Les Minéraux - Topo Naturo - Prévention Santé
Grâce à vous : +1.000.000 vues +150.000 auditeurs +500 interviews

Les Minéraux – Topo Naturo

Les minéraux sont des éléments chimiques simples inorganiques qui sont vitaux pour notre organisme. Les minéraux déclenchent et participent à de nombreuses réactions physiologiques.

Les minéraux et les oligo-éléments ne peuvent être synthétisés par l’organisme et doivent être apportés par le biais de l’alimentation ou bien, si nécessaire, de la complémentation alimentaire. Dans ce dernier cas, gardez cependant toujours à l’esprit que les minéraux, comme tous les micronutriments, fonctionnent toujours en synergie c’est-à-dire qu’un minéral n’agit pas seul mais en coordination avec d’autres minéraux ou micronutriments. La prise d’une complémentation en un minéral isolé peut donc s’avérer inefficace voire dangereuse.

Dans le corps, les minéraux sont le calcium, le magnésium, le phosphore, le fer, le zinc, le silicium et le potassium. On trouve également dans l’organisme, d’autres minéraux, présents en quantité infime, il s’agit des oligo-éléments, comme le sélénium, le chrome, le cuivre, le manganèse, l’iode, le soufre, le fluor, le vanadium, le bore et le molybdène.

Quant au sodium, je le classe volontairement à part, car de nos jours, la carence en sodium est rare et chez la plupart des personnes le taux de sodium dans l’organisme est suffisant voire excessif car tous les aliments contiennent, plus ou moins, du sodium. Ceux qui en contiennent le plus sont les produits alimentaires industriels.

Les meilleures sources de sels minéraux assimilables par l’organisme se trouvent dans les légumes, les fruits, les graines germées et les oléagineux (amandes, noix, noisettes…).

Mais attention aux modes de préparation. La préparation est essentielle si l’on ne veut pas que les minéraux contenus dans les aliments se transforment en véritables cailloux, inassimilables par l’organisme et qui plus est, dangereux pour son bon fonctionnement. En effet, les minéraux contenus dans les aliments transformés peuvent devenir inorganiques c’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas être fixés par notre organisme. Ainsi, s’il y a cuisson, privilégiez la cuisson à la vapeur douce car la cuisson à haute température précipite les minéraux, les rendant ainsi inassimilables par notre organisme. Pour les légumes notamment, je vous recommande de les consommer soit crus soit simplement cuits à la vapeur douce. Pour les fruits, veillez à ce qu’ils soient bien murs car un fruit cueilli avant maturité ne fournira pas de minéraux assimilables. Attention également aux minéraux des laitages qui ont été pasteurisés et qui deviennent, eux aussi, inassimilables par notre organisme.

La cuisson à haute température, la pasteurisation, le manque de maturité, autant d’exemples de causes, à caractère non exhaustif, qui font que les minéraux des aliments ne nous sont d’aucune utilité. En revanche, ils contribuent à nous affaiblir car ces aliments ne vont pas réellement nous nourrir même s’ils apportent la sensation d’être repu pendant un temps. Ils peuvent même générer des troubles au niveau rénal et artériel.

Pour avoir une alimentation dotée d’un capital minéral assimilable, il faut donc être très prudent quant à la transformation des aliments et à la qualité des sols sur lesquels les végétaux ont poussé. Privilégiez, si possible, la culture biologique ou l’agriculture raisonnée.

Sans apport minéral suffisant, l’organisme vieillit plus vite et est plus sujet à développer des troubles.

Pour avoir un apport minéral satisfaisant, je vous propose quelques pistes : les jus de légumes biologiques à l’extracteur de jus, les graines germées et le plasma de Quinton.

Bonne minéralisation !

S'abonner gratuitement pour ne rien manquer des nouveautés