Bien vieillir et Naturopathie - Prévention Santé
Grâce à vous : +1.500.000 vues +650.000 auditeurs +500 interviews

Bien vieillir et Naturopathie

Parce que vieillesse rime souvent avec problèmes de santé, tout un chacun a envie de trouver une solution, non pas qui empêcherait de vieillir, mais qui permettrait de bien vieillir !

Une des solutions résiderait-elle dans « manger moins mais manger mieux » pour ambitionner de vivre longtemps et en bonne santé, pour être un senior en pleine forme ?

Des études réalisées sur des singes vieillissants tendent à montrer que les singes à la diète sont moins sujets aux maladies dites de civilisation comme les maladies auto-immunes, les maladies du métabolisme, les cancers ou les maladies cardio-vasculaires. Ce constat semble assez logique car manger trop augmente les risques de mauvaise santé avec l’âge. Aujourd’hui, 1 français sur 3 est en surpoids et 1 sur 7 est obèse et les prévisions semblent même être à la hausse. La maigreur et tous les régimes à la mode qui fleurissent notamment à l’approche des beaux jours sont tout aussi dangereux.

Que faire ? Adopter une alimentation saine et vivante tout en apprenant à réellement être à l’écoute de son corps. Par alimentation saine et vivante, j’entends une alimentation faisant une large part aux végétaux, riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments. C’est une alimentation qui va apporter à notre corps des calories pleines générant énergie et vitalité. En revanche les aliments industriels sont riches en calories vides qui vont certes apporter une petite énergie sur le court terme mais qui surtout, vont encrasser notre organisme. Cet encrassage est à la source de nombreux troubles de santé…

Il convient donc de miser sur la qualité des aliments plutôt que sur leur quantité et être dans le ressenti. Etre dans le ressenti, c’est manger quand la faim se fait sentir et s’avoir s’arrêter dès lors que l’on a atteint la satiété. Autrement dit, c’est ajuster spontanément sa consommation d’aliments à sa dépense énergétique et ainsi maintenir son poids d’équilibre et préserver son capital santé.

Il est important de percevoir le rassasiement. Le rassasiement est très tributaire de la faim si bien que si la faim est absente au début du repas, le mangeur ne disposera plus du signal qui lui indique de s’arrêter. L’existence du signal de satiété est conditionnée par l’existence du signal de faim. Assurez-vous donc que la faim est véritablement présente au début de vos repas.

N’oubliez pas que le corps a besoin d’aliments riches en nutriments pour se sentir rassasié et ce sont les produits frais, non raffinés, non transformés et sans produits chimiques qui en contiennent le plus, alors accordez-leur votre préférence et pensez aussi à bien mastiquer : reportez-vous à mon article sur la mastication en cliquant ici.

La Mastication et ses vertus insoupçonnées

La richesse en nutriments des végétaux fait qu’ils contribuent à moins manger tout en préservant la santé sur le long terme, alors plus d’hésitation orientez-vous majoritairement sur les fruits et les légumes !

S'abonner gratuitement pour ne rien manquer des nouveautés


Notice :

Les informations diffusées sont données à titre non professionnel. Elles ne remplacent aucunement les visites médicales, les diagnostics et les traitements médicaux qui doivent être faits en fonction des situations particulières de chacun, et que seul un médecin, dont le titre est légalement reconnu en France, peut réaliser.