Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Lier intention et action (Body and Mind)

Chacun peut expérimenter les conséquences d’un manque de congruence entre intention et action dans sa vie quotidienne : incompréhensions, manque de coordination, dispersion, conflits, argumentations épuisantes, perte d’intérêt, etc….

En écoutant attentivement en moi-même les mécanismes qui me conduisaient (et me conduisent encore dans les moments de manque de vigilance) à ces situations, j’ai pu observer que le lien se casse lorsque :

  • mes actions sont motivées par la peur, le manque d’assurance, le déni,
  • je cède de nouveau au rythme effréné de notre société,
  • mes objectifs ne sont pas réalistes – ou je prends un mauvais chemin pour les atteindre (qui me conduit à l’épuisement),
  • je ne fais pas la différence entre envie et besoin (en référence au livre de Thomas d’Ansembourg : « Cessez d’être gentil, soyez vrai! »),
  • je manque de distance par rapport à l’événement interne ou externe qui m’est désagréable.

Afin d’y remédier, et ainsi de gagner en clarté, qui apporte plus de sens et d’harmonie, je fais un pas en arrière pour regarder la situation dans sa globalité, j’apprends à différencier l’évènement de ma réaction, et je pratique quotidiennement une activité qui allie le physique et le mental.

Une activité physique pratiquée sans être présent à soi peut certes faire du bien, parce que nous nous sommes mis en mouvement, nous avons transpiré, nous avons plus de sensations de notre corps (souvent par les courbatures).

Une activité physique accompagnée d’une attention consciente permet de lier intention et action. Pratiquée régulièrement, pour ne pas dire quotidiennement, elle permet de revenir à soi, d’apprendre ou réapprendre à écouter son ressenti, d’apaiser le rythme de ses pensées, d’ouvrir l’éventail des possibles qui s’offrent à nous.

Toute activité pratiquée lentement, en étant présent à ce que nous faisons et accompagné par un(e) enseignant(e) qui donne du sens, est selon moi tout à fait valable.

Moshé Feldenkrais disait : « si vous savez ce que vous faites, vous pouvez faire ce que vous voulez ». Nous sommes tous très partants pour faire ce que nous voulons, savons-nous vraiment ce que nous faisons et comment nous le faisons ?

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.