Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Vive le vent d’hiver (avec la sophrologie)

Le 22 décembre démarre officiellement l’hiver. Pour certains, il rime avec austère, pour d’autres avec super 🙂

Quoiqu’il en soit, nous sommes naturellement conçus pour le vivre le plus en conscience possible. En effet, nos cinq sens sont là pour nous procurer des sensations. A nous de privilégier les sensations agréables, celles qui amènent du plaisir et du bien-être

La vue

Les paysages givrés, la lumière claire, le feu dans la cheminée, les gens emmitouflés, les guirlandes de Noël, la buée sur les vitres, les jours plus courts et plus sombres, les arbres nus…

Le goût

La citrouille, le poireau, les carottes, l’orange, l’endive, le kiwi, le thé de Noël, la soupe, la raclette, la bière de Noël, le chocolat chaud, les marrons glacés,…

L’ouïe

Le souffle du vent frais, le crépitement du feu, le tintement des clochettes,  les chansons d’hiver et de Noël, les skis qui dérapent,…

Le toucher

Notre écharpe, la neige, un plaid, le froid sur nos joues, la rugosité de l’huitre, le radiateur chaud, le givre sur le pare-brise, nos gants, notre corps sur le canapé,…

L’odorat

Le chocolat chaud, la cannelle, le feu de cheminée, le thé aux épices, le sapin, le clou de girofle, la clémentine que l’on épluche…

La sophrologie peut nous aider à traverser l’hiver. Par exemple : en apprenant à mieux nous relaxer (lorsque nous cocoonons par exemple), à relâcher nos tensions musculaire et mentales et en développant notre conscience. Les exercices de respiration, de relaxation et de visualisation permettent un meilleur ancrage et une attention plus importante à nos besoins.

De plus, la pratique de la sophrologie prévient certains maux de l’hiver tels que le manque d’énergie, la fatigue chronique, les baisses de moral, la démotivation,…

De quoi accueillir l’hiver avec le sourire !

S'abonner gratuitement à notre lettre