accompagnement » effacerait comme par miracle ces effets secondaires monstrueux ?

    Pas une fois vous n’avez posé cette question cruciale, en fait LA seule question importante : QU’EST-CE QU’IL Y A DANS CETTE NOUVELLE FORMULE, ou QUELLE REACTION CHIMIQUE ETRANGE ENTRE SES COMPOSANTS ( ?) fait qu’elle rend les gens absolument malades ?

    Et cela se termine par une intervention bien policée et doucereuse de notre ministre Agnès Buzin…

    A pleurer.

    Anny DUPEREY

    Réponse
  6. Commentaire de Mme camillette sur un autre blog,

    Nouvel article qui va tous nous éclairer :

    LE NOUVEAU LEVOTHYROX RESSEMBLE…… A SON GENERIQUE.

    La différence principale de la nouvelle formulation du lévothyrox se situe dans le remplacement d’un composant principal de l’excipient le lactose par du mannitol(E421). Le mannitol est utilisé dans les bonbons mais aussi dans les médicaments comme…le générique du lévothyrox : la lévothyroxine du laboratoire Biogaran aujourd’hui retiré du marché.
    Ce générique a été déconseillé par la plupart des endocrinologues depuis sa mise sur le marché, les patients le supportant très mal et l’ANSM elle même « mettant en garde » sur son utilisation en 2010.

    Les patients ayant basculé du lévothyrox à la lévothyroxine Biogaran ont été nombreux en 2010 à se plaindre d’effets indésirables similaires à ceux renvoyés par les malades utilisant la nouvelle formulation du lévothyrox en 2017.

    La différence principale entre la lévothyroxine Biogaran et le lévothyrox de Merck se situait dans leurs excipients respectifs le mannitol pour Biogaran et le lactose pour Merck. Aujourd’hui le lévothyrox contient du mannitol et plus de lactose comme le générique de Biogaran. L’ANSM expliquait en 2010 que le  » dosage peut être altéré avec le générique « .

    En 2017, les deux médicaments ont une formulation quasi identique.

    Et l’on va nous faire croire que l’ANSM n’est pas responsable!
    On se demande bien pourquoi l’ANSM n’arrive pas à trouver et cherche encore les raisons de ces intenses effets indésirables chez de nombreux patients.

    On nous a tout simplement menti et nous sommes en train d’avaler le même poison  » qui avait été retiré du marché.

    Réponse
  7. Bonsoir, bonjour,

    Un texte fouillé sur les errances de l’agence du médicament. D’un pharmacien proche de ses patients.

    http://lacoupedhygie.fr/index.php/2017/09/29/lagence-du-medicament-rubrique-necrologique/

    Les faire-parts de décès sont prêts. Il est temps de débrancher l’Agence du Médicament. L’encéphalogramme est plat. Continuer relève de l’acharnement thérapeutique. Il faut la laisser partir désormais. L’Agence du médicament, autrefois AFSSAPS, a eu son heure de gloire. Mais depuis le début des années 2000, elle n’a cessé de décliner. Le scandale Mediator a été son premier accident cérébral.

    Il a révélé l’ampleur des dégâts. Avant cet événement, tout le monde dans le milieu savait que l’Agence était mal en point. Mais personne n’osait le dire. A part Prescrire peut être. Mais on ne pouvait plus se voiler la face après ça. La rééducation en ANSM ne lui a pas permis de récupérer ses moyens.

    Et elle a enchaîné les polémiques et les crises sans jamais réussir à réagir : Bial/Biotrial, Dépakine, Mirena, Lévothyrox, les pilules de 3e et 4e génération, Baclofène, Diane 35…

    Bien a vous toustes,

    Réponse
  8. J aimerais savoir pour ceux qui se sont procurés le levothyrox ancienne formule à l étranger combien de temps les effets secondaires de la nouvelle formule ont mis de temps à disparaître.
    Merci.

