Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Antibactérien naturel : quelles différences avec les classiques ?

Les antibiotiques, c’est pas automatique”, une phrase qui résonne, pour certains, comme un mantra. En effet, il existe de nombreux antibactériens naturels qui permettent de lutter contre les infections (virales ou bactériennes) et les maladies bactériennes. La différence entre les antibactériens naturels et les antibactériens de synthèse ? Pas de procédés chimiques, pas de contre-indications et pas d’effets secondaires.

Une alternative qui fait fi des médicaments de synthèse

S’il y a antibactérien, c’est qu’il y a bactéries. Les bactéries se cachent un peu partout dans notre environnement et ne se voient pas à l’oeil nu. Si elles peuvent provoquer des maladies, certaines d’entre elles sont nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Parmi elles, on compte le microbiote intestinal (90% de l’intestin est composé de bactéries), le microbiote cutané, le microbiote vaginal et le microbiote oropharyngé.

Malheureusement, ces bactéries ne font pas toujours barrière aux infections et aux maladies de type bactériennes. C’est là où intervient l’antibactérien naturel qui agit comme un antiviral ou un antiparasitaire et élimine progressivement les bactéries. Sans passer par les antibiotiques traditionnels et chimiques, ce type de médicaments naturels est un rempart à certaines maladies (infections, mycoses…).

 

Les plantes pour éviter les effets secondaires

Herboristes, naturopathes… Tous sont défenseurs d’une pensée qui met les plantes au centre de la guérison. L’effet thérapeutique des plantes, illusion ou vérité ? Depuis des siècles, les plantes ont soigné. Dans les vieux grimoires, leurs vertus sont racontées. Pourtant, elles sont les grandes oubliées d’un siècle où la médicamentation s’opère grâce aux molécules de synthèse. Avec une action démontrée contre les maladies virales, les cancers, les mycoses et les parasites, les plantes contenues dans les antibactériens naturels sont très efficaces.

À titre d’exemple, l’extrait de pépins de pamplemousse agit sur plus de 800 types de bactéries, sur 100 sortes de mycoses et de multiples parasites. En éliminant les agents pathogènes, les antibactériens naturels sont une barrière contre de nombreuses maladies.

 

Les limites du traitement par antibiotiques chimiques

Contrairement aux antibactériens naturels, les antibiotiques chimiques ne savent pas distinguer les bonnes des mauvaises bactéries. Par exemple, celles présentes dans nos intestins sont nécessaires pour la bonne régulation de la flore intestinale. Or lorsque l’on est sous traitement antibiotique, celle-ci se retrouve complètement bouleversée par l’ingestion de médicaments de synthèse. Au-delà de ce dysfonctionnement de surface, les antibiotiques peuvent faire l’objet de contre-indications et provoquer des effets secondaires indésirables. À ce titre, opter pour un antibactérien naturel est une solution moins risquée !

 

Les antibiotiques naturels à la rescousse

Ainsi, choisir des antibiotiques naturels (propolis, curcuma, lapacho…) apparaît comme la meilleure option. Or, bien trop souvent, les antibiotiques sont automatiquement prescrits par les médecins. Généralement, lorsqu’il s’agit d’une maladie bactérienne, les ordonnances sont remplies de médicaments chimiques.

Pourquoi ne pas privilégier les antibactériens naturels, tout aussi efficaces ? Sans effets secondaires, compatibles avec tous les traitements, ils sont une solution efficiente et sans danger. Et parce qu’ils savent distinguer les bactéries pathogènes des bonnes bactéries, ils ne risquent pas de bouleverser l’organisme du malade.

Bien évidemment, il s’agit de prendre ces antibactériens naturels de façon responsable et en tenant compte de certains éléments. C’est tout l’environnement du patient qu’il faut “soigner” par les plantes, à commencer par les mesures d’hygiène. La crise du Covid-19 nous l’aura assez fait comprendre…

Si, toutefois, la prise d’un antibactérien naturel ne permet pas de faire diminuer les symptômes, les antibiotiques sont une solution de secours. En parler avec son médecin généraliste est primordial afin de trouver le traitement parfaitement adapté à la pathologie en question. Éliminer durablement les bactéries nocives, voilà un enjeu de taille mais atteignable !

Pour aller plus loin

Gel mains antibactérien et antiviral aux huiles essentielles

S'abonner gratuitement à notre lettre