Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

L’eau : informations et mémoire

Entretien avec Pr Marc Henry, professeur des universités et enseignant-chercheur à l’université de Strasbourg, lors du congrès Quantique Planète « Tous mutants demain », le 21 et 22 novembre 2015 à Reims.

Plan de l’interview

Marc Henry assure aussi des stages de formations pour les biologistes, les médecins, les vétérinaires et toutes les personnes intéressées par le fonctionnement de la cellule et concernant plus particulièrement le rôle de l’eau, de la topologie et de la physique quantique dans les phénomènes vitaux.

  • Le Professeur Jacques Benveniste a été l’objet d’une véritable omerta concernant ses travaux sur la mémoire de l’eau. Vous avez, avec le Professeur Montagnier repris certains de ses travaux et de ses protocoles expérimentaux et vous semblez parvenir à des hypothèses similaires. Ce chercheur aurait-il eu pour seul tort de parler trop tôt de cette singularité de l’eau ?
  • Lorsqu’on regarde sur le net pour découvrir votre parcours et vos centres d’intérêt, l’eau semble y occuper une place centrale. Est-ce une posture de chimiste ou de physicien ou plus encore d’astrophysicien ?
  • J’ai eu le privilège récemment à Lille d’écouter et d’interviewer Corine Sombrun à propos de son expérience de shamane. Elle évoquait les expériences qu’elle menait avec vous concernant l’empreinte de l’eau. Pouvez-vous nous parler de ces expériences ?
  • Lors d’une précédente intervention lors du congrès de médecines quantiques, vous avez fait sensation en témoignant votre adhésion au principe et à la pratique de l’homéopathie. Vous évoquez la notion de « topologie du vide ». Pouvez vous nous expliquer simplement en quoi consiste ce concept et son application au monde des thérapies dites énergétiques ?
  • Dans une interview accordée à Myriam Gablier pour le magazine Nexus, vous avez déclaré : « Le vide à une impédance, c’est-à dire une résistance électrique. C’est pour moi l’un des grands mystères de la physique. Comment du vide peut-il avoir une impédance ? Le vide est capable de propager une onde électromagnétique ». Pour le commun des mortels, ce discours parait un peu hermétique. Le vide est capable de transmettre une onde électromagnétique ; ainsi le vide n’est pas le vide… N’est-ce pas une conclusion hâtive ? Ce point de vue est-il partagé par la communauté scientifique ?
  • Ainsi, d’après vous, homéopathie et bon nombre de thérapies quantiques, celles dites fondées sur l’information, sont donc des médecines du vide ? Pouvez-vous développer ce concept ?

Site de Marc Henry : prmarchenry.blogspot.fr

Site de Quantique Planète : www.quantiqueplanete.com

Prochainement l’intégralité de la conférence de Pr Marc Henry sur www.quantiquemedia.com

S'abonner gratuitement à notre lettre