Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Secrets de santé à travers la médecine traditionnelle chinoise

La médecine traditionnelle chinoise est probablement l’une des plus anciennes thérapeutiques alternatives dans le monde. Ce concept médical unique, développé au fil des millénaires en suivant une méthode d’observation de la nature, permet de traiter un vaste ensemble de maladies et s’avère d’une utilité particulière pour traiter différentes sortes de douleur et/ou maladie.

Nous souffrons tous, un jour ou l’autre, de divers maux déplaisants. Ils peuvent provenir d’accidents, de blessures, de maladies comme le cancer, d’arthrite, de rhumatisme, de fibromyalgie, de tendinite, de cystite, etc…  ils affectent diverses parties du corps : tête, cou, épaule, jambe, pieds, torse, dos,…  en se déguisant tour à tour en céphalée, mal de gorge, douleur articulaire, douleur du bas du dos, douleur abdominal, douleur au genou, douleur à la cheville, etc… Quelle qu’en soit la cause, les maux dépassent bien souvent la sensation physique et limites les activités quotidiennes.

Si l’on fait une distinction entre la médecine occidentale et la médecine traditionnelle chinoise, on retiendra que la médecine occidentale est une formidable médecine pour pouvoir soigner les cas aigus et les grosses pathologies une fois qu’elles sont apparues ; tandis que la médecine traditionnelle chinoise va nous permettre de mieux appréhender le corps humain et c’est là, la grande différence entre les deux médecines, la médecine traditionnelle chinoise va vraiment tenir compte de l’aspect mental et émotionnel directement lié au fonctionnement de chaque organe.

C’est à ce moment-là, que l’on s’aperçoit que les émotions est l’une des composantes majeures de quelques pathologies que se soient. C’est enfin de compte, cet élément qui manque à la médecine occidentale car elle n’est pas quantifiable.

En médecine traditionnelle chinoise, une grande majorité de personne connaisse l’aspect curatif que représente l’acupuncture, la digitopuncture, les massages, la pharmacopée, la moxibustion, les ventouses : tout cela est des outils thérapeutiques.

Il est généralement vrai que lorsque l’on a une pathologie, la médecine traditionnelle chinoise va avoir une action plus performante dans tout ce qui est chronique.

En partant du principe que « le corps n’a pas été créé pour tomber malade mais pour s’auto guérir en permanence », l’autre branche importante de la médecine traditionnelle chinoise, très peu connue en France, est la prévention qui regroupe un ensemble de techniques, exercices et recommandations destinés à renforcer la vitalité, éviter l’apparition de maladie et renforcer les capacités d’auto guérison du corps.

Ces méthodes, issues de connaissances ancestrales, sont accessibles à tous, faciles à mettre en place et concernent tous les domaines de la vie : alimentation, hydratation, organisation des repas, gestion du stress/émotions, hygiène de vie, sexualité, sommeil, surmenage, …

Les hommes perdent la santé pour gagner de l’argent et ensuite dépensent de l’argent pour récupérer la santé – Bouddha

Pour la médecine chinoise, la bonne santé n’est pas l’absence de symptôme mais du maintien d’un bon équilibre énergétique. Et maintenir cet équilibre est la base de la prévention. Cela peut s’apprendre de diverses façons :

  • En réduisant doucement certains de nos écarts quotidiens qui, peu à peu, rendent notre corps fragile,
  • En mettant en place des méthodes simples qui permettent de relancer la vitalité du corps et sa capacité d’auto guérison,
  • En améliorant la compréhension des causes des maladies,
  • En décryptant certains signes qui permettent d’anticiper des déséquilibres, …

 

En somme, nous sommes notre propre médecin, c’est-à-dire que le médecin référant est notre propre corps.

Notre rôle en tant que thérapeute en MTC est de corriger le problème de dérèglement qui a entrainé la pathologie chez le patient mais surtout nous avons un rôle d’éducateur… c’est pourquoi une consultation peut durer 1 heures…. Parce que l’on doit initier nos patients ; ainsi la pathologie qui est à l’origine de ses maux, est dû à une méconnaissance de toute la chaine de causalité qui a déclenché cette pathologie. Une fois que l’on a expliqué cette chaine, c’est à nous de demander au patient de se prendre en charge.

En France, on a souvent l’habitude d’attendre trop des autres…  il serait bon de commencer à attendre tout de nous, de nos pratiques régulières quotidienne… Devenir responsable de notre santé !

Sources

  • Huangdi Nen Jing, le classique de la médecine interne de l’empereur jaune
  • Professeur Leung Kok YUEN (1922-2013), maître contemporain de la médecine traditionnelle chinoise, transmission par J.Pelissier

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

1 Commentaire

  1. Clotilde Robert

    Comme je suis heureuse de pouvoir enfin te lire… superbe article bravo!
    Clotilde

    Réponse

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *