Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

L’eau, fondamentale pour la santé

L’eau constitue en moyenne 70% du corps humain.Certains naturopathes et médecins européens utilisent la bio électronique de Louis -Claude Vincent créée en 1948 – après 20 ans de recherches  par cet ingénieur hydrologue – pour déterminer la qualité de l’eau.

Cette technique est très efficace pour déterminer l’état de vitalité (ou de maladie) des êtres vivants (humains et animaux),  pour favoriser la restauration de la santé en permettant un choix rationnel des produits à utiliser , pour connaître la qualité biologique des aliments, des boissons. Elle détermine leur potentiel d’oxydo- réduction, la résistivité  et le potentiel hydrogène(acide/alcalin).

Pour transmettre de la « vitalité », l’eau devrait posséder une certaine valeur énergétique, contenir peu de minéraux et le moins possible de produits chimiques. Une eau bonne pour la santé devrait être légèrement acide (un pH de 6 à 7), avoir un potentiel réducteur plutôt qu’oxydant (un rH2 de 25 à 28) et une résistivité élevée (>6 000 ohms), informations qui sont inscrites sur toutes les bouteilles d’eau vendues dans le commerce.

Le traitement de l’eau du robinet au chlore respecte des normes de sécurités du point de vue microbiologique, la rend plutôt alcaline et oxydante, donc compromet sa qualité. Le degré d’acidité de l’eau distribuée par les réseaux publics doit respecter les normes établies par l’Organisme Mondiale de la Santé et les gouvernements. Il doit se maintenir entre 6,5 et 8,5 – une eau plus acide entraînerait la corrosion du système de distribution d’eau, tandis qu’une eau plus alcaline réduirait l’effet désinfectant du chlore.

La naturopathie déconseille généralement l’eau du robinet comme source directe quotidienne d’eau et préfère de loin, l’eau de source ou alors l’eau du robinet, filtrée. En effet le corps est sensible au chlore et au plomb, présents dans cette eau. De plus elle contient également de l’aluminium utilisé pour rendre l’eau plus claire, du gaz radon,  hautement radioactif et cancérigène, des nitrates, des pollutions par médicaments qui ne sont jamais évaluées par les pouvoirs publics et dont l’information reste cachée au grand public mais qui en font sur le long terme un véritable poison. L’eau du robinet est également considérée comme « morte », vide d’énergie vitale, en raison de son contenu en polluants chimiques et de sa stagnation.

Pour la dynamiser, voici ce que propose la naturopathie :

  • D’abord  la filtrer pour obtenir une eau la plus pure possible. Il existe plusieurs types de filtre ; filtres au charbon actif, filtres de céramique. Certains peuvent être installés directement sur le robinet, d’autres prennent la forme de pichets filtrants qu’il ne faut pas oublier de garder au réfrigérateur et de nettoyer très régulièrement. La teneur totale en minéraux de l’eau filtrée dépend des caractéristiques initiales de l’eau du robinet.
  • Ensuite, laisser l’eau sous les rayons du soleil durant toute une matinée, dans une bouteille de verre, ou encore y ajouter du jus de citron (le jus d’un demi-citron par 2 litres d’eau).
  • Enfin, l’agiter énergiquement avant de la consommer.

La naturopathie privilégie en outre la consommation d’une eau qui contient peu de minéraux car ces derniers  imposent aux reins un travail de filtration supplémentaire.

Les principaux minéraux retrouvés dans l’eau sont le calcium, le sodium, le magnésium, et le potassium.

En naturopathie, on considère que l’alimentation a de meilleures sources de minéraux car plus assimilables par l’organisme que ceux contenus dans l’eau , c’est pourquoi il est bon de manger des fruits et des légumes crus, des céréales complètes, des fruits secs tous les jours.

Nos cellules baignent dans l’eau, il est indispensable que l’eau que nous buvons soit de qualité. L’eau a donc un rôle fondamental pour préserver la santé. C’est elle, en effet, qui permet de réaliser de nombreuses fonctions de l’organisme : digestion des aliments,circulation du sang, élimination des déchets, régulation de la température interne etc ..

Chaque jour notre corps perd environ 2 litres et demi d’eau en respirant, en transpirant, en éliminant son urine et ses matières fécales. Les pertes dépendent aussi de l’activité musculaire et de la température ambiante. Elles peuvent atteindre parfois 4 à 5 litres, lorsque la sudation est très intense par suite de gros efforts musculaires ou de température extérieure très élevée.

Pour éviter la déshydratation, il est nécessaire de boire en moyenne 1 à 2 litres par jour d’eau de qualité; soda, café, coca, bière et autres boissons ne répondent absolument pas aux besoins du corps bien au contraire ! Les boissons sucrées et alcoolisées augmentent l’apport calorique et favorisent la déshydratation car la digestion du sucre et l’élimination de l’alcool exigent beaucoup d’eau. Les boissons diurétiques (café, thé, bière, vin blanc) stimulent les pertes d’eau dans les urines et contribuent à augmenter l’apport de toxines.

L’eau est  en effet le seul liquide idéal car elle correspond aux nécessités profondes de l’organisme qui est de renouveler l’eau des cellules et de permettre les échanges cellulaires.

Les différentes eaux

L’eau publique provient d’eau potable selon des normes établies qui fixent notamment les teneurs limites à ne pas dépasser pour un certain nombre de substances nocives et susceptibles d’être présentes dans l ’eau. Le fait qu’une eau soit conforme aux normes, c’est-à-dire potable, ne signifie donc pas qu’elle soit exempte de matières polluantes.

L’eau Minérale :

Les eaux minérales et eaux de sources sont issues de nappe d’eau souterraine, qui après aération, décantation et filtration sont offertes à la consommation sans traitement chimique. Elles sont riches en minéraux et en oligo-éléments  possèdent de réelles vertus thérapeutiques et conviennent à des cures thermales de courtes périodes, sous la supervision d’un professionnel de la santé. Les boire au quotidien fatiguent les reins et apportent des dépôts de minéraux irritants pour nos tissus et nos articulations. Les différences selon les marques sont liées aux teneurs en minéraux, calcium, magnésium, fluor, sulfates, sodium,

L’eau de Source en bouteille :

Comme les eaux publiques elles sont soumises à tous les critères de potabilité. En revanche, comme les eaux minérales, les eaux de source ne doivent pas subir de traitements de désinfection. Leur composition peut varier dans le temps aussi, il importe de vérifier les étiquettes car une même appellation d’eau de source peut en effet venir de plusieurs sources implantées dans différentes régions, et sa composition change évidemment en fonction de l’origine.

Les autres boissons :

Les boissons sucrées et alcoolisées augmentent l’apport calorique et favorisent la déshydratation car la digestion du sucre et l’élimination de l’alcool exigent beaucoup d’eau. -Les boissons diurétiques (café, thé, bière,vin blanc) stimulent les pertes d’eau dans les urines et contribuent à augmenter l’apport de toxines.

Sur les bouteilles d’eau en vente dans les commerces apprenez à lire sur les étiquettes  pour choisir  : PH = potentiel hydrogène idéal entre 6,5 et 7, un potentiel réducteur exprimé par  rH2 = idéal de 20 à 28 et une résistivité élevé idéal = Rô supérieur à 6000 ohm.

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.