Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Baktêrion #09 La cuisson des aliments

Pendant cet été 2014, Marion Kaplan, bio-nutritionniste et Déborah, journaliste santé, répondent, par vidéo, à vos questions concernant l’alimentation d’aujourd’hui.

Stéphanie de Lyon nous pose la question :

Quel mode de cuisson est le plus bénéfique d’un point de vue santé ?

N’hésitez pas à nous mettre en commentaire toutes vos remarques.

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

1 Commentaire

  1. petit-taureau

    Il manque un pas à faire. Vous dites, dans la petite vidéo sur le gluten, que l’homme ne mange des céréales que depuis 12 000 ans, et, oui, ce n’est pas adapté à notre ADN qui date de 4 à 8 millions d’années et qui évolue très peu et très très très lentement. Et la cuisson, quel âge a-t-elle ? Est-elle adaptée à notre ADN ?
    Votre appareil Marion, est le moins nuisible des appareils de cuisson, cela je vous l’accorde et vous en remercie. Mais il me semble qu’il y a un pas à faire après. L’homme a mangé cru pendant des millions d’années, est-il adapté au cuit ?
    Votre appareil est le plus formidable appareil de transition vers une alimentation conforme à notre physiologie, c’est un pont en or.

    Réponse

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.