Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Vaccins obligatoires : le manifeste des victimes

Elles étaient restées les grandes invisibles de la loi sur l’extension de 3 à 11 vaccins obligatoires. Voici que les victimes des vaccins apparaissent au grand jour avec ce manifeste intitulé « Lettre au Conseil constitutionnel et aux Parlement français : Réalité des victimes d’accidents vaccinaux ».

Une fois n’est pas coutume, la quasi-unanimité des associations pour la liberté vaccinale se sont unies pour alerter sur le calvaire que vivent ces enfants et ces familles dont la vie a brutalement basculé.

Stacy, décédée à l’âge de 3 mois

Le Collectif Vaccins-liberté et Ensemble Pour une Vaccination Libre ont pour la première fois montré les visages de ces « victimes d’accidents vaccinaux ignorées et niées ». Stacy, décédée à l’âge de 3 mois après plusieurs jours de fièvre immédiatement après un vaccin. Terry vacciné à 3 mois un lundi, décédé le vendredi après 4 jours de souffrance. « Décès suite à vaccination » écrira le médecin sur le permis d’inhumer sans même en informer les parents.

Les histoires se ressemblent cruellement : un enfant en pleine forme, un vaccin, la fièvre, des séquelles graves, un enfant qui n’est plus le même, parfois le décès, le déni des médecins, le silence et l’hostilité des autorités sanitaires, l’abandon des familles, la solitude, la lutte au quotidien pour survivre au drame.

13 violations de la Constitution

Avec ce manifeste, les victimes commencent à sortir de l’ombre. Elles rappellent aux élus qui font la loi ou aux « Sages »  qui en vérifient la conformité à la Constitution, que derrière les articles de loi ce sont des êtres qui souffrent.

Le Collectif dénombre 13 violations de la Constitution par la nouvelle loi sur l’extension de l’obligation vaccinale de 3 à 11 vaccins. Les droits et les garanties fondamentaux sont foulés au pied. Les législateurs (les députés) ont honteusement limité leurs propres prérogatives en laissant au gouvernement (l’exécutif) le droit de fixer par décret jusqu’à l’âge des Français  concernés par les nouvelles obligations.

Si cette loi n’est pas censurée par le Conseil Constitutionnel, c’est tout l’édifice démocratique qui est remis en cause. Cet effondrement républicain dépasse de loin la simple question des vaccins, elle est le symptôme d’une disparition des libertés en France.

[symple_button url= »https://www.prevention-sante.eu/wp-content/uploads/2017/12/realite-des-victimes-20171214.pdf » color= »orange » button_target= »_blank » btnrel= »nofollow »]Télécharger le PDF du manifeste[/symple_button]

Sources images : http://www.epvl.eu/dossier-conseil-constitutionnel/

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

7 Commentaires

  1. Deshayes

    La vaccination est un crime contre l’humanité et aussi une violation du code de Nuremberg.

    Les SS NAZIS ont été jugés pour des faits similaires et l’etat français suit la même logique d’élimination de la Nation Française.

    Les travaux du docteur Béchamps sont élloquents sur la preuve que les vaccins sont nuisibles et ils n’ont jamais ete contestés.

    Le système pharmaceutique a été légitimé par le faussère Pasteur qui a volé et détourné les études du docteur Béchamps.

    La Transition verra naitre des enquêtes sur les responsabilités de tous les acteurs, medecins compris qui dénoncent les parents qui refusent de vacciner leurs petits.

    La guerre memée par Trump contre l’Etat Profond aura sa continuité en France.

    Réponse
  2. OLIVIA SAVIE

    Trés sensible à tous ces témoignages de souffrance, puisque moi-même maman d’une fille dont les symptômes ne sont pas reconnus, ni par les médecins, ni par la société. Pour ce qui la concerne, une chose est certaine: elle va mieux lorsqu’elle n’est pas soumise à des champs electromagnétiques de wifi , de portables, téléphones DECT et antennes relais en tous genres . Se ressourcer dans des zones protégées permet de survivre…..faute de guérir.

    Réponse
  3. Christine PINET

    Ma fille malade suite au BCG scolaire n’est pas du tout une croyance mais un fait. Aujourd’hui elle a une maladie auto immune et idem pour sa sœur avec des problèmes de thyroïde et idem pour le vaccin polio Sabin buvable sur notre fils avec un hashimoto. Vers qui se retourner Mme Buzyn.? Il n’y a pas eu de déclaration à la pharmacovigilance. La liberté vaccinale est le minimum pour un pays pour la Liberté, l’Egalité et la Fraternité. Dernier mot pour la grippe: les plus grands malades sont ceux qui ont eu le vaccin. Mon père de 82 ans n’a pas eu la grippe sans être vacciné alors que ma belle-mère du même age a traîné tout l’hiver une bronchite suite au vaccin. Pour mon cas personnel j’ai eu toutes les maladies infantiles et je me porte bien. Je n’aurai pas eu la coqueluche si je n’avais pas joué avec les enfants de mes voisins qui ont déclenché la coqueluche suite à leur vaccin contre la coqueluche. Certains vaccins propagent bien la maladie c’est un fait pas une croyance. comme cela cela entretient bien le mythe, votre mythe qu’il ne faut rien lâcher et encore vacciner plus et encore plus. Les familles ont leurs propres expériences elles n’ont pas besoin de vos certitudes apprises auprès des labos et de gens bien engraissées sur notre porte monnaie. Ils peuvent se reconvertir eux aussi. Qu’ils vendent des vitamines ou autres compléments alimentaires. Ils feront moins de mal. Si vous voulez d’autres exemples pas de problème. Je ne suis pas la seule à avoir une expérience dans le domaine on dirait. Malheureusement…

    Réponse
  4. Catherine Florin

    Bonjour,
    Je viens de recevoir une information sur un ostéopathe qui apporte des solutions pour les autistes donc je pense à toutes ces victimes :https://www.youtube.com/watch?v=l1zR0OUnaew&list=PL4CLDHssby8nc0jJiDZGw0WmjJ-bFEQrB
    La zéolite , la chlorella , la coraindre, l’ail des ours sont des puissants chélateurs également à prendre avec les conseils d’un médecin.
    La zéolite est très simple à prendre : https://www.santezeolite.com/zeolithe-k-micronisee.php
    En espérant apporter un peu d’aide à toute cette souffrance inutile. J’ai une enfant handicapée depuis la naissance, maladie génétique, comme j’ai ma maman qui a eu une réaction très forte après le BCG à 17ans et a frôlé la mort et mon père a eu un vaccin pour les rhumatismes articulaires aigu qu’il a eu à 20 ans , il y a du avoir une mutation génétique.
    Je lui donne régulièrement de la zéolite, elle participe mieux, parle mieux mais reste très fatigable et fragile de la digestion et les bronches. Bon courage à toutes et tous ! C F

    Réponse
    • Deborah Donnier

      Bonjour, je comprend tout à fait la prise en compte de techniques de bien-être, mais il faut tout de même rester dans l’axe santé. Toutefois, merci de ces informations complémentaires.

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.