Savez-vous ce que vous buvez ? Vrai-faux sur l'eau - Prévention Santé
Grâce à vous : +1.000.000 vues +150.000 auditeurs +500 interviews

Savez-vous ce que vous buvez ? Vrai-faux sur l’eau

L’eau en bouteille que nous buvons connait un engouement spectaculaire. Elle nous est vitale et nous en consommons toujours plus. L’eau nous est donc essentielle. Pour vous donnez une idée, notre consommation est passée de 75 litres d’eau par personnes et par an, en 2006 à 145 litres d’eau en 2016. Beaucoup de marques sont en tête d’affiche comme Evian, Volci, Badoit, Perrier, Contrex,… Mais que nous cachent ces eaux ? Faut-il s’interroger ? Entretien avec Christelle GAILLARD, Directrice marketing & Export de ROSÉE DE LA REINE.

L’eau est la seule boisson indispensable à la vie, nul ne peut s’en passer quels que soient l’âge, l’activité et les conditions de vie.
Elle est aussi le principal composant de notre organisme, mais la teneur en eau de notre corps évolue au cours de la vie : plus nous vieillissons, moins notre corps en contient. Chez l’adulte, 60 % de la masse corporelle sont constitués d’eau. Mais, de 75 % du poids chez le nourrisson, l’eau ne représente plus que 50 % du poids d’une personne âgée.

Bonjour, Mme Gaillard, vous êtes la directrice marketing de la Rosée de la reine, présentez-nous cette marque svp. 

Rosée de la Reine est la Marque leader des magasins Bio et Diététiques traditionnels depuis + de 40 ans. Elle est connue et consommée pour sa composition unique : sa très faible concentration en résidus dissous, parmi lesquels, le sodium, le calcium, les sulfates…

Notre consommation d’eau a augmenté en 10 ANS, passant de 75 à 145 litres d’eau par personne par an, comment expliquez-vous cette engouement ?

Les consommateurs sont de + en + informés et convaincus qu’il faut boire au minimum 1,5L d’eau / jour… Leur vie nomade amène les marques à développer des formats de bouteilles qui favorisent 1 consommation pratique et nomade, et la qualité de l’eau du robinet baisse dans l’estime des consommateurs. Les puristes utilisent l’Eau qu’ils boivent également pour leurs thés, infusions ou autres cafés de choix. Mais également pour préparer leurs potages concoctés avec des légumes Bio ou encore pour cuire leurs céréales AB.

Le marché de l’Eau embouteillée est également influencé par la météo… et nous connaissons des été de + en + chauds…

eau-naturo

Faut-il vraiment consommer autant d’eau ?

Les recommandations de l’EFSA sont les suivantes : entre 640 et 800 mL d’eau/jour pour 1 nourrisson ; 1,9L pour la femme enceinte ; 2,3L pour la femme qui allaite ; entre 1,9 et 2,1L pour 1 pré-adolescent fille ou garçon ; 2L pour la femme ; 2,5L pour l’homme et ces 2 mêmes quantités pour les seniors femmes ou hommes.

Quelle est la différence entre une eau minérale et une eau de source ?

Pour prétendre à l’agrément « minérale », une eau doit avoir une composition constante tout au long de l’année. L’administration tolère une légère variation de + /- 10% pour les Eaux de Source.

Les eaux minérales apportent-elles davantage à l’organisme que les eaux de source ? Pouvons-nous les consommer tous les jours ?

Les eaux minérales sont en principe plus minéralisées que les eaux de source. Cependant, quelques Eaux Minérales sont très faiblement minéralisées : l’Eau Minérale Naturelle Mont Roucous, par exemple, présente un des résidus secs les plus faibles d’Europe de part son environnement naturel et son sous-sol granitique quasi impénétrable qui ne laisse pas l’occasion à la ressource de se charger en minéraux qu’elle trouverait dans un parcours plus profond.

Le consommateur les choisit selon ses goûts et/ou des recommandations diététiques ou médicales, selon leurs besoins. 

Qu’est-ce qui se trouve dans les eaux (additifs, etc…) ? 

De l’eau et une concentration propre à chacune des ressources, et éventuellement des arômes, naturels ou artificiels pour les parfumer.


Les retrouve-t-on chez vous ?
 

Nos marques Mont Roucous et Rosée de la Reine ne sont pas déclinées en gamme aromatisée.

L’eau du robinet n’est-elle finalement pas plus saine et écologique ?

« Plus saine » ? Vous avez sans doute lu les articles relatant de la présence de résidus médicamenteux.

« Plus écologique » ? Je rappelle qu’ aujourd’hui, il n’y a pas de matériau + écologique que le PET qui est recyclable et donc recyclé lorsqu’il est trié et collecté dans le circuit du tri sélectif. Le PET est également moins lourd (et donc moins gourmand en CO2 lors de son transport) que le verre et ne nécessite pas l’utilisation d’acide de désinfection lors d’1 de ses 7 cycles de recyclage ( la moyenne pour 1 bouteille de verre recyclé).

rehydrater

L’eau de source est-elle à privilégier dans le cadre d’un programme DÉTOX ?

Le but d’un programme Détox est d’éliminer, pendant un temps donné, les déchets métaboliques du corps. Dans un programme. Détox, l’eau est donc indispensable pour faciliter l’élimination.

Quel type d’eau faut-il choisir pour réaliser des eaux détox, des thés et tisanes ? 

Une eau légère et pauvre en sodium telle que l’Eau de Source Rosée de la Reine est donc adaptée.

roseePourquoi ce nouveau packaging sur RR ?

Parce que en l’Etat actuel de la règlementation Européenne, nous n’aurions jamais obtenu le label AB, qui est demandé et recherché par les nouveaux consommateurs BIO.

Et le consommateur étant désormais convaincu des vertus de la Diététique et à la recherche des produits les plus sains, nous avons décidé de nous adresser plus globalement aux consommateurs en quête de Bien Etre et de Diététique, en nous adressant avec l’évocation résolument féminine de la marque Rosée de la Reine ce packaging très «girly» au public féminin qui est le nôtre.

Où trouve-t-on Rosée de la Reine ?

En magasins Bio et Diététiques traditionnels, et chez Carrefour (leurs hypermarchés Carrefour, leurs supermarchés Carrefour Market et leurs magasins Bio & de Proximité parisiens).

Site internet : www.roseedelareine.com

S'abonner gratuitement pour ne rien manquer des nouveautés


Notice :

Les informations diffusées sont données à titre non professionnel. Elles ne remplacent aucunement les visites médicales, les diagnostics et les traitements médicaux qui doivent être faits en fonction des situations particulières de chacun, et que seul un médecin, dont le titre est légalement reconnu en France, peut réaliser.