Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Mon bel intestin

Composé de trois parties nommée duodenum, jejunum et iléon notre instestin mesure entre 5 et 6 mètres de long.

Le grêle permet la digestion et l’assimilation des nutriments issus de notre alimentation,  sa muqueuse comporte une couche de cellules formant des cryptes et des villosités qui augmentent la surface de contact avec le contenu intestinal et les capacités d’assimilation des nutriments apportés par la digestion. Sa perméabilité est dépendante des jonctions serrées, et d’un nombre importants de cellules souches qui composent une sorte d’immense filtre qui trie les nutriments et nous protège également des intrus indésirables comme les virus ou un agresseur chimique toxique. Il héberge plus de  400 espèces de bactéries soit 100 000 milliards de locataires qui cohabitent et composent notre micro biote ou flore intestinale. Chacun d’entre nous a constitué sa propre flore intestinale entre 0 à 2 ans et vers l’âge de 4 ans elle était définitivement mature.

Ces hôtes sont des alliées qui participent à d’importantes fonctions notamment la digestion et l’assimilation des aliments, la synthèse des vitamines et des acides aminées, la neutralisation des déchets digestifs, biliaires, et hormonaux et la stimulation de la production d’hormones. Nos cellules intestinales jouent également un rôle important dans notre protection immunitaire, et régule également notre équilibre acido-basique. Notre gros intestin termine le traitement en récupérant encore quelques éléments nécessaires à nos métabolismes et élimine nos déchets.

De nombreux facteurs modifient notre équilibre intestinal comme le péristaltisme, mouvement intestinal qui permet la circulation du bol alimentaire ou chyle ou sa stagnation, sa fermentation, sa putréfaction selon notre type d’ alimentation, la production de mucus, d’acidité, la prise de médicaments, les mauvaises associations alimentaires, le stress, les abus d’alcool , de produits raffinés ou de mauvais  gras avec pour conséquences des flores pathogènes qui peuvent alors se développer en surnombre.

Aujourd’hui les recherches scientifiques  confirment l’importance des intestins dans l’équilibre de notre santé,  ce que les hygiénistes puis les naturopathes expriment d’expérience depuis Hippocrate.  La science découvre que l’étude de la flore intestinale permet de relever certaines anomalies ou tendances vers des maladies possibles. Elle met également en évidence le lien entre nos intestins et notre système nerveux central, notamment sur la régulation de la sérotonine, neurotransmetteur  hormonal qui joue sur notre humeur, régule le cycle circadien et la qualité de notre sommeil. Elle confirme aussi que la détérioration du système digestif et des intestins peut installer une inflammation chronique faisant le lit de nombreux dysfonctionnements et pathologies. Le système nerveux entérique au cœur de notre ventre en interaction avec notre cerveau influence donc notre bien-être, notre santé, notre vie quotidienne et il est donc extrêmement important de prendre le plus grand soin de ses intestins.

La première attention sera la nourriture et selon son terrain il faudra évidement la personnaliser.

Si votre intestin est irritable éviter les fibres dures comme les céréales complètes, les fruits avec peau, les légumineuses, les crudités,  le melon, la pastèque et les aliments soufrés qui provoquent des gaz comme le poireau, le navet, l’oignon, l’artichaut, les champignons, les salsifis, et les protéines animales. Réduisez voir supprimer le lait animal,  les fromages fermentés, la charcuterie, la friture, le sucre, les excitants. Consommer plutôt des céréales non complètes  comme le riz, le quinoa et éviter les céréales à gluten comme le  seigle, l’avoine, le blé, l’orge ; choisissez des crudités à fibres douces comme l’avocat, la laitue, la mâche et des légumes cuits à la vapeur et également peu fibreux comme la pomme de terre, la courgette, le potimarron et  offrez- vous des jus de légumes faits maison ou acheter en magasin bio. Tout cela en mastiquant bien, en buvant un litre et demi d’eau de source hors repas par jour  et en consommant les fruits en dehors des repas vous devriez petit à petit retrouver un bien-être intestinal. Veillez à la bonne qualité de votre transit et de l’évacuation journalière des selles.

Apprenez à gérer votre stress et pratiquer la respiration ventrale qui détend en offrant un auto-massage aux organes de la zone avec la préparation suivante , pour ceux qui ne sont pas allergiques aux HE. Dans 100ml d’Huile Végétale (amande, sésame, olive..  bio) 30 gouttes de HE Artemisia dracunculus (Estragon)+ 30 gouttes de HE Ocimum basilicum (Basilic) Les huiles essentielles doivent être bio, chémotypées et purs. Se masser dans le sens du transit en plaçant la paume d’une main sur votre abdomen. Faites un petit cercle dans le sens des aiguilles d’une montre autour de votre nombril avec le plat de vos doigts puis petit à petit élargir ce cercle.

Le plus actif des désintoxiquant naturel est le charbon végétal activé, caractérisé par son important pouvoir d’adsorption, processus qui permet au charbon de fixer à sa surface, les gaz, toxines et microbes qu’il rencontre dans nos intestins. En gélules ou en  poudre dans un jus de fruit à raison de 1gr par jour en entretien, une semaine par mois , c’est un soutien simple et efficace à l’hygiène intestinal.

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.