Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Développer son potentiel créateur, 2ème principe de réalisation : La concentration.

Me revoici pour la suite du développement et de la manifestation de ce potentiel créateur dont nous sommes tous dotés et capables de mettre en pratique, si nous en apprenons le principe.

Dans le premier article « Développer son potentiel créateur pour le manifester dans sa vie« , je vous présentais ce principe et plus précisément l’ensemble des clés nécessaires à sa réalisation. Ensuite, j’ai développé la première d’entre elles, nommé La Direction et proposé de l’expérimenter.

Pour rappel, toute chose que nous souhaitons voir se réaliser au cours de notre existence, nous demande de choisir une direction. En revanche, la manière avec laquelle nous allons faire ce choix sera déterminante sur l’efficacité du principe et par répercussion sur la conclusion de notre expérience.

C’est pour cela que je soulignai dans le précédent article, qu’il nous faut parfois éviter d’agir par facilité et ce même dans ce que nous désirons le plus.

  • Facilité ou voie facile ?

Comment savoir si la direction choisie est un but qui répond à une demande plus ou moins consciente et implique une action facile ou bien au contraire la voie facile ?

Et bien en comprenant déjà la différence entre les deux. J’ai moi-même longtemps « fonctionné » en les confondant. La première appartient au mental, donc aux peurs, à nos croyances limitatives mais aussi à la partie infantile en nous. La partie qui croit que nous ne sommes pas responsables de ce qui nous arrive. La seconde appartient au domaine de notre conscience développée. C’est à dire à la partie en nous qui ne fait pas référence au mental. C’est en quelque sorte l’intelligence supérieure qu’il nous est possible d’acquérir par une démarche personnelle et/ou spirituelle. Elle n’est pas innée malheureusement, surtout dans notre culture où prédomine l’intellect mineur (conformisme, peurs, répétitions éducatives, attachement à la matière, etc..).

  • La facilité, c’est lorsque nous décidons de « faire » quelque chose sans mesurer réellement si nous nous respectons, si nous prenons l’entière responsabilité de nos actes et des conséquences que cela engendre dans notre vie.
  • La voie facile, c’est lorsque on utilise les clés de notre potentiel créateur et que nous devenons responsable de la partie qui nous incombe sur le but que nous avons décidé d’atteindre. Cela veut dire « être » conscient des conséquences de ses actes et de notre prise de responsabilité. Par exemple, être prêt(e) à vivre toutes les conséquences (agréables et moins agréables) dans le chemin que j’ai à parcourir pour atteindre mon but. Les conséquences engendrées sur les évènements qui ne dépendent que de moi, bien sûr. Je veux dire ce que je peux maîtriser, qui n’implique que moi. Serons-nous donc capable, par exemple, de ne pas se sentir coupable si l’autre souffre de la décision que j’ai prise ?

Rappelez-vous de l’exercice précédent où je vous demandais de définir ce que vous souhaitiez réaliser maintenant dans votre vie. Si c’est déjà fait, prenez un instant pour vérifier si votre souhait est une direction que vous suivrez avec facilité ou plutôt en empruntant la voie facile ?Pour vous aider à bien répondre à cette question, n’hésitez pas à noter sur votre cahier :

  • Les questions que cela réveille en vous,
  • Les conséquences que votre choix engendre,
  • Les peurs qui émergent de votre souhait,
  • Les doutes en ce qui concerne la capacité à surmonter les conséquences,
  • Les émotions qui font surfaces durant l’exercice.

Ce n’est que par cette mise au point que vous pourrez être clair avec vous-même. Vous serez obligé de vous livrer à une discussion basée sur l’honnêteté et la vérité. Celle-ci faite, vous vous rendrez compte rapidement que la force et la détermination seront des alliées qui se présenteront bien plus facilement, grâce à ce dialogue vrai avec la partie adulte en vous.

Ce n’est pas parce que nous avons atteint la majorité légale pour accéder à l’indépendance que nous sommes autonome et adulte. Illusion dans laquelle nous passons tous puisque personne ne nous a jamais appris qu’être adulte ce n’est pas faire comme nos parents (avoir un métier, avoir une maison, avoir une relation amoureuse etc…) sans savoir vraiment si l’on est heureux ou pas. Mais plutôt, découvrir qui l’on est derrière cette personnalité construite de toute pièce et développer notre potentiel unique qui lui sera source de bonheur dans tous les domaines de notre vie.

