Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Alimentation saine, notions de base

La première source de notre énergie est l’alimentation, l’importance de la qualité des aliments est donc une priorité pour préserver voire améliorer notre capitale santé.

Prendre plaisir à se nourrir reste l’un des facteurs essentiels d’une bonne digestion mais la notion de plaisir évolue avec la conscience de la qualité de notre nourriture, non seulement gustative, mais également en ressources vitales.

Réfléchissez et soyez critiques quand vous consommez: la qualité de votre vie et de votre santé  n’a pas de prix.

Le saviez-vous ?

Une pizza industrielle odorante peut sembler tentante mais il faut savoir que son fromage est, dans la plupart des cas, un « fromage analogue », c’est-à dire une pâte chimique 60% moins cher qu’un vrai fromage mais réellement toxique sur le long terme.

Dans la mesure du possible, il est préférable de choisir une alimentation la plus biologique possible, de préférer des cuissons modérées, douces, à la vapeur ou saisies au wok ; celles en cocotte- minute induisent une perte totale des apports en vitamines, oligoéléments et minéraux, les grillades apportent des molécules de Maillard, cancérigènes dans la partie noire. Oubliez le micro-onde qui déstructure les molécules et les rend toxiques à ingérer.

Aimez le cru, les fruits et les légumes de saison, riches en vitamines, qui nettoient le corps avec un effet antioxydant et apportent des fibres que l’on trouve aussi dans les céréales, ce qui facilitent le transit et l’élimination si vos intestins le supporte, sinon entreprendre une cure de remise en état accompagné par un praticien de santé .

Préférez les plats faits maison à toutes les préparations industrielles pleines de produits chimiques, de mauvaises graisses et sucres et vides de nutriments.

De plus

Le raffinage des céréales supprime dans les aliments cinquante pour cent  du fer et du calcium, soixante quinze pour cent  du phosphore, cent pour cent  des vitamines A, E, B2, et des fibres. Il reste donc plus de déchets que de nutriments à assimiler dans ces produits raffinés.

Selon son activité physique, il est bon de réduire la consommation des  protéines fortes. Il existe deux types de protéines : celles qui sont issues des animaux et celles qui proviennent des végétaux. Le poisson qui contient peu d’acides gras saturés, mais beaucoup de graisses polyinsaturées, est plus digeste que la viande. Il est préférable de manger des petits poissons plutôt que les gros qui sont chargés de métaux lourds.

Pensez également à bien « mâcher » : notre digestion commence dans la bouche. Notre estomac n’aime pas avoir à faire le travail de découpage des aliments que doivent faire notre mâchoire et nos dents. Avaler sans mâcher revient à se priver des nutriments et à imposer un travail de titan à son système digestif, ce qui va fatiguer votre organisme.

Il est également essentiel de s’accorder du temps pour se nourrir, et de s’installer dans un climat serein pour partager un repas  comme pour l’apprécier seul.

Même avec un budget modeste il n’est plus difficile de se nourrir correctement avec des produits frais, locaux, bio. Modifier petit à petit son mode d’alimentation , privilégier des produits complets ou demi-complet, du vivant, être attentif à ses besoins selon son terrain, son âge et ses activités ,  c’est s’offrir une belle énergie et s’assurer sur le long terme d’un bien-être et d’une meilleure santé .

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

1 Commentaire

  1. thomas jeannine

    je suis « presque  » végétarienne ,et je garde mon poids ,depuis mes 20 ans ,je ne prend aucun médicament ,je prend des compléments alimentaire, je fait de la prévention ,et je le dit a qui veut l’entendre ,quand on et surprit «  » » »de mon age ??? de ma taille ,de ma forme ,malgré,avoir eu 5 enfant ,,la nourriture et le moral ,,mon docteur que je ne voit qu’un fois l’an ,me dit «  »c’est vous qui êtes dans le vrai

    Réponse

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.