    Réponse
    • Bonjour
      Je me suis procurée de la L thyroxine en Belgique via mon réseau d’amis. Dès le lendemain, j’ai vu la différence. Celà fait 3 semaines que je vais beaucoup mieux. J’étais tellement déprimée que mon médecin voulait me prescrire des anti-dépresseurs!!!! et un médicament de plus….
      J’ai donné une de mes nouvelles boites belge a une amie, qui elle aussi à tout de suite (dès le lendemain….) fait la différence.
      Chantal

  9. Bonjour,
    J aimerais savoir pour ceux qui se sont procuŕés du levothyrox ancienne formule, combien de temps a-il fallu pour que les effets secondaires dus à la nouvelle formule disparaissent.
    Merci.

    Réponse
    • Coucou,

      D’après témoignages lus, il semblerait que certains effets secondaires disparaissent dès la première semaine.

      Peux pas vous parler de mon cas, mon corps a de suite, dans le quart d’heure suite a la prise du cachet, rejeté ce poison qu’est la nouvelle formule.

      Vivant dans la forêt, entourée d’animaux sauvages, de plantes miraculeuses et de bouquins. Observation et intuition ont fait le reste!

      Pas question de reprendre cette cochonceté! 🙂

      Bonne soirée,

      PS. J’espère de tout coeur que cette  » crise » servira a ouvrir les consciences. Non pas pour son bien propre, mais celui d’autrui. Tout est relié! Aujourd’hui, nous avons servi de cobayes. Avant, après? Qui? Ou?

      Il ne sert a rien de dénoncer les effets, et d’en chérir les causes profondes.

  10. Pronto,

    Comment vont ceuxcelles qui ont repris l’ancienne formule?

    Bien a vous,

    Réponse
    • Bjr, je suis allée en Espagne et ai repris l’ancienne formule Euthyrox 25 en Espagne, depuis 8 jours. Je revis !!! Plus de fatigue, Plus de maux de ventre ni maux de tête, Plus de crampes !!! Le bonheur quoi ! Et dire que mon médecin m’a laissé supposé que mes symptômes venait de mes yeux, je n’avais pas changé mes lunettes ! Lol. Faut parfois se dire que eux non plus ne savent pas et qu’il faut se connaître un peu pour se prendre en charge !! Je ne regrette pas et je continuerait à aller hors des frontières pour pouvoir aller mieux. A voir si ces pays, Italie, Allemagne, Belgique, Espagne ne passeront pas eux aussi un jour à la nouvelle formule……. j’espère que j’ai répondu à votre question…. cordialement.

    • Merci Thiery,

      Très très heureuse que vous alliez mieux.

      Ce n’est que mon impression!

      Ils veulent nous fourguer les génériques. Il m’étonne d’ ailleurs que la sécu n’a pas mis son nez dans cette histoire. Elle est sur la sellette d’éjection, pour la privatisation. Privatisation chère a nos politiques.

      Si les autres Pays acceptent cette cochonceté ( pardon pour les animaux cochons ) qui a rendu tant de personnes malades, c’est a ne plus rien y comprendre.

      L’argent est roi!

      Bien a vous,

  11. Ancien du laboratoire Merck, Bernard Dalbergue décide, en 2011, de quitter son poste et avec lui un milieu sclérosé par les pratiques controversées et les mensonges.

    Il révèle ici les scandales dont il a été témoin : comment les laboratoires s’emploient à maquiller certaines études médicales, abusent des instances internationales et mettent en péril la santé de millions de personnes à travers le monde.

    Cette enquête décrypte, entre autres, les conditions de mise sur le marché international de quelques redoutables médicaments, consommés en masse, et confronte la logique financière des laboratoires au combat de savants et de victimes.

    Médicaments sous influence

    https://www.youtube.com/watch?v=WZWMC223ftI

    Réponse
  12. ANSM et commission des médicaments. Impossible de connaître le nom et la formation des membres de ces commissions. Secret d’Etat !

    Réponse
  13. j’ai laissé le message suivant sur un blog où il est bcp question de bioéquivalence et de dosage… :

    …. Doc Martin s’est réveillé un beau matin empli d’une satanée mission : « pauvres patients ! ça ne saurait durer ! Et de ce pas je viens vous libérer de l’instabilité de vos comprimés ! Et si je l’ose, je vous sauve même du lactose !

    Notre chevalier servant – que bien sûr nous imaginons sur un beau cheval blanc – nous concocte dans son officine une recette de cuisine. Et notre grand manitou de mélanger une pincée de poudre par ci, un peu de jus de citron par là.

