Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Quel est l’état de nos sols en 2015 ?

Déborah Donnier a interviewé Lydia Gabucci Bourguignon, maître es sciences, diplôme de technicien en œnologie et Claude Bourguignon, ingénieur agronome et docteur es sciences, lors du congrès Médecine du Sens, le 20/21 juin 2015 à Aix-les-bains. Découvrez l’interview sur Prévention Santé.

Qui sont-ils ?

En 1990, ils créent le LAMS, leur propre laboratoire, afin de réaliser des analyses physiques, chimiques et biologiques des sols. Cette initiative les conduit à intervenir principalement en France et en Europe, mais aussi en Afrique, en Inde, au Vietnam, au Laos, en Amérique du sud et du Nord. A ce jour, le LAMS a réalisé plus de 7 000 expertises dont le but vise, notamment, à recommander, de manière ciblée, une gestion durable des sols. Lydia et Claude Bourguignon sont aujourd’hui des experts consultants référents dans cette singulière discipline, désormais reconnue.

Lydia et Claude Bourguignon enseignent l’agrologie, science de l’agriculture écologique, fondée sur une perception fine des relations complexes qui unissent le sol, les microbes, les plantes, les animaux et l’homme. Ils partagent leurs expériences dans des conférences et proposent régulièrement des formations d’1 à 2 jours au LAMS et à l’extérieur pour tous ceux qui, dans le grand public aussi, sont à la recherche de telles initiatives.

Site congrès Médecin du sens

[symple_button url= »http://www.medecine-du-sens.com/ » color= »orange » button_target= »_blank » btnrel= »nofollow »]www.medecine-du-sens.com[/symple_button]

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

1 Commentaire

  1. jean-pierre macaire

    Dans l’intérêt général de nos sols, du devenir de nos terres, mais aussi de la pérennité de nos agriculteurs, il serait de notoriété publique que l’un des Bourguignon (Lydia ou Claude) soit nommé Ministre de l’agriculture. Mais comme le 1er ministre ou le Président (puisque les déclarations publiques de Valls au lendemain de sa nomination, révèlent que le Président de la République Française a enfreint notre constitution et créé un conflit d’intérêt majeur en choisissant lui-même son ami François Rebsamen au poste de ministre) ne nomment que leurs petits copains qui ni connaissent rien à rien mais qui de toute façon n’ont qu’à obéir aux ordres de Bruxelles, ce grand dictateur de l’agriculture lobbyisé, qui veut imposer de force à 28 pays son TAFTA esclavagiste et destructeur de notre héritage ancestral agricole lequel devrait au contraire être unanimement protégé et dont la liste des semences rares et diversifiées que défendent des associations comme Kokopelli devrait figurer au patrimoine de l’humanité afin de véritablement protéger la biodiversité face aux attaques OGM destructrices développés par des multinationales sans scrupules, sans foi ni loi, très agressives, bien trop envahissantes et qui menacent gravement notre équilibre alimentaire présent et futur… Comme le dit Lydia les producteurs bio ne sont pas aidés comme les autres, c’est véritablement le problème majeur que créé le dictat d’une Europe totalement lobbyisé qui complote en permanence contre sa population et en secret dans son dos.

    Réponse

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.