Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Les nanotoxiques

Réécoutez l’émission radio Prévention Santé sur les nanotoxiques. Déborah donne la parole à Roger Lenglet, philosophe et journaliste d’investigation, s’est beaucoup intéressé aux scandales sanitaires et aux lobbies en France.

Qui est Roger Lenglet ?

Il est l’auteur de L’affaire de l’amiante (éditions La découverte, 1996), de Silence, on intoxique : Face aux lobbies, la longue bataille pour sauver notre santé (éd. La Découverte, 2005) ou encore de Lobbying et santé ou comment certains industriels font pression contre l’intérêt général (éditions Pascal), 24h sous influences. Comment on nous tue jour après jour. Son Nouveau livre Nanotoxiques chez Actes Sud.

J’ai entrepris cette enquête pour savoir si oui ou non les nanos représentent un danger pour le vivant.

Dans l’émission

  • Présentation
  • Qu’est-ce que le lobbying ?
  • De nouvelles molécules non testé ?
  • L’impact sur la santé ?
  • Pouvez-vous nous citer la liste des nanotoxiques ?
  • Le cas du mercure et de l’amiante
  • Les ondes wifi ?
  • L’agro-alimentaire la dedans ?
  • Il existe bien une réglementation, une norme pour tout cela non ?
  • Scandale sanitaire ?

livre-nanotoxiques

Le dernier livre de Roger Lenglet, Nanotoxiques

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

1 Commentaire

  1. Roger Lenglet

    J’ai beaucoup apprécié de pouvoir exposer la situation scandaleuse dans laquelle nous ont placés les industriels diffusant des nanoparticules. Ils ont commercialisé les nanos alors que les connaissances scientifiques sur leur toxicité étaient déjà assez documentées pour interdire leur mise sur le marché dès les années 1990.
    Mon enquête, les auditeurs grenoblois s’en apercevront sans doute, donne raison aux thèses défendues par l’association citoyenne Pièces et Main d’Oeuvre (PMO) qui dénonce depuis longtemps le cynisme du marché des nanotechnologies et le mépris de notre démocratie dans cette course folle sous l’enseigne de la Nanoscience.
    Merci pour cet entretien salutaire.

    Réponse

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.