Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Alimentation et Allergies

Certains aliments favorisent des réactions allergiques et provoquent de vrais chocs selon le terrain. Dans ce cas, voici la liste de ceux qu’il vaut mieux supprimer.

Les aliments riches en « histamines» appelé également « histamino-libérateurs » : Fraises, épinards, tomates, choucroute, vin blanc, champagne, viande rouge, chocolat, viande de porc, charcuteries, fromages fermentés, poissons (en conserve, conservés sur glace trop longtemps : notamment thon, hareng fumé, maquereau, cabillaud, aiglefin), coquillages (escargots, bigorneaux, moules, clams, coques, praires, huîtres).
Les aliments riches en « tyramine ou hényléthylamine » (précurseurs de l’histamine) : Hareng saur, charcuteries et gibier, foie et abats, caviar, levures, pâtés végétaux, miso, tamari, soyu, vins blancs et champagne, blanc d’œuf cru, fromages fermentés, chocolat, pommes-de-terre, raisin, thon, crevette, chou fermenté, certains vins rouges, l’alcool en général.
Les aliments riches en « glutélines » (gluten) : Seigle, avoine, blé, orge (SABO) parfois chez certain le sarrasin, certaines légumineuses comme le soja, fèves, arachides.
Les aliments à base de cacahuète ou arachide : Grillée, fraîche, en farine, beurre, huile, pâte à tartiner.
Les aliments à base de lait de vache : beurre, yaourts, crème, fromage, lait.
Les aliments diététiques : Pollen, propolis, gelée royale.

Autres sources de réactions allergiques :

En dehors de l’alimentation il y a de nombreux contaminants :

  • Nickel, édulcorants de synthèse, additifs alimentaires, colorants, arômes, conservateurs, glutamate exhausteur de goût, nitrites (agents anti-microbiens et anti-oxydants présents dans les charcuteries, fromages fermentés, viandes saumurées, préparation de hareng
  • Certains médicaments sont aussi histamino-libérateurs : Aspirine, codéine (calmants antitussifs), tétracyclines (antibiotiques), sulfites.

Les réactions allergiques

Cette réaction « inflammatoire » empêche la propagation des agents toxiques, favorise leur élimination par la phagocytose et amorcer le processus de réparation
Les causes peuvent être une prédisposition génétique, un terrain hyper sensible , la présence d’un animal allergisant, une affections virale, le stress et pour les naturopathe le déséquilibre acide-base , un terrain trop acidifié, une candidose ignorée . En naturopathie l’évaluation du terrain et la mise en place d’une alimentation adaptée peuvent aider.

Classements des allergies et intolérances :

  • Hypersensibilité de type 1 avec réactions immédiates. au premier contact avec l’allergène le système immunitaire réagit, cette sensibilisation au produit commande la fabrication d’Ig E qui se lient aux mastocytes et basophiles (globules blancs ) et attaque en créant une inflammation
  • Hypersensibilité de type 2 : Le système immunitaire a fabriqué des Anticorps de type IgG et M au premier contact sans toujours manifester des réactions ; cette mémoire déclenche une réaction très forte de défense au deuxième contact.
    Cela induit des manifestations digestives, des réactions cutanées, respiratoires et parfois cardiovasculaires.
    Il est important de bien faire la différence entre l’intolérance alimentaire et une allergie. L’intolérance concerne des réactions pharmacologiques, métaboliques et toxiques où le système immunitaire ne joue le plus souvent aucun rôle. C’est une réaction négative de l’organisme, anormale par ses manifestations pathologiques, à l’égard d’une substance médicamenteuse (intolérance médicamenteuse) ou d’un aliment, une boisson, ou un additif alimentaire (intolérance alimentaire). Les réactions à l’intolérance sont le plus souvent retardées par rapport à l’ingestion et souvent sans risque vitale.
    L’allergie est beaucoup plus problématique avec le danger potentiel d’un choc anaphylactique, ses réactions sont le plus souvent immédiates et un bilan sanguin pour la recherche d’auto AcIgA transglutaminase et IgE informe sur la réaction immunitaire

La maladie cœliaque, l’intolérance au gluten

Le gluten provoque parfois une inflammation de l’intestin.

C’est une maladie d’origine immunologique essentiellement (Auto Ac Ig A transglutaminase) mais sans hypersensibilité donc pas une allergie. Après plusieurs années ou mois l’atrophie des villosités de l’intestin grêle installe la malabsorption et donc des carences, une anémie macrocytaire (B12) des troubles gastro-intestinaux (douleurs abdominales, digestion difficile, diarrhée, selles molles, reflux gastro-oesophagien) puis des problèmes articulaires, troubles neurologiques, dermatologiques, stomatologiques.

Chez un enfant cela installe la possibilité de trouble de la croissance, une constipation, une anémie inexpliquée, de la fatigue et parfois des troubles de comportement liés à des troubles neurologiques. En France il semble qu’environ 10% de la population souffre de ce problème. Cela peut être également une intolérance à la farine de blé, ou aux autres céréales cités plus haut.

L’intolérance au lactose

Dix pour cent des adultes ont un déficit en lactase l’enzyme digestive indispensable à l’assimilation des produits laitiers. Le lactose est un sucre qui peut donc provoquer une allergie. Sa fermentation dans l’intestin provoque diarrhées, douleurs et maux de tête. Il est tout à fait possible avec un réglage alimentaire et d’autres approches globales de prévenir ce type de réaction, en commençant par éliminer les allergènes de vos repas.

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.