Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Nos dents dans tous leur étâts, la malocclusion

Un dentiste que j’ai pu rencontré aux congrès Quantique Planète, exerçant sur Barcelone, le Dr Carlos Planas m’a donné quelques réponses sur nos dents dans tous les états.

Le risque de la malocclusion

Le terme “occlusion” réfère à la relation des dents entre elles lorsque les mâchoires sont fermées. On parle plus volontiers d’une «relation» entre les mâchoires, plutôt que d’une occlusion qui ne dure que moins d’une demi-seconde par minute dans les conditions physiologiques: ce réflexe, lors de la déglutition, quand on parle, quand on mange, se fera de 1500 à 2000 fois par jour!

Nous déglutissons près d’une demi – tonne de salive par an ! L’ATM ou axe temporo-mandibulaire, est l’articulation la plus importante du corps humain! Or, seuls 20 à 25% de la population n’a pas de problème d’occlusion et 75% des personnes adultes présentent une malocclusion. Elle peut être d’origine héréditaire, génétique ou environnementale.

Les conséquences d’une malocclusion sont toujours, à plus ou moins long terme, dramatiques: douleurs articulaires, migraines, acouphènes, troubles respiratoires, troubles du sommeil, maladies dégénératives, troubles neurologiques, mais aussi malabsorption intestinale, du fait de l’activation de la substance P, neuromédiateur chimique.

L’interview

L’atm

Articulation Temporo Mandibulaire est l’articulation qui fait le lien entre la mâchoire du bas mobile (mandibule) à la base du crâne (os temporal). L’ATM est située juste en avant de l’oreille.

Le bruxisme

Le bruxisme est une parafonction manducatrice (mouvement inconscient sans but précis concernant l’appareil manducateur) soit par serrement soit par mouvements latéraux, nommé alors grincement de dents. Cette parafonction peut se manifester pendant la journée mais plus souvent durant le sommeil, on dit que ce bruxisme est généralement inconscient et psychosomatique.
bruxisme
Il existe deux types de bruxisme :
• le bruxisme centré est un serrement dentaire sans mouvement latéral. Ce type de parafonction, silencieux, entraîne presque toujours des douleurs musculaires de l’ensemble des muscles manducateurs, des céphalées bitemporales en étau, des douleurs de nuque ou en chape de plomb sur les épaules, des nausées, des douleurs de l’oreille moyenne, une sensation d’instabilité, parfois des acouphènes ;
• le bruxisme excentré (grinding en anglais) est, lui, moins pathogène car le desmodonte y est moins sensible : il s’agit de grincements de dents avec micromouvements latéraux de la mâchoire. Il est fréquent et physiologique durant l’enfance, où son rôle est l’usure des dents de lait.
bruxisme
Si les personnes atteintes de bruxisme présentent pour la plupart les mêmes symptômes (douleurs dans les joues, les mâchoires, les tempes et en avant de l’oreille au réveil, usure accélérée de la surface dentaire…), la pluralité des facteurs d’usure excessive des dents autres que le bruxisme (comme l’ensemble des érosions acides : sodas, agrumes, régurgitations…) peut induire des erreurs dans le dépistage des patients concernés.

L’esthétisme

Il est souvent perçu que nos dents doivent être belles et en pleine forme. En dehors du point de vue santé, une mode demande qu’elles soient toujours plus blanche et brillantes mais à quel prix ? Les « bars à sourire » explosent dans la capitale, voila l’avis du magazine ELLE.

On vous demande peut-être souvent de contacter un centre dentaire à Paris mais le résultat ne sera peut-être pas attendu, à confirmer et à vérifier la source surtout.

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.