Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Développer son potentiel créateur, pour le manifester dans sa vie

Et si vous profitiez de vos vacances pour vous exercer à développer votre pouvoir créateur ?

Bien que tout le monde ne bénéficie pas de partir durant cette période de l’année ou au contraire que ce soit un choix personnel, la période estivale stimule par son énergie de feu l’action, la communication, l’enthousiasme. Ca tombe bien pour la mise en pratique de l’exercice que je vous propose d’expérimenter !

C’est le moment d’utiliser notre pouvoir créateur afin d’attirer à nous les situations ou personnes qui vont rendre notre vie plus harmonieuse. Cette période est propice à aller de l’avant, dans le sens du mouvement, pour ne plus se sentir limité et penser que la vie est effort.

Quand on a le sentiment que rien ne va, on se « place » dans notre tête afin de trouver la solution qui fera que…Pendant ce temps, nous stagnons dans une forme de stress plus ou moins constant et nous perdons ainsi la plus grande partie de notre énergie. Cette énergie qui nous anime et qui est la source de la manifestation. Si nous savons la mettre au profit de notre conscience supérieure, elle peut nous propulser vers le bonheur de manière très rapide et agréable.

Reste que ce n’est pas l’envie qui manque très souvent, mais les clés pour ouvrir les portes…

Je vous propose de vous les partager, non pas comme une recette miracle, car la vie étant bien faite, nous n’obtenons pas ce que vous voulons par facilité mais plutôt par choix et actions Conscients et responsables qui font que tout devient facile par la suite.

Afin de bien utiliser ces clés, je vous les présenterai sur plusieurs articles. Vous bénéficierez ainsi du sens de la clé, la mise en pratique dans votre quotidien et un exemple concret sur lequel s’appuyer pour être sur de bien comprendre le processus de développement de son potentiel créateur.

L’auto-sabotage

Peut-être faites-vous partie de cette catégorie de personnes qui n’obtient jamais ce qu’elle veut ? Peut-être avez-vous constaté que malgré tout ce que vous faites, il se passe toujours quelque chose qui fait que ça ne marche pas, ça ne dure pas et même parfois vous y laissez « des plumes » ? Et ce, quelque soit votre désir.

  • Pourquoi certains travaillent durement pour peu d’argent ?
  • Pourquoi certains ont tout facilement, et que d’autres n’obtiennent qu’un tiers de leurs désirs au prix de multiples efforts ?
  • Pourquoi certains n’arrivent jamais à réaliser ce qu’ils souhaitent vraiment ?

on scie la brancheVous vous dites alors, que vous n’avez pas de chance… Ou bien si vous y croyez, ne pensez-vous pas qu’il est nécessaire de quelques ingrédients pour que cette « chance » se manifeste ? Bien sûr que oui.

Se pourrait-il alors que vous ayez en vous quelque chose qui sabote vos envies de réalisation de vie ? Si vous n’avez pas conscience que c’est vous et vous seul qui générez ce qui vous arrive, vous ne chercherez jamais à changer votre manière de penser, ni d’agir. En revanche, si vous admettez qu’il y a certainement une part de responsabilité dans tout ce que l’on vit, alors on peut surement intervenir sur cette partie qui nous revient. La seule partie où nous soyons responsable d’ailleurs.

 

Nous ne pouvons agir que sur nous, nous n’avons de pouvoir que sur nous. Même ceux qui croient imposer leur autorité, penser pour les autres, faire pour les autres, se trompent. En fait, c’est nous qui permettons cette influence qu’exerce l’autre envers nous, malheureusement parfois jusqu’à des situations dramatiques. C’est parce que nous ne savons pas nous respecter ou poser nos limites.

Prenons conscience également, que l’autre à l’inverse n’est pas responsable de ce qu’il nous arrive. Ce qui est valable dans un sens et valable aussi pour l’autre.

J’ai expérimenté durant une grande période de ma vie une succession d’échecs. Et ce que j’arrivais à obtenir, je finissais par le perdre …J’ai compris grâce à une démarche personnelle et spirituelle que j’avais en moi la croyance que je n’avais pas le droit….

  • Pas le droit de réussir
  • Pas le droit d’être amoureuse
  • Pas le droit de posséder de belles choses

En fait, pas le droit d’être heureuse…Et si j’y parvenais, c’était au prix de gros efforts.

Ce n’est que lorsque j’ai décidé de transformer mes croyances et d’utiliser les clés de mon potentiel créateur, que ma vie s’est transformée. J’ai aussi ensuite partagé mon expérience au travers de séminaires et j’ai constaté que ce qui avait fonctionné pour moi s’avérait vrai aussi pour les autres.

Les sept principes

Le développement de son potentiel créateur se déroule en sept étapes bien définies. Je vous les présente afin que vous ayez une vue complète de l’exercice que vous allez pratiquez durant l’été :

Les voici :

  • La direction
  • La concentration
  • Le nettoyage
  • Le calme
  • La persévérance
  • La préparation
  • La réalisation

Pour apprendre à utiliser ces principes, que l’on pourrait aussi nommer les 7 lois du principe créatif, vous allez transférer chacun d’eux sur votre manière de penser, d’agir et vous poser les bonnes questions pour qu’ils puissent révéler votre potentiel créateur.

