Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Les bébés sont sensationnels

Ils ont tout compris. Ou plutôt, ils n’ont « rien à comprendre ». Pourquoi ? Parce qu’ils ont tout à ressentir avec leur corps. Ils vivent pleinement leur corporalité

Déjà dans le ventre de leur mère, ils flottent dans le liquide amniotique, ils perçoivent quelques sons, ils sentent l’activité ou le repos de celle qui les portent, ils gesticulent, ils bougent pour suivre la main posée sur eux,… Tout est sensation corporelle. Ils n’ont pas encore la capacité à interpréter ou à analyser ce qu’ils perçoivent. Ils vivent simplement toutes ces sensations avec leur corps. Ils n’y réfléchissent pas, ils le font.

Une fois nés et avant qu’ils n’acquièrent le langage et la capacité à conceptualiser, c’est la même chose. Leur corps leur permet de découvrir le monde. Ils se collent aux parois de leur couffin, ils se lovent dans les bras de leurs parents, ils suçotent, mâchouillent, tétouillent tout ce qu’ils trouvent, ils attrapent le doigt de l’adulte,…

bebe_doigtC’est par leur corps qu’ils identifient les sensations de froid ou de chaud, de mouillé, de doux, d’agréable ou de désagréable.

Regardez le visage d’un bébé de trois mois par exemple lorsque sa mère ou son père le plonge délicatement dans un bain… Il est d’abord un peu surpris puis il s’abandonne littéralement dans l’eau… Parfois il s’étire ou penche sa tête pour être encore plus dans l’eau… Son corps est souple, délié, relâché… Et il semble juste accueillir les sensations agréables qu’il ressent.

Une fois adulte, notre corporalité n’est plus maitre à bord. Dommage.

La tête, mieux connue sous le nom de « tour de contrôle », a pris le relai ! Elle gère, organise, pense, analyse, créé, mémorise, etc.

Et le corps ? Et bien… Il suit le mouvement. Il exécute. Il obéit aux ordres.

Le hic c’est qu’à force, tête et corps se font presque « la gueule ». Tête joue les chefaillons et corps se sent inutile. Chacun reste dans son coin…

Puis vient le jour où la personne qui est cette tête et ce corps se sent « coupée en deux »… Avec sa main à plat, elle fait ce geste de coupe à hauteur de son cou. Clac !

Il existe de nombreuses façons de remédier à ça : faire du sport ou du théâtre par exemple. Faire de la sophrologie bien sûr car elle vise (entre autres) à ré-harmoniser la tête et le corps pour les réunir dans un tout. Nous ne sommes plus des bébés, nous avons développé des capacités cognitives, pour autant, nous devons parfois (souvent) ré-apprendre à être (au sens d’exister) avec notre corps.

C’est une reconquête ! Se réapproprier ses sensations. Les (re)découvrir.

Et vous, comment est votre corps aujourd’hui ? Avez-vous remarqué quelles sensations vos vêtements produisaient sur votre corps ? Qu’allez-vous faire pour prendre soin de lui aujourd’hui ?

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.