    De ses jolis comprimés, t’en bect’un, t’en bect’deux… dès le troisième tu comprends bien que le sorcier a dû se gourer dans sa tambouille et qu’il t’a refilé un fricot de derrière ses fagots. Tu commences à jacter, tu finis même par t’égosiller « Grand mandarin t’as dû te planter !! ». Que nenni qu’il te répond, tout va bien ; grosses coliques, maux de crâne, étourdissements ne sont que passagers. Tu iras mieux après demain…

    Grand manitou ayant des serviteurs, les voici tous, arrogants et moqueurs ! Tout ça est bidon et ne sont que des allégations ! Veuillez souffrir encore ! nous imposent-ils en chœur.

    En vérité tu n’en peux plus, c’est tout ton corps qui ne t’appartient plus, tu marches sur le ventre, tu ne dors plus la nuit et tu souffres de crampes. Ta TSH augmente ou bien elle diminue, t’as de la tachycardie ; et tout le monde s’en fout ! Est-ce le mannitol ou bien le morticole ?

    Aaaah ! Voilà des carabins qui regardent de plus près la bioéquivalence, de savants pourcentages pour ajuster ton dosage. Toi qui prenais chaque matin un simple comprimé suffisamment dosé et depuis tant d’années ! Eux cent fois sur leur métier remettent ton dosage. Encore un peu « ça vous gratouille ? », un peu plus tard « ça vous chatouille ? »
    Et tous ces Tournesol te font peur, ils finissent par ressembler à des prédicateurs !

    T’as perdu patience et t’as perdu confiance …. A tous ces médecins tu leur cries : vos supplices sont tout bonnement d’un autre âge ! Remballez vos cachetons ! Ecoutez vos malades ! Le mieux est le mortel ennemi du bien et plutôt que de chercher à réajuster nos dosages, contentez-vous de nous aider à retrouver le lévo ancien avec lequel nous nous portions très bien !

    Et si derrière tout ça il n’est question que de gros sous, fâchez-vous avec nous !

    Réponse
  14. Des problèmes avec de nouvelles formulations de Lévothyroxine ont déjà été rencontrés par le passé en Nouvelle-Zélande et en Israël. Un dénominateur commun dans ces nouvelles formulations qui ont engendré un nombre considérable d’effets secondaires : le retrait du lactose. Et si le problème venait de ce qui a été retiré du médicament et non pas ajouté ?

    Réponse
    • Bien vu, Richard!
      Une dame témoigne sur un groupe FB ± médical de son intolérance au lactose… mais elle prenait l’ancienne formule avec son lactose, qui était donc son seul apport quotidien. Mille et un symptômes en prenant la nouvelle formule!!!!.. Alors, oui, je partage votre avis… Dans certains cas : symptômes de sevrage, très probables ! Mais les causes doivent être multiples et plusieurs sont à l’oeuvre, très probablement aussi.

  15. Coucou,

    Connaissez vous la langue des oiseaux?

    Madame Duperey est mère veilleuse, 🙂

    D’autres exemples, pour comprendre la subtilité des mots.

    Lu net

    Gouverne ment

    Con citoyen

    Mal a dit

    Anti bio

    Essence ciel

    Soi s’entend, soi sans temps,

    Belle soirée a toustes,

    Réponse
    • Merci, c’est joli !
      Et gouverne mental ? Oooh !

    • Francoise C. sur 18/09/2017 à 1 h 25

      Merci, c’est joli !
      Et gouverne mental ? Oooh !

      Oooh! Le mental quand il n’est pas humble, discret, c’est l’ego. Destructeur. Faire monter le coeur a la cafetière est d’une simplicité enfantine.