  • 1er PRINCIPE

          LA DIRECTION

IMG_2894Nous sommes très peu en fait, au départ de notre vie d’adulte, à choisir notre direction de façon Consciente et autonome. Nous pensons que nous sommes dans la bonne direction car nous croyons contrôler nos choix et surtout les avoir décidés nous-mêmes.

Et bien, pas tant que ça ! Et oui, ce n’est parfois que des années plus tard qu’une petite voix se fait entendre à l’intérieur de nous. Au départ, elle est sage. Elle se fait timide et nous envoie des signes pour nous montrer que nous ne sommes pas sur la bonne route. Que nous assumons par exemple des responsabilités qui ne nous concernent pas vraiment, que nous supportons un environnement ou bien des personnes qui ne nous correspondent pas et qui pompent notre énergie. Que nous exerçons un métier dans lequel nous ne sommes pas épanouies etc, etc…

Puis, elle se fait entendre de plus en plus fort en commençant parfois par un mal-être, une dépression et peut aller jusqu’à la maladie ou l’accident.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise direction, il y a votre direction.

  • A vous maintenant

1 – Prenez un cahier et notez quel est ou quels sont les domaines de votre vie où vous sentez que vous n’êtes pas dans la bonne direction.

Posez-vous pour vous aider des questions du style :

  • Où vais-je dans ma vie ?
  • Dans quelle direction j’avance ?
  • Est-ce que les directions que j’ai choisies à un moment de ma vie, sont toujours bonnes pour moi aujourd’hui ?

Il se peut que les réponses qui viennent ne soient pas forcément l’occasion de grands changements ou d’un tsunami…Ce peut être des envies très simples que vous ne vous autorisez pas. Comme par exemple, découvrir une nouvelle activité sportive ou culturelle, acquérir un animal de compagnie, changer votre look etc, etc…

2 – Une fois l’exercice 1 réalisé, laissez-vous le temps de la réflexion. Ou bien accordez-vous une relaxation ou encore une ballade dans la nature, dans le silence pour écouter ce qui émane de votre monde intérieur.

Posez-vous la question : qu’est-ce que je veux dans ma vie, là maintenant, qui me rendrait heureux(se) ? Qui nourrirait mon être intérieur surtout

3 – Écrivez sur vote cahier tout ce qui est venu à vous. Puis, choisissez une première direction.

Écrivez alors : Voilà ce que je veux réaliser. Ce que j’écris c’est ce que je veux. Un rêve, un but, un objectif.   Quelque chose qui donne une direction à notre vie.

Nous avons tous des rêves. Même ceux que l’on croit impossible à réaliser, peuvent exister. On a le droit de rêver et on a le droit de croire à nos rêves. Ceux qui ont fait de grandes choses dans leur vie ont peut être été traités d’illuminés à un moment, mais ce ne sont simplement que des personnes qui ont réalisées leur rêve.

Que faisons-nous réellement de nos rêves, nous les mettons dans un tiroir !!!

Dans la vie, il y a deux voies possibles, celle de la peur et celle de la confiance.

C’est cette dernière que je vous propose d’expérimenter. A partir du moment où vous saurez ce que vous voulez vraiment, vous mettrez tout en œuvre pour le réaliser.

Je vous donne mon exemple pour que vous compreniez mieux la puissance de nos pensées et surtout la clarification de celles-ci :

Je me suis durant une longue période, posée la question de la direction que je devais prendre dans ma vie professionnelle. Bien qu’au fond de moi je savais ce qui m’animait, je n’osais pas franchir le pas, je me culpabilisais de laisser un travail qui me permettait d’assurer le revenu familial dont le statut social n’était pas négligeable et qui plus est, était assez intéressant.

Pourtant, cette petite voix en moi ne cessait de me dire qu’il fallait que j’aille dans la direction de mon rêve. Mes peurs me tiraillaient et mon mental s’en nourrissait…Peur d’être jugée, peur de ne pas réussir mon nouveau projet professionnel, peur de me tromper…

Après avoir placé mes peurs à leur place grâce à ce travail sur mes croyances et la mise en pratique des lois sur notre potentiel créateur, j’ai passé le pas ! Avec le recul, je remercie la vie de m’avoir présenté ces outils de transformation sans lesquels je ne serais pas ce que je suis aujourd’hui.

 

Rien ne peut changer dans notre vie si nous ne le décidons pas. Seulement, il nous faut parfois balayer les débris qui encombrent nos têtes et que nous accumulons au travers de croyances et des peurs.

Ce n’est qu’à partir de cette prise de conscience et de la mise en pratique de certains outils de développement personnel que nous devenons maître de notre vie pour grandir vers ce que l’on a décidé de vivre bien plus tôt qu’on ne le croit parfois.

Je vous retrouve rapidement pour la suite de cette aventure. En attendant, je recevrai avec plaisir vos témoignages ou questions.

A bientôt, Nelly

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.