Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Sophrologie et stratégies anti-stress

Je suis heureuse de vous retrouver pour la 3ème et dernière vidéo de ce cycle consacré au stress. Cette fois, je vais vous présenter quelques outils et exercices de sophrologie pour vous aider à apprivoiser votre stress au quotidien pour qu’il reste protecteur et stimulant.

Deux stratégies anti-stress

Avant toute chose, lorsque vous êtes soumis à un stress, qu’il soit ponctuel ou qu’il commence à s’installer dans la durée, retenez 2 stratégies :

1/ Prévoyez votre récupération (0:38′)

Nous l’avons évoqué dans la 1ère vidéo, si le stress monte et qu’il commence à générer des troubles musculaires, des difficultés émotionnelles ou des comportements de repli sur soi, il faut le faire redescendre.

Le mot d’ordre : la récupération !

Cela peut passer par le repos, le sommeil, la détente mais aussi par le fait de se changer les idées, de faire des choses qui nous dynamise et nous font plaisir.

2/ Apprenez à relativiser (1:23′)

Avez-vous remarqué comme le rythme de notre vie s’est accéléré ? Tout semble aller plus vite, tout est urgent.

La 2ème stratégie à retenir consiste à relativiser. Pour ce faire en situation de pression ou de stress nous pouvons nous poser une question : quelle importance cela aura-t-il dans 1 an ?

Je vous garantis qu’en vous posant cette question régulièrement, votre quotidien s’allègera et votre niveau de stress s’adaptera aux situations sans entamer votre confiance en vous.

 

Quatre exercices de sophrologie anti-stress (2:03′)

Passons à présent à la pratique de la sophrologie. J’ai sélectionné pour vous, quatre exercices qui me paraissent faciles à apprendre et surtout faciles à reproduire dans de nombreux contextes (à la maison, au travail, dans les transports, etc.). Plus vous les pratiquerez, plus vous en ressentirez les bénéfices. C’est une question d’entrainement.

Vous pouvez pratiquer ces exercices dès que vous en ressentez le besoin ou bien, vous pouvez vous aménager des pauses sophrologiques quotidiennes, une sorte de rendez-vous avec vous-même.

Exercice 1 « Je respire en conscience » (2:51′)

Si vous ne devez retenir qu’un exercice, c’est celui-ci !

Cet exercice mobilisable partout et en toutes circonstances vous apporte un effet apaisant immédiat. N’oublions pas qu’une bonne respiration permet de réguler les fonctions de notre organisme.

> Démonstration (3:27′)

Exercice 2 « Je m’étire» (4:02′)

Le deuxième exercice que je vous propose consiste à s’étirer.

Les étirements sont d’excellents outils pour relâcher nos tensions accumulées et remobiliser positivement notre tonus. Vous pouvez les pratiquer debout ou assis.

> Démonstration (4:21′)

Exercices 3 « Je pratique le pompage des épaules  » (5:13′)

Ce 3ème exercice cible en particulière les tensions musculaires des épaules et de la nuque. Lorsque l’on est stressé, on a tendance à se recroqueviller et à crisper toute la zone supérieure du corps.

Vous allez voir, l’essayez c’est l’adopter !

> Démonstration (5:37′)

Exercice 4 « J’utilise mon geste signal » (6:32′)

L’idée dans cet exercice est d’associer un état de relaxation et de détente à un geste discret pour retrouver immédiatement du calme et de la détente.

Votre geste peut être par exemple de serrer le point ou de croiser vos doigts ou encore de frotter la paume de votre main avec un de vos doigts.

Une fois choisi, vous pouvez vous installer confortablement en position assise ou allongée et procéder à une lecture de votre corps, c’est-à-dire à prendre conscience de chaque partie de votre corps pour la détendre. En état de détente, activez votre geste signal. Refaites cette boucle « respiration, détente, geste signal » trois fois.

Dans des situations que vous vivrez comme stressantes, vous pourrez faire le chemin inverse, c’est à dire faire votre geste signal pour retrouver votre sensation de détente et vous aidez à retrouver du calme.


Trois réflexions (7:27′)

Pour finir, je vous propose trois réflexions :

1/ Dans la mesure du possible, changeons de posture pour prévenir plutôt que laisser le stress s’installer, pour écouter son corps, ses émotions, ses comportements et se reconnecter à soi. Affutons notre connaissance de nous-mêmes.

2/ Baissons notre niveau d’exigence, arrêtons de vouloir tout gérer parfaitement tout le temps, apprenons à déléguer, à demander de l’aide, à faire confiance et à prioriser.

3/ Et enfin, entrainons-nous à la sophrologie ! L’entrainement est gage d’amélioration de notre bien-être et il permet entre autres choses une meilleure régulation de notre stress.

 

Pour conclure, je vous propose une citation de Shakespeare, à méditer 🙂

« Les remèdes à nos maux sont souvent en nous-mêmes, ils ne sont pas dans les cieux »

 

S'abonner gratuitement à notre lettre