Voyons maintenant le 2ème PRINCIPE.

LA CONCENTRATION

La concentration est le fait de porter toute notre attention sur un objet, une direction. C’est une seule chose, une seule direction par exemple à la fois. Cette clé vous demande de centrer votre énergie. La première mise en pratique sera de cadrer votre direction.se mettre la pression

  • Où vais je positionner ma priorité ?
  • Comment vais-je apprendre à me donner un seul objectif à la fois ?

Par exemple, une personne peut méditer tous les matins et ne plus être attentive le reste de la journée. A quoi cela sert-il ? Quels bénéfices va t-elle vraiment en retirer ?

En revanche, si elle décide de travailler la vigilance et l’attention sur ce qu’elle pense, aux mots qu’elle emploie au cours de la journée, à rester le plus possible présente à ce qu’elle fait, elle prend alors le chemin de la création. Elle commence à devenir le sujet de sa vie. Elle développe la Conscience.

Je ne dis pas dans mon exemple que la méditation ne sert à rien, bien au contraire, je vous montre juste ce que veut dire la voie facile.

La deuxième mise en pratique est de maintenir le calme en nous. Pour être concentré, il nous faut être tranquille, serein. La concentration, c’est l’inverse de la dispersion. Si l’on prend l’énergie diffusée par une ampoule de 40 watts et que l’on concentre cette énergie en un point, on obtient un rayon capable de percer l’acier.

Lorsque nous souhaitons réussir dans une entreprise, quelle qu’elle soit, qu’il s’agisse de notre carrière, d’un projet ou de sa relation de couple, il faut être prêt à en faire sa priorité, c’est-à-dire le vouloir de tout son cœur et être prêt à y consacrer une bonne partie de son temps.

 

Jean décide d’entreprendre un jeûne. C’est son objectif (sa direction). Il a longtemps mûrit ce projet, s’est documenté et est prêt maintenant à vivre son expérience jusqu’au bout. Malgré sa motivation, celle-ci va être secouée par une série d’obstacles auquel il ne s’était pas préparé..

En plus de son mental qui le ramène régulièrement à ses habitudes journalières et lui montre où se situe le frigo, placards et son coin repas, s’ajoutent les chers amis qui n’ont d’autres idées, que de le solliciter de passer chez eux, en insistant sur le fait que ce n’est pas si grave s’il faille quelques heures à son jeûne « Bien voyons, sert-toi donc, ça ne peut pas te faire de mal »… Et la famille qui pour couronner le tout s’inquiète et lui répète à chaque nouvelle « Tu vas mourir de faim si tu continues.. ».

 Seul sa concentration sur l’objectif à atteindre et le centrage qu’il lui faut développer, lui permettra de ne pas se laisser influencer et faire capoter son souhait le plus cher de l’instant.

  • A vous maintenant

Si vous essayez de réaliser plusieurs projets à la fois, vous vous dispersez et vous perdez votre énergie. Vous n’obtiendrez alors que des résultats médiocres. A l’inverse, si vous vous concentrez sur une activité ou un projet, vous avez alors beaucoup plus de chance de réussir.

Reprenez votre cahier et notez cette fois-ci :

  • Quel sera l’objectif, le rêve ou le projet auquel je vais à partir d’aujourd’hui accorder la priorité ? Un seul à la fois…
  • Pour vous aider, vous allez matérialiser dans votre imagination cet objectif.

Pour cela, installez-vous dans un lieu paisible où vous serez certain(e) de ne pas être dérangé(e), puis visualisez votre souhait. Vous allez créer une image mentale. Elle doit représenter votre objectif terminé, comme si celui-ci était déjà réalisé.

Cette image sera alors votre point d’appui, d’encrage pour conserver la concentration.

En attendant de découvrir la troisième clé, je vous invite à expérimenter ce que je vous propose et de le partager si vous le souhaitez grâce à vos commentaires.

Précédent article : Développer son potentiel créateur pour le manifester dans sa vie

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.