      Belle soirée,

  16. Tu es toujours aussi bon mon Doc😘

    Réponse
  17. MERCI ANNY DUPEREY D AVOIR DEFENDU NOTRE CAUSE et vous AVEZ BIEN RAISON JE VIENS DE LIRE VOTRE REPONSE VOUS ETES VRAIMENT FORMIDABLE EN ESPERANT VRAIMENT QUE SE SOIT POUR TOUJOURS QUE L ON NOUS REDONNE LA VRAIE FORMULE ET PAS UNE ALTERNATIVE DE LEVOTHYROX APRES QUE CHAQUE PATIENT CHOISIRAIT A CE QUE L ON A ENTENDU AUX INFO DE PLUS C EST PAS SERIEUX D ENTENDRE !!!! CHAQUE PATIENT CHOISIRA SA FORMULE N IMPORTE QUOI SOYONS SERIEUX ET NOUS ON VEUT RETROUVER DEFINITEVEMENT NOTRE ANCIENNE FORMULE MERCI ANNY DUPEREY ON VOUS SUIT

    Réponse
  18. Ah, madame Duperey. Faut il que ce soit quelqu’un de la société du spectacle qui sensibilise (?..; ça reste à voir) nos politiques à propos du désastre sanitaire que constitue le nouveau Levothyrox. Merci pour l’avoir fait. il faut du courage pour s’exposer ainsi et exposer à tous ses problèmes de santé et la dépendance de sa survie à un médicament particulier ayant fait ses preuves.
    Mais voyez vous, d’autres n’ont pas cette chance d’avoir cet impact médiatique sur le public et nos dirigeants. J’en veux pour preuve le problème des personnes « soignées » inutilement pendant des années avec des statines et maintenant avec des nouveaux médicaments tout aussi inutiles dans les maladies cardio vasculaires et entraînant des effets secondaires encore plus désastreux que ceux du Levothyrox. L’anonyme que je suis à cessé depuis 5 ans maintenant de me plier aux diktats de mon/mes cardiologues et médecins. je ne suis pas mort et au contraire dans une forme extraordinaires ( avec cependant encore quelques petits effets qui ne partiront sans doute jamais vu mon âge et la durée -10 ans- de la prise de ces médocs) tout cela en suivant les conseils éclairés du Dr Michel de Lorgeril et du « Doc s’en mêle » et d’autres vrais spécialistes qui n’ont pas eu peur de se remettre en question et de soigner autrement leurs patients avec succès.
    Y a t-il eu quelqu’un du spectacle qui s’est intéressé au mensonges concernant la dangerosité du cholestérol? Non. Il y a eu nombre des personnalités décédées ces derniers temps qui tous et toutes ont été soignées par de grrrraands professeurs Parisiens et dont l’état de santé ne s’est jamais amélioré en raison des médicaments toxiques qu’il prenaient. Je ne parles pas de guérison, on ne guérit pas de ce genre de maladies mais on peut prévenir la détérioration de sa santé et améliorer son quotidien : J’en suis la preuve vivante, certains me connaissent sous mon pseudo et pourraient en témoigner.
    Il y a plein d’ anonymes comme moi qui n’ont pas voix au chapitre et les médecins qui les défendent se font insulter et déconsidérer par des médecins « médiatiques » pour ne pas dire des pitres télévisuels complice par liens et conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique toute puissante!.
    Quelqu’un parmi les vedettes du spectacle a t-il relayé les travaux et approches du Dr Laurent Schwartz à propos de son approche du cancer , Non, on préfère se soigner au USA à coup de transfusions sanguines plutôt de voir ce qui se fait chez nous.
    Je ne parles pas du problème actuel des vaccins OBIGATOIRES (11) qu’on va administrer d’autorité aux nouveaux née et nourrissons dont vous a parlé le « Doc s’en mêle » en fin de lettre. Tous a déjà été dit et hélas » « la vaccination ça ne se discute pas ! » . Quel le mot que le gouvernement et nos « autorités » de santé ne comprennent pas ? « OBLIGATOIRE » ? Mais malgré le « nouveau Français » en cours, ce mot existe toujours et a un sens.
    Très respectueusement… et admirativement, madame.
    Inoxydable.

    Réponse
  19. Merci Annie duperey pour Tous ce que vous avez fait pour nous car je m apretais de partir en Belgique pour prendre l ancienne formule quand ma soeur m’a appeler vendredi pour m’annoncé qu’ils remettent en circulation l ancien levothirox j étais soulagée et heureuse à la fois merci

    Réponse
  20. Coucou,

    Merci, merci, toute la page …….

    Des amours, vous êtes!
    Vos proches peuvent être fiers de vous.

