Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Rassemblement pour la liberté vaccinale 9 septembre 2017

L’équipe de Prévention Santé rentre de son escapade parisienne après avoir couvert au plus près les rassemblements en faveur de la liberté vaccinale du 9 Septembre 2017 à Paris. Journée réunissant environ 2000 personnes

Un tour d’horizon des connaissances dans la matinée fut organisée autour des grands leaders naturels de ce mouvement. Puis une après-midi studieuse d’enregistrements vidéos centrés sur le tournage de quatre interviews-chocs en collaboration exceptionnelle pour cet événement avec Senta Depuydt, journaliste indépendante, traductrice et l’AIMSIB menée par Michel de Lorgeril et Philippe Harvaux.

1. Conversation avec le Dr Andrew Wakefield, gastro-pédiatre anglais mais vivant aux USA et faisant énormément parler de lui à propos d’une double actualité, des soupçons de fraudes lors de l’élaboration d’un article médical voulant prouver un lien existant entre vaccination et autisme, d’autre part une diffusion décriée, souvent interdite et censurée de son film « Vaxxed » que nous vous recommandons néanmoins de visionner, âmes sensibles s’abstenir. Interview à venir…

 

2. Rencontre avec Brandy Vaughan, ancienne cadre dirigeante de chez Merck et qui en a claqué la porte avec fracas le jour où elle a compris l’étendue de la corruption et de la dissimulation des données collectées par cette firme ce qui a entrainé plusieurs dizaines de milliers de morts sur la commercialisation d’un seul médicament, le Vioxx. Brandy nous expliquera que la stratégie vaccinale, vue par ces firmes, nous emmène bien plus loin que tout ce que l’on a pu imaginer jusqu’alors. Interview à venir…

 

3. Témoignage à la limite du supportable d’une maman française d’enfant qualifié d’autiste régressif et dont les premiers symptômes sont apparus quelques heures après une vaccination par Infanrix Quinta, je déconseillerais néanmoins à celles et ceux qui n’ont pas le coeur bien accroché de visionner ce qui suivra tant cette histoire est brutale du début à la fin. Interview à venir…

 

4. Obligations vaccinales en France et dans le monde, l’opinion du Dr Vincent Reliquet membre du Comité Médical de l’AIMSIB, comme d’habitude sans langue de bois, précis et dérangeant…

Un très lourd travail de montage doit prendre place autour des entretiens réalisés en anglais, patience, vous serez amplement récompensé!

 

Bonne semaine à tous sur Prévention Santé et merci pour tous vos messages de soutien dans notre travail d’informations et de diffusion.

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

2 Commentaires

  1. Martinot-Lagarde Grégoire

    Je suis très content de votre article qui semble bien plus véridique que celui du Monde (recensant seulement 300 personnes), vu que cette affluence que vous décrivez (de l’ordre de 2000 personnes) correspond au ressenti de ma
    mère francilienne qui a pu participer à cet évènement (sans moi, habitant le sud de la France).

    Aussi, en ce qui concerne le contenu, ce qu’elle m’a rapporté correspond aussi à ce que vous
    décrivez en terme d’effets « dits secondaires » qui attendent une proportion croissante des vaccinés
    (à mesure que les « cocktails » contenus dans les vaccins deviennent de plus en plus agressifs pour nos corps)…

    Elle m’a aussi témoigné de la grande difficulté de participants venant de certains pays de l’est
    (notamment en Bulgarie) où le refus de se faire vacciner dans leur pays est puni beaucoup plus
    sévèrement que chez nous…

    Enfin, je suis très sensibilisé à ce sujet depuis que mon fils a été fragilisé vers 11 ans juste après un rappel
    vaccinal (Tetracoq), qui lui a déclenché dans la semaine une « virose » l’empêchant d’aller à l’école
    pendant toute la semaine suivante, et dégradant progressivement sa santé (auparavant excellente)
    jusqu’à devoir être hospitalisé quelques mois plus tard avec un syndrome néphroptique (dont il se relève
    maintenant à peine au bout d’une grosse dizaine d’année de soins où il a alterné rémissions et rechutes
    à raison d’environ deux rechutes par an…

    La morale de cette histoire est qu’il me semble hyper-important de faire comprendre au public que les obligations vaccinales sont en général une plaie pour nos sociétés modernes. Eventuellement le DTP sans aluminum peut être recommandé (après l’age de 2 ans d’après le Professeur Joyeux, pour éviter le risque de mort subite du nourisson), mais il faudrait qu’une prise de sang soit systématiquement réalisée avant toute vaccination, pour valider si le corps en a vraiment besoin, puisque les anticorps peuvent être déjà présents dans son corps…

    En effet, tout acharnement vaccinal pollue notre corps et favorise le développement de valences nouvelles des maladies ciblées (dont certaines risquent fort d’être encore plus dangereuses que la maladie originelle… Donc restons prudents !!!

    Réponse
  2. Martinot-Lagarde Grégoire

    Bonjour Déborah,

    Je vous remercie beaucoup pour cet article à propos de cette manifestation.

    J’ai mis un moment avant de trouver votre contribution à cause de l’article du Monde
    (mentionnant seulement 300 participants) qui est apparu en premier dans mon navigateur.

    Comme Le Monde relate quelques témoignages peu percutants glanés parmi les participants,
    sans mentionner aucunement la présence de discours d’intervenants informés et engagés,
    cela me fait fortement douter de son décompte des participants (sûrement très sous-estimé).

    Je suis très content de votre témoignage qui semble bien plus véridique, vu que cette
    affluence que vous décrivez (de l’ordre de 2000 personnes) correspond au ressenti de ma
    mère francilienne qui a pu participer à cet évènement (sans moi, habitant le sud de la France).

    Aussi, en ce qui concerne le contenu, ce qu’elle m’a rapporté correspond exactement à ce que vous
    décrivez en terme d’effets « dits secondaires » qui attendent une proportion croissante des vaccinés
    (à mesure que les « cocktails » contenus dans les vaccins deviennent de plus en plus agressifs pour nos corps)…

    Elle m’a aussi témoigné de la grande difficulté de participants venant de certains pays de l’est
    (notamment en Bulgarie) où le refus de se faire vacciner dans leur pays est puni beaucoup plus
    sévèrement que chez nous…

    Enfin, je suis très sensibilisé à ce sujet depuis que mon fils a été fragilisé vers 11 ans juste après un rappel
    vaccinal (Tetracoq), qui lui a déclenché dans la semaine une « virose » l’empêchant d’aller à l’école
    pendant toute la semaine suivante, et dégradant progressivement sa santé (auparavant excellente)
    jusqu’à devoir être hospitalisé quelques mois plus tard avec un syndrome néphroptique (dont il se relève
    maintenant à peine au bout d’une grosse dizaine d’année de soins où il a alterné rémissions et rechutes
    à raison d’environ deux rechutes par an…

    La morale de cette histoire est qu’il me semble hyper-important de faire comprendre au public que les obligations vaccinales sont en général une plaie pour nos sociétés modernes. Eventuellement le DTP sans aluminum peut être recommandé (après l’age de 2 ans d’après le Professeur Joyeux, pour éviter le risque de mort subite du nourisson), mais il faudrait qu’une prise de sang soit systématiquement réalisée avant toute vaccination, pour valider si le corps en a vraiment besoin, puisque les anticorps peuvent être déjà présents dans son corps…

    En effet, tout acharnement vaccinal pollue notre corps et favorise le développement de valences nouvelles des maladies ciblées (dont certaines risquent fort d’être encore plus dangereuses que la maladie originelle… Donc restons prudents !!!

    Réponse

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.