Tour d'horizon du congrès IPSN 2017 - Prévention Santé
Grâce à vous : +1.500.000 vues +650.000 auditeurs +500 interviews

Tour d’horizon du congrès IPSN 2017

Le 3e Congrès International de Santé Naturelle (IPSN 2017), plus grande manifestation de ce type en Europe avec plus de 2.000 participants cette année, vient de fermer ses portes ce Dimanche 1er Octobre au soir et Prévention Santé a été aux premières loges pour tendre son micro aux conférenciers les plus illustres de ce week end !

Un aperçu des interviews à venir…

  • Le Dr Michel Odent, obstétricien aux méthodes révolutionnaires,
  • Madames Bernadette et Veronique Lemoine, spécialistes de l’angoisse de séparation
  • Le Dr Jean Paul Curtay : théoricien incontournable du régime Okinawa
  • Mr Paul Poras, ce que l’ostéopathie peut apporter à l’accouchement et aux nouveaus,
  • Le Pr André Picot, Toxicologue, pollution et l’environnement en 2017
  • Le Pr Romain Gherardi, découvreur français de la toxicité de l’aluminium vaccinal, 50 minutes de très haute valeur scientifique,
  • Jean Paul Pianta, spécialiste en chiropraxie et chiropratique,
  • Pr Astrid Stuckelberger, référence mondiale en médecine anti-âge.

 Qui a dit que l’on se reposait dans les forums de santé naturelle ?

 

Puisque vous êtes ici... avançons Ensemble

Prévention Santé est une plateforme Web gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être et de la santé.
Ce journalisme d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons que notre point de vue est important, car cela pourrait aussi être le vôtre. Nous avons donc une faveur à demander...
Vous aimez notre média ? Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

S'abonner gratuitement pour ne rien manquer des nouveautés


Notice :

Les informations diffusées sont données à titre non professionnel. Elles ne remplacent aucunement les visites médicales, les diagnostics et les traitements médicaux qui doivent être faits en fonction des situations particulières de chacun, et que seul un médecin, dont le titre est légalement reconnu en France, peut réaliser.