Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Qui peut dire aujourd’hui qu’il n’est pas stressé ?

S’il est un mal universel, c’est bien le stress, même s’il peut s’exprimer sous différentes formes : troubles du sommeil, irritabilité, hypertension artérielle, maux de tête, problèmes de peau, prise ou perte de poids…

Le saviez-vous?

Le mot stress provient du latin stringere (serrer) et du vieux français estrece (étroitesse, oppression). Les anglosaxons l’ont ensuite fait évoluer en stress pour désigner une pression. La définition du stress que nous utilisons aujourd’hui a été énoncée par Hans Selye, endocrinologue canadien du XXe siècle. Pour désigner des situations de tension extrême, il a distingué le bon stress ou « eustress » (qui nous permet de nous dépasser, d’être plus attentif, vigilant, concentré) et le mauvais stress ou « distress » (négatif et néfaste pour la santé). C’est aussi à lui que l’on doit l’expression « flight or fight » – fuir ou combattre : les 2 options possibles face une situation jugée dangereuse.

Selon une étude menée par l’INRS et Arts et Métiers Paris Tech, le coût social du stress professionnel aurait été d’au moins 2 à 3 milliards d’Euros en 2007.

Même si 94,8% des étudiants se considèrent en bonne santé….

  • 35,4% d’entre eux déclarent avoir des difficultés à gérer leur stress.
  • 11,2% déclarent avoir une vision négative de l’avenir.
  • 75% déclarent ressentir de la somnolence (les troubles du sommeil représentent le 1er symptôme de stress)

(Source : MétéoStress – juin 2009)

En France, 9 cadres sur 10 se déclarent être plus stressés aujourd’hui qu’il y a dix ans. (Sondage Sofres)

Astuces anti-stress

  • Croquer 20 amandes (non salées et non grillées) par jour, naturellement riches en magnésium aux effets apaisants et décontractants largement avérés.
  • Faire du sport, surtout une activité d’endurance pour dériver l’énergie polarisée dans le mental vers le corps.
  • Se faire masser, ou se masser soi-même.
  • Respecter ses besoins en sommeil : nuit de durée suffisante, à compléter si besoin et si possible par une sieste en journée.
  • Pratiquer une activité artistique comme le dessin, le théâtre, le chant…
  • Rire pour libérer de la sérotonine, hormone du bien-être.
  • Faire des listes des choses à faire en les priorisant, oser déléguer, se fixer des objectifs réalistes et atteignables.
  • Faire du Yoga, du Qi Gong, pratiquer la méditation…

 

La famille PIKPANOU® s’agrandit… et devient zen !

Pikpanou-Anti-Stress-4Face à ce constat peu réjouissant, Donatella Gallien et Alex Legrand, créateurs du concept PIKPANOU® et déjà « parents » du bracelet protecteur anti-moustiques (en rabane éco-conçue avec un médaillon en noix de coco sur lequel appliquer une solution aromatique éloignant naturellement les moustiques), ont décidé de décliner leur bracelet en version anti-stress. Un an après la création de Pikpanou, ils élargissent ainsi leur gamme de produits, tout en restant fidèles à leur projet écoresponsable et à leur démarche de développement durable. S’ils demeurent profondément attachés à la culture créole à laquelle le nom de la marque rend hommage, ils ont toutefois choisi pour un nouveau pack, un nouveau logo (bye bye le caméléon !) pour un nouvel univers aux tons bleu évoquant la détente.

Un air de détente

Au-delà de son concept original, Pikpanou® se distingue aussi par le parfum de sa composition aromatique, élaborée par une aromathérapeute et un nez. Anti-stress énergisant, le parfum Pikpanou® anti-stress est bon à respirer et fait du bien au corps comme à l’esprit !

pyramide_stress_aliment

Toutes les huiles essentielles présentes sont botaniquement et biologiquement définies.

Ingrédients : SESAMUM INDICUM SEED OIL, CITRUS AURANTIUM DULCIS OIL, CITRUS AURANTIFOLIA OIL, CANANGA ODORATA FLOWER OIL, CITRUS AURANTIUM AMARA PEEL OIL, VANILLA PLANIFOLIA FRUIT EXTRACT, VETIVERIA ZIZANOIDES ROOT OIL, CINNAMOMUM ZEYLANICUM BARK OIL, ZINGIBER OFFICINALE ROOT OIL

Un bracelet en rabane éco-conçu

Pikpanou-Anti-Stress-3Fabriqué à Madagascar, le bracelet Pikpanou est en rabane, une natte tissée de raphia. Madagascar est le premier producteur de raphia au monde : la partie Nord du pays ravitaille près de 75% de la production mondiale de raphia. La raphia est une fibre provenant des feuilles du palmier Raphia ruffia (ou Raphia farinifera), originaire de cette grande île. Après une vingtaine d’années, cette espèce fleurit et fructifie pour une seule et unique fois, avant de mourir. Les feuilles, bien mûres, peuvent atteindre à ce moment-là 25 mètres, et donnent des fibres longues, épaisses et résistantes. Après le séchage à l’ombre, à l’abri du vent afin d’obtenir des fibres plates et la coloration aux teintures végétales, les fibres sont tissées sous forme de nattes d’une dimension de 1 x 2 m. Sélectionnées dans les grands marchés artisanaux de la capitale où les tisserandes les vendent, les nattes sont ensuite repassées et découpées dans l’atelier qui fabrique le bracelet Pikpanou.

Pikpanou® antistress aide à arrêter de se ronger les ongles !

Informations : tél : 09 77 19 66 77 – www.pikpanou.com

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.