Pistes de sortie de l'autisme selon Pr. Luc Montagnier - Prévention Santé
Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Pistes de sortie de l’autisme selon Pr. Luc Montagnier

Entretien avec Pr. Luc Montagnier, lauréat du prix nobel en 2008 pour la découverte du virus du Sida, membre fondateur du groupe Chronimed, lors du congrès « Sortir de l’autisme » à Paris le 30/31 janvier 2016.

Soucieux d’un très sérieux mal de civilisation qui prend une ampleur ultra-préoccupante, le Pr Montagnier nous éclaire sur quelques pistes probantes, qui proposent certaines clefs, afin comprendre à quel point le cerveau humain peut souffrir de notre manque de préoccupation concernant l’environnement immédiat auquel il est soumis…

L’énigme autistique a encore de beaux jours devant-elle, mais il semble que sa gravité est plus que jamais, prise au sérieux par les acteurs de ce secteur médical… Un immense effort est à nouveau demandé à notre société si peu préoccupée par les effets regrettables qu’impose son mode de vie.

Plan de l’interview

  • Professeur, on pourrait considérer l’autisme comme une énigme, une « maladie de l’occident » ou une « maladie de civilisation ». Ne retenez vous que la piste infectieuse ou considérez vous que l’origine de l’autisme est multifactorielle ?
  • Chronimed propose pour la piste infectieuse une antibiothérapie complexe et prolongée. Pouvez vous nous expliquer la proposition de Chronimed dans le cadre des infections froides et de l’autisme ?
  • Avec le Pr Henry, vous travaillez également sur la mémoire de l’eau, et dans d’autres recherches vous faites plus référence aux empreintes électromagnétiques.
  • Si le fil conducteur est le système immunitaire, l’épigénétique et /ou la psycho-immunologie n’y a t il pas d’autres solutions à envisager et à proposer que l’antibiothérapie massive, comme la phago-thérapie dont le Dr Riche m’a parlé lors d’un récent entretien ?
  • Depuis plusieurs années, de nombreuses recherches ont été tentées pour identifier les gènes susceptibles d’être responsables de l’autisme. Pouvez-vous nous expliquer comment s’établit le diagnostic d’une personne atteinte ? L’équipe de l’Institut Pasteur a évoqué une zone particulière du chromosome 22, appelée 22q13. Pouvez-vous nous exprimer votre sentiment à propos de cette hypothèse génétique ?
  • Quel est votre point de vue concernant les facteurs environnementaux et les facteurs alimentaires dans la génèse de l’autisme ?
  • Vous êtes également connu sur votre découverte du VIH, pourriez-vous expliquer à nos auditeurs comment se manifeste ce virus ? Est ce que tout le monde est exposé de la même manière ? Notre système immunitaire joue-t-il un rôle primordial ?
  • Quel est votre constat sur le médecine actuelle ?
Découvrez le site officiel du Pr. Luc Montagnier Acheter le DVD du congrès Sortir de l’autisme

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce journalisme d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons que notre point de vue est important, car cela pourrait aussi être le vôtre.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

8 Commentaires

  1. Marion Kaplan

    bravo! très bonne interview, bien documentée et on sent que le professeur Montagnier y prend du plaisir!

    Réponse
  2. Mellie

    Dommage qu’il ne parle pas des métaux lourds dans les vaccins…!! J’aurai trouvé intéressant qu’il soit aussi authentique que le professeur Joyeux qui préconise de faire attention aux types de vaccins ! Lui n’en parle pas et cela n’inspire pas confiance.

    Réponse
  3. behrens

    Je suis d accod que l on devrait tenir compte des vaccins donc de l’aluminium dans les causes de l autisme.
    J ai un petit fils autiste. Il etait tout a fait normal jusqu au jour, ou apres la vaccination, il n a plus prononce un mot
    Avant cela cmme tous lew bébés qui commencent a s’exprimer dans un langage bébé, il commençait a a prononcer le prenom de son grand frere et apres plus rien

    Comme bcp d’autistes il a commence a se balancer d avant en arriere assis dans un. Fauteuil, s fait bcp d otites, et il criait
    Normal certaineement a cause des otites car il souffrait

    J ai vu de nombreux témoignages d autres parents qui disaient que lechangement etait intervenu apres les vaccins

    Quoi que puissent se permettre de dire les «autorites de santé» je suis certaine et convaincue que toutes ces maladies sont fabriquees par des dérangés qui se font appeler scientifiques

    Etvous tous les jeunes parents
    Interessez vous a. Votre sante et celle de vos enfants ne laissez pas tous ces degeneres, tous ces gens qui se permettent de decider devotre vie ou votre sante
    Celles ci vous appartiennent et c est seulement vous qui devez decider pour vous et vos enfants

    J ai de mon cote suffisamment d articles serieux a bcp de sujets, notamment sur la santé et des manoeuvres frauduleuses de ceux qui devraient normalement ns inspirer confiance,
    Pour mettre en doute l honnêteté des laboratoires et de nos politiques…

    Réponse
    • Déborah Donnier

      Bonsoir, Le sujet des vaccins a été longuement abordé dans une interview avec le Pr Joyeux mais prochainement une interview du lien entre vaccination et autisme sera publié avec le Dr Françoise Berthoud.

  4. samira

    oi peux t ont consulté un médecin chronimed ?

    Réponse
  5. Romanus

    Il a clairement été établis que la vaccination n’avait aucune influence sur l’autisme. Les recherches suggèrent une importance de plus en plus grande. La piste bactérienne n’a pas été entièrement réfutée, mais elle est de moins en moins probable.

    Réponse
    • Valerie Durieux

      Dites ça à ma fille Emily devenue autiste après le ROR est que les examens génétiques n’ont rien donné. C’est sûr que les labos phamaceutiques ne vont pas perdre des millions en disant la vérité.

  6. Jean-Yves Dolveck

    Bonjour,

    Pour ma part j’ai beaucoup apprécié cet interview très bien mené du Professeur Montagnier. Je suis très convaincu par ses explications et ses raisonnements sur les différents sujets abordés.

    En ce qui concerne la vaccination par exemple, il n’est pas le seul a avoir tiré la sonnette d’alarme sur les effets néfastes notamment (et ce point de vue de la part des pédiatres au sujet des enfants en bas age) des adjuvants conservateurs des vaccins à base de sels d’aluminium pour certains et qui servent en fait notamment à tamponner (c’est à dire stabiliser le pH de) la solution vaccinale. Sans cela le vaccin n’est pas stable dans le temps car il est dégradé (peut-être) par l’acidification due : à l’oxydation soit à cause de la perméabilité du contenant (ampoule) à l’oxygène de l’air, ou à la lumière qui oxyde les constituants … par l’intermédiaire (peut-être) de l’eau de la solution.

    Le Professeur Montagnier a un certain courage scientifique que j’apprécie. Il y en a aussi d’autres comme le Professeur Henry en ce qui concerne un sujet corollaire comme celui de la mémoire de l’eau pour ne pas la citer.

    En ce qui me concerne je suis de formation scientifique et j’ai la possibilité de faire certaines interprétations théoriques, mais les témoignages de chacun sont aussi très précieux.

    Bons échanges à tous.

    Jean-Yves.

    Réponse

Prolongez le débat, donnez votre avis !

Share This