Un bobo, une tisane : six plantes incontournables à savourer en infusion - Prévention Santé
Grâce à vous : +1.500.000 vues +650.000 auditeurs +500 interviews

Un bobo, une tisane : six plantes incontournables à savourer en infusion

Un bobo, une pilule. Presque un automatisme, c’est toujours ainsi que nous fonctionnons. Nous ne sommes pas pharmaciens de métier, mais nous savons exactement quel médicament nous avons besoin en cas de maux de tête, de douleurs gastriques et pour encore une très longue série de bobo. On a mal, les médecins et pharmaciens, nous donnent un petit pot de pilule et puis voilà! Cela peut s’avérer assez douloureux pour le portefeuille ou pour la santé en général, puisque que souvent un médicament emmène avec lui son lot d’effets secondaires. Trop prendre médicament peut endommager le foie à court et à long terme. Alors si on troquait les médicaments pour une tisane?

Se soigner avec les plantes ne date pas d’hier. Il y a des centaines et des centaines d’années, bien avant l’existence de la chimie telle que l’on a connaît aujourd’hui, bien avant la main mise sur le système de santé par les industries pharmaceutiques, on pouvait se soigner avec la nature. Rien n’est jamais laissé au hasard dans la nature. Tout se complète, tout s’équilibre, tout a une raison d’être spécifique. Les plantes soignent du plus petit maux à des maux bien plus grave. Allant de l’acné à des problèmes du foie, arthrose, hémorragies, le pouvoir de champs d’action des plantes en infusion est si vaste qu’il mérite d’être exploré. Voici donc six d’entre elles, des incontournables à boire en infusion pour une santé optimale.

Le pissenlit

Pissenlit : meilleur ami de tout ce qui se trouve entre la poitrine et les jambes. Une vraie panacée pour la sphère gastrique et urinaire. Riche en vitamine B,C,D,K, également très riche en antioxydants. Sa bonne dose de minéraux dont le fer entre autres, aide en cas d’anémie.

Pour tous ceux qui souffrent de ballonnement, constipation, mauvaise digestion, perte d’appétit, de troubles d’estomac, ils seront bien ravis d’avoir cette plante à portée de la main. Grâce à une fibre végétale que l’on surnomme inuline, le pissenlit aide au bon fonctionnement et à la santé de toute la flore intestinale. Il est également indispensable pour le foie, qui est notre organe de détoxination. Lorsque celui-ci est engorgé, ou encore que la vésicule biliaire ne produit plus suffisant de bile, cela peut entrainer de graves problèmes de santé. Heureusement, le pissenlit fait beaucoup plus qu’envahir notre gazon lors de la venue du printemps. Il augmente la production de la bile et favorise son évacuation vers les intestins. Il nettoie efficacement le foie. Un puissant outil également pour tout problème urinaire comme infection et insuffisance urinaire. Cette petite fleur jaune, a plus d’un tour dans son sac, elle peut aussi agir sur l’hypertension artérielle, nettoyer le sang,en plus d’être un anti-inflammatoire naturel.

L’ortie

L’ortie est une autre plante aux nombreuses vertus, bien qu’elle soit vicieuse lors de la cueillette. Calcium, magnésium, potassium, fer sont les quelques minéraux que possède celle-ci en plus de posséder une belle quantité de vitamine B,K et provitamine A. Une excellente source de chlorophylle non négligeable. Elle réminalise également le corps dans le cas exemple d’ostéoporose, perte de cheveux, chute des ongles et chez les personnes souffrant d’anémie. Soulage l’arthrose entre autres, les douleurs lombaires, soigne la sphère urinaire comme la prostate, le système rénal. Elle est une alliée pour le foie, la rate, les intestins et les poumons. Favorise la concentration, la mémoire et l’attention. Cette plante piquante, a des propriétés anti-inflammatoires, antibactérienne, anti-allergène. Les femmes enceintes l’utiliseraient pour favoriser la production de lait maternel.

Les feuilles de framboisiers

Toute femme devrait avoir dans son sac à main quelques sachets de tisane aux feuilles de framboisiers. Qui n’a pas déjà souffert de syndromes prémenstruels désagréables, de crampes douloureuses ou saignement abondants lors des règles ou de cycle déréglé? Être une femme n’est pas une partie de plaisir. Heureusement, une bonne tisane de feuilles de framboisiers agit directement sur l’utérus, renforce le système reproductif féminin en entier. Cette plante, agit autant sur les troubles menstruelles, fibromes ainsi que sur les troubles liés à une grossesse comme les fausses couches, hémorragies, nausées. La prise de cette tisane au dernier mois de grossesse peut faciliter le travail lors de l’accouchement en diminuant les douleurs, facilité l’expulsion du placenta. Rassurez-vous, bien que nombreux débats aient été engagés sur le sujet, la prise de tisane d’herbes de framboisiers ne déclenchent pas d’accouchement prématuré, mais agit seulement pour rendre l’accouchement plus agréable, sécuritaire pour la mère comme pour le bébé. Elle tonifie l’utérus durant la grossesse. Elle agit également sur la production de lait et prévient la dépression post-partum.

