Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Nos conseils pour éviter la morsure de tique

La maladie de Lyme gagne du terrain en France au fur et à mesure de l’explosion des populations de tique. Face à cette épidémie silencieuse, la meilleure des solutions préventives restent d’éviter la morsure. Découvrez comment vous protéger des morsures de tique avec le site tique-lyme.fr

Comprendre le fonctionnement des tiques

La tique est un acarien parasite qui a besoin de sang pour accomplir son cycle de vie. Elle le prélève sur un hôte. Elle chasse en se placant sur un support et en agrippant les animaux ou l’homme qui vont venir frotter sur ces supports.

C’est pourquoi la tique est un parasite vivant majoritairement dans les zones herbeuses et broussailleuses, même si certaines espèces peuvent affectionner les vieux murs et débris.

Une fois sur l’homme, elle va chercher un endroit de la peau pour mordre et se fixer. C’est là qu’elle peut transmettre la maladie de Lyme.

La tique ne rampe pas au sol et ne saute pas vers sa proie. Elle ne fait qu’attendre et ce principalement le matin et en soirée.

En effet, la tique a horreur de la chaleur et du temps sec. En revanche, elle peut être présente toute la journée en milieu humide et ombragé (forêt), ou au printemps et à l’automne.

L’hiver, elle disparait mais ressort dès que la température augmente.

Éviter les zones infestées

En évitant au maximum les zones à forte densité de tique, on évite le risque de morsure et de transmission de la maladie. Les zones de forêt très sauvage, avec des taillis, des herbes hautes, beaucoup de branches basses sont des zones à tiques.

Les sous-bois, les bordures de route et les champs avec de l’herbe haute, ainsi que les jardins peu entretenu voir les parc en ville sont des biotopes à tiques.

Dès que l’herbe est haute (supérieure à 10cm) et humide, il vaut mieux éviter de s’y promener sans protéger son corps.

Protéger son corps de la morsure

Pour éviter la morsure, il faut empêcher la tique d’avoir accès à votre peau pour s’y fixer. Mécaniquement, il est préférable d’éviter les shorts, pantacourts et bras dénudés.

Au contraire, il faut privilégier des vêtements bien couvrants, avec des matières synthétiques qui l’empêche de s’agripper et de grimper. La tête doit aussi être couverte si possible.

A cela, on ajoute une prévention chimique, avec des spray répulsifs spécial tique, que l’on applique sur la taille, les bras et les jambes.

Il faut renouveler l’application du spray régulièrement pour garantir une protection maximale.

En appliquant ces conseils, vous pourrez appréhender sereinement les sorties en nature et minimiser très efficacement le risque de morsure de tique.

Aller plus loin

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *