Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Seul notre corps sait. La kinésiologie, un outil de communication avec son corps et soi

Il n’est plus besoin de préciser le lien étroit entre l’esprit et le corps. Les découvertes et ouvrages sur le sujet étanchent notre soif de compréhension. Si bien que nous analysons tous les mécanismes et effets, pour chercher les causes du mal-être, de la maladie et bien sûr leur remède miracle. Alors on cherche, on analyse, on décortique, par déduction, par observation ou par généralité. On classe les symptômes, les effets et les solutions. On résonne, on mentalise.

Si l’on considère réellement l’approche holistique de l’être et de sa santé alors nous comprenons que tout est lié, que chaque élément fait partie d’un tout. Mais nous ne pouvons oublier que chaque individu a des particularités qui vont déterminer son état sans parfois pouvoir l’expliquer par l’analyse. 

Le corps, à travers ses cellules, imprime et traite à sa manière toutes les données perçues. Il réagit de la manière la plus appropriée pour lui à un moment donné, ceci pour assurer sa survie. Aussi à une infinité de stimuli l’organisme peut répondre à travers une infinité de réactions, là encore, propres à chaque individu et à chaque moment. Le problème peut donc venir d’une cause bien plus improbable que celle généralement admise et identifiée par l’analyse. Un geste, un mot, un son, une couleur, un parfum, un besoin, une émotion, un aliment, … tout et n’importe quoi peut provoquer une réaction qui diffère en fonction du moment et de la personne qui le vit, consciemment ou non.

De la même façon, le remède trouvé pour un symptôme peut convenir à certains mais pas à tous. A chacun ses particularités, à chacun et à chaque moment son remède. Si le corps connaît certains déséquilibres, il devrait donc lui seul en connaître la solution. Et à une infinité de problèmes et de causes, une infinité de solutions… Et puisque à chacun ses problèmes, à chacun sa solution.

Mais alors comment le savoir ?

Notre corps est merveilleusement bien fait, il suffit de savoir l’utiliser ! Le corps dispose de la capacité d’auto-régulation. Il va donc fonctionner selon les éléments qu’il reçoit et dont il dispose afin de trouver l’équilibre, ou encore l’homéostasie. S’il n’y a pas assez de vitamines il va s’organiser pour s’approvisionner d’une manière ou d’une autre, en fonction de ses priorités et tant pis pour les dégâts collatéraux, tant qu’il parvient à l’équilibre ! Mais quand c’est trop, les dysfonctionnements apparaissent et tous les systèmes peuvent en être affectés :les systèmes nerveux, digestif, limbique (émotionnel), moteur, énergétique…

Le tout est de pouvoir identifier le déséquilibre, ce qu’on appelle stress.

Il est utile de préciser que les muscles (le système moteur) peuvent être affectés au niveau de leur tonus sans même que la force soit impliquée. Et cette “faiblesse” peut avoir de nombreuses origines : neurologique, biochimique, vasculaire, psychologique, psychosomatique, énergétique, etc. Autrement dit, le système moteur est relié à tous les autres systèmes, les muscles eux-mêmes peuvent donc nous indiquer un déséquilibre.

Le rôle du kinésiologue est d’évaluer la tension du muscle pour déterminer les déséquilibres de la personne et cela quelque soit le domaine affecté. La kinésiologie repose sur le principe que si un problème engendre une faiblesse énergétique musculaire alors une solution peut renforcer ce muscle ! Le kinésiologue cherche donc la solution (émotion, mouvement, respiration, essence de fleurs, pierre, etc.) propre aux déséquilibres de la personne, afin de rétablir l’équilibre énergétique et par voie de conséquences, l’équilibre général.

La kinésiologie est donc une manière de cibler de manière individuelle, les déséquilibres et leurs solutions correspondantes. Le kinésiologue ne donne aucune solution, il interroge le corps pour connaître ses tendances et préférences, et cela au delà des simples implications mentales et conscientes.

Le corps seul sait, le corps ne ment pas… il s’agit de savoir communiquer.

Aller plus loin

Auteur : Sarah Ismail

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.