    Coeurdiales salutations a toustes,

    Réponse
  21. Merci cher DOC !! La « très belle actrice » a été très amusée, et bien requinquée par votre article. Hou, ça fait du bien. Car se mêler d’une bagarre comme celle-ci – avec d’aussi énormes adversaires – en tournant tous les jours nos « famille formidable », c’est FA-TI-GUANT.
    Saura-t-on jamais le fond de la sale affaire… ?
    Je savais l’histoire d’Israël, j’ai envoyé un article à notre ministre…
    Et lorsque je lui ai écrit, après la réunion au ministère avec l’association des malades, sur le malaise que me laissaient ses propos, ‘avais ajouté deux post-scriptum qui vont sans doute vous faire sourire… Ou pas! :

    PS : j’appris incidemment, au cours de cette réunion au ministère, que MERCX creait un « énorme » pôle de fabrication en Chine.
    Ils ne leur auraient pas VENDU L’EXCLUSIVITE de l’ancienne formule, par hasard ?
    Vous savez comment sont les artistes : ils ne peuvent s’empêcher d’imaginer des scénarios !
    2ème PS :
    Pardon, pour un autre POST SCRIPTUM à propos d’un incohérence…
    C’est, paraît-il, NOTRE « agence nationale française de la sécurité du médicament » qui aurait DEMANDE à MERCX d’expérimenter cette nouvelle formule – sous prétexte de stabilité ou autre…
    Or, il est PREVU d’étendre cette nouvelle formule à TOUTE l’EUROPE – et certains pays voisins ont jusqu’à présent « refusé de céder ».
    Êtes vous bien certaine que ce n’est pas MERCX qui a contacté notre ANSM pour suggérer de NOUS faire tester cette nouvelle formule ? Et tenter de faire passer la pilule aux autres pays ensuite ?
    Désolée, encore un scénario possible, né, sans aucun doute, d’une imagination trop fertile…!
    Respectueusement.
    Anny DUPEREY

    Réponse
    • Bravo Anny !

      Vous devriez être nommée conseillère de la ministre comme Stéphane Bern

      Preuve que le virtuel peut faire bouger le réel !

      Prenez soin de vous.

      Sincères salutations

      PIERRICK LE JARDINIER BIO

  22. Merci Doc qui s’mêle de tout. J’ai honte aussi de vivre dans ce pays des droits de l’Homme où la médecine et la plupart de ses médecins (pour diverses raisons dont ils ne sont pas seuls responsables) ont déserté la place ; où les patients sont à la merci d’une recherche qui n’a plus grand-chose de scientifique ; et sortis d’affaire (provisoirement) par la médiatisation de très belles actrices. Médiatisation qui est, qui plus est -un comble-, décriée par les mêmes déserteurs, parce qu’elle n’explique en rien  »scientifiquement » (sic) le pourquoi des problèmes rencontrés qui donc… n’existeraient pas- …. ……. …
    … mais comme si souvent, vous faites revivre quelque espoir en nous montrant les ressources réelles que représentent la voix des très belles actrices et celle des docs qui s’mêlent de tout…. ça rend l’air tellement plus respirable ! Merci, infiniment !

    Réponse
  23. bonjour. Je ne suis pas Anny Duperey mais j’apprécie pleinement votre lettre 🙂 Merci !
    Une petite question cependant : êtes-vous sûr qu’en israël, l’Eltroxin a été introduit en février 2017. Il me semble avoir lu (où ??) que cette affaire remontait à 2011 ou 2012, peut-être… je vous laisse chercher…

    Réponse
    • Beaucoup (mais alors là beaucoup, beaucoup) de désinformation de la part de pharmaciens (surtout) sur divers blog. Ancrés dans leurs certitudes, ils l’assurent : quasiment tous les pays auraient abandonné l’ancienne formule et personne ne se serait plaint…. et il n’y aurait qu’en France que le remplacement serait problématique. Tout cela est totalement faux et vous avez sûrement vu que beaucoup de patients qui habitent des régions frontalières vont à présent s’approvisionner à l’étranger en ancienne formule…. là où elle n’est soit-disant plus distribuée. On rêve (on cauchemarde d’ailleurs plutôt). Vous êtes ici qu bon endroit pour avoir de l’info « propre ».

Réagissez ! Postez un commentaire

Share This