Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Vaccins oui ou non ? Stefano Montanari – Antonietta M. Gatti – Serge Rader

L’Etat des lieux des connaissances les plus actualisées en matière de vaccins

Tout commence par un début, qu’est-ce qu’un vaccin? Qui, quand et pourquoi cette idée faramineusement intelligente devient d’un coup possible ?

Hélas, un jour il semble que cette idée sublime ne se destine plus qu’à sombrer dans les abysses de la vraie science. Qui savait que selon L’AIFA, l’agence italienne du médicament, les vaccins se classent déjà deuxième médicament dans les causes d’apparitions d’effets secondaires derrière… les médicaments anti-cancéreux, alors que le signalement des effets adverses des premiers ne se fait encore qu’au compte-goutte?

Qui se souvient du Ministre de la santé italienne De Lorenzo, condamné à cinq ans de prison ferme en 1989 et 5 millions d’euro d’amende pour avoir imposé la vaccination anti-hépatite B obligatoire dans son pays après avoir réceptionné de pots-de-vins astronomiques?

Que dire de la Grande Pandémie H1N1 de 2009 ? Pourquoi le monde entier réfléchit à la dangerosité du ROR, sauf nous?

Qui veut savoir ce qui se cache en matière de nano-particules dans chacun des 35 vaccins étudiés?

Ce livre est une mine de renseignements factuels, d’anecdotes précises et de réflexions d’un bon sens absolu. A diffuser impérativement dans toutes les Facultés de Médecine, de Pharmacie… et aussi à l’Ecole de la Magistrature, on ne sait jamais!

Tout le monde devrait pouvoir retrouver le goût de la lecture avec un brûlot pareil… Bravo Serge !

 

Les auteurs

  • Stefano Montanari et Antonietta Gatti, scientifiques italiens reconnus au niveau international, ont ouvert une branche nouvelle de la recherche médicale : la nanopathologie, discipline qui traite les maladies induites par les micro et les nanoparticules solides, inorganiques et toxiques. Confrontés à des milliers de cas pathologiques, ils ont analysé le contenu de dizaines de vaccins, qu’ils nous livrent en exclusivité.
  • Outre ses activités au sein de leur laboratoire Nanodiagnostics, Antonietta Gatti est aussi Visiting Professor à l’Institute for Advanced Sciences Convergence (Département d’État américain), membre du Comité Scientifique National du ministère de la Défense italien (CPCM), conseillère de la Commission gouvernementale sur l’uranium appauvri et les maladies en corrélation, ainsi que coordinatrice de projets de recherche européens et italiens.
  • Serge Rader, pharmacien diplômé d’État, ancien titulaire d’officines pendant plus de vingt ans et président fondateur de la Coopérative de Pharmaciens Ile-de-France et devenu lanceur d’alerte face aux dérives de l’industrie pharmaceutique.

 

Se procurer l’ouvrage

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

4 Commentaires

  1. Isabelle

    Bonjour,

    Si cela peut aider,

    Les conclusions de cette étude sont très claires et montrent sans ambiguité que des quantités très importantes d’aluminium ont été trouvées dans diverses parties du cerveau de patients autistes. Cette découverte est une première et risque bien de jeter un pavé dans la marre de la communauté scientifique vaccinale qui prétend que l’aluminium vaccinal ne reste pas dans le corps humain et ne présente aucun danger pour l’homme.

    Cette étude a été publiée dans le « Journal of Trace Elements in Medicine and Biology » le 26 novembre 2017 et a été relayée par Science Direct, plateforme de publications scientifiques revues par des pairs. Elle implique plusieurs scientifiques de l’Université de Keele et du Département de Neuropathologie du Kings College Hospital de Londres.

    http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0946672X17308763

    Bien à vous,

    Réponse
  2. Isabelle

    Encore une bafouille,

    Que pouvons nous faire contre toutes ces obligations, injustices, non-sens, folies?

    Il n’y a que trois choix,

    1) Accepter, plier, et en assumer les « chaînes », avec toutes les conséquences.

    2) Refuser, manifester, monter des barricades, vitupérer. Cela ne fera que renforcer le système, qui se fera un malin plaisir de rajouter des « chaînes ».

    3) Le troisième choix, il n’y a que vous, vous seul qui puissiez le trouver. 😉 😉

    Mon Dieu, donne moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d’accepter celles que je ne peux pas changer, et la sagesse de distinguer entre les deux. Marc Aurèle.

    Belle journée à toustes,

    Réponse
  3. Isabelle

    Merci docteur Intègre, 🙂

    Les nanos , danger ultime,

    On peut imaginer que chaque individu accepte volontairement ou SANS LE SAVOIR une puce en lui, qui contiendrait toute une série d’information ……. J. Attali.

    La tétralogie qui devrait être lue,

    – “1984” de George Orwell.
    – “Le Meilleur des mondes” d’Aldous Huxley.
    – “Un bonheur insoutenable” d’Ira Levin.
    _ »Discours de la servitude volontaire » La Boétie.

    Notre monde est maintenant rendu au point de conjonction exact de ces 4 dystopies.

    Bien à vous toustes,

    Réponse

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.