Grâce à son action astringente, elle peut également agir sur les diarrhées légères, ou les petits maux de gorge, ainsi que sur les conjonctivites. 

L’Échinacée

Comme l’hiver s’installe à nos portes, nous ne sommes malheureusement pas à l’abri d’un  rhume ou pire de la grippe. Quoi de pire que de tousser ou d’avoir le nez qui coule durant le temps des fêtes! C’est là que l’échinacée intervient. Son utilisation ne doit pas durée plus d’une semaine, certains disent 5 jours, d’autres disent 8 jours, car cela finirait par avoir des effets négatifs sur le système immunitaire. Cependant pris pendant une courte durée, cette plante s’avère très utile en cas de rhume, de toux, de grippe et de toutes sortes d’infections respiratoires supérieures comme sinusite ou laryngite. Elle aiderait même à diminuer les effets indésirables de la chimiothérapie et de la radiothérapie. Elle jouerait également un rôle au niveau de l’anxiété en la diminuant, augmenterait les performances physiques et s’attaquerait aussi à la gingivite. Elle favorise le nettoyage du sang et sa circulation. La lymphe ne s’en sauve pas non plus.

Il est cependant déconseillé de prendre cette plante si vous prenez des antidépresseurs, stéroïde ou si vous avez une maladie auto-immune comme le lupus ou polyarthrite rhumatoïde.

Hibiscus

Une autre petite plante miracle pour les femmes souffrant de crampes menstruelles atroces car elle agit comme relaxant utérin. Elle protège tout ce qui est vaisseaux, et système cardiovasculaire. Elle réduit l’hypertension ou les spasmes. Elle soigne aussi les inflammations et refroidissement respiration supérieur, les infections urinaires, la fièvre, douleurs à l’estomac, réduit symptômes de maux comme bronchites et angines. Une petite infusion s’avère aussi l’idéal dans le cas d’une gastro ou de colites. Un autre puissant anti-inflammatoire, antalgique et antibactérien à avoir sous la main.

La passiflore

Pour tous les anxieux, ceux dont le cerveau tourne jour et nuit, sans leur donner de répit les empêchant de dormir, leur donnant des attaques de panique, leur coupant l’appétit, la passiflore est à découvrir. Elle aide à réduire le stress, à retrouver sommeil et l’appétit, à cesser les spasmes musculaires, les palpitations cardiaques ou tout problèmes digestifs liés à l’anxiété. Le stress mal géré affecte beaucoup la qualité de vie d’un individu autant sur sa santé que sa vie en général. À long terme, le stress peut avoir des conséquences assez lourdes sur le corps puisqu’il finit par s’épuiser. Il ne faut pas attendre d’être dans une telle situation. La passiflore pourra vous aider, et n’a aucun effet secondaire, tout le contraire des antidépresseurs que le médecin prescrit comme si c’était des bonbons. Peut aussi agir contre l’épilepsie, les troubles de la ménopause et soulager les névralgies et l’asthme spasmodique.

Un petit pas vers le naturel…mais pas une béquille permanente

Toutes ces plantes, et bien autre encore, sont bien plus qu’une gorgée chaude, réconfortante. Elles travaillent avec nous, pour nous maintenir en bonne santé. La nature est bien faite, mais cependant nous avons notre part de responsabilité comme tout organisme vivant. Les tisanes d’herbes, ne sont pas des béquilles sur lesquels on peut s’appuyer éternellement, en ne faisant pas d’efforts. Troquer les médicaments chimiques et dangereux pour la santé pour des produits naturels, est déjà un pas énorme, mais la bataille n’est pour autant gagnée. Être en santé en 2016, doit être un effort constant et surtout un travail conscient. C’est nous, notre amour pour notre corps, notre amour pour soi, notre volonté, notre alimentation, nos habitudes qui nous permettent de remporter des batailles. Sur ce bonne tisane !

Auteur : Sabryna Lefrançois Lachance

Puisque vous êtes ici... avançons Ensemble

Prévention Santé est une plateforme Web gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être et de la santé.
Ce journalisme d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons que notre point de vue est important, car cela pourrait aussi être le vôtre. Nous avons donc une faveur à demander...
Vous aimez notre média ? Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

S'abonner gratuitement pour ne rien manquer des nouveautés


Notice :

Les informations diffusées sont données à titre non professionnel. Elles ne remplacent aucunement les visites médicales, les diagnostics et les traitements médicaux qui doivent être faits en fonction des situations particulières de chacun, et que seul un médecin, dont le titre est légalement reconnu en France, peut réaliser.