Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Vivre sa grossesse avec les fleurs de Bach

Elsa Rassalle est entrée dans l’univers des fleurs de Bach comme on rentre en religion. Convaincue de leur action sur l’harmonisation des émotions, elle nous donne ses précieux conseils pour vivre pleinement sa grossesse et accompagner bébé avec les élixirs floraux. 

La Grossesse : un bonheur qui a ses aléas

grossesse et fleurs de bach

Accompagner les tracas de la grossesse avec les élixirs floraux

Si la pensée commune associe constamment la grossesse au sentiment de bonheur, beaucoup de femmes rentrent également dans une complexité émotionnelle dont elles ont souvent du mal à parler.Ballotées entre doutes, angoisses et culpabilité, la future maman doit affronter un marasme émotionnel souvent délicat mais que les fleurs de Bach peuvent accompagner.

Conseillère en fleurs de Bach et coach de vie, Elsa Rassalle nous dresse le portrait des élixirs floraux permettant de nous réconcilier avec la maternité.

Grossesse et fleurs de Bach, Lesquelles choisir ?

MIMULUS :

Quintessence à prendre quand vous avez peur – de la naissance, des complications. Mais si vous vous faites du souci de manière excessive pour le foetus, il conviendra de prendre RED CHESTNUT qui sera alors plus indiqué .

ASPEN :

Concerne les peurs moins définies – sensation d’appréhension, pressentiment, peur de l’inconnu…

ELM :

Si vous avez des doutes sur vos capacités de tenir bon, peur d’être submergée de responsabilités, ou l’impression désagréable de vous noyer dans un verre d’eau.

MUSTARD :

Utile en cas de dépression sans motif. Vous savez que vous devriez être heureuse, mais vous n’arrivez pas à chasser ce nuage noir. D’ailleurs, MUSTARD est tout à fait indiquée pour le baby blues et la déprime crépusculaire du nourrisson.

WALNUT :

Conseillée pour affronter plus sereinement les changements de votre corps et de votre situation.

CHERRY PLUM :

Si vous sentez que vous perdez le contrôle émotionnellement (merci les hormones)!

CRAB APPLE :

Elle pourra être une alliée de choix après l’accouchement si vous n’aimez pas votre corps.

OLIVE :

Si vous êtes fatiguée, elle  permettra de vous aider à recharger les batteries.

 

bébé et les fleurs de bachLe moment crucial de l’accouchement :

Pendant l’accouchement, pensez à l’elixir RESCUE , notamment si vous avez peur et que vous avez besoin d’être apaisée (donnez-en à papa aussi s’il manque de tourner de l’œil ).

Les élixirs pour bien accompagner bébé

Si l’accouchement ne s’est pas passé dans les meilleures conditions (détresse respiratoire, utilisation des forceps ou autres situations d’urgence) vous pouvez utiliser le Rescue pour votre bébé.

Indications :

Buvez quelques gorgées d’un verre d’eau dans lequel vous aurez mis du Rescue puis tamponnez quelques gouttes diluées dans de l’eau stérilisée sur les points de pulsation de bébé (tempes et intérieur du poignet) afin de rendre l’arrivée de bébé dans ce monde plus confortable.

Rescue comporte la fleur STAR OF BETHLEHEM qui est la fleur du réconfort en cas de choc émotionnel. N’hésitez pas à garder avec vous le Rescue qui est efficace en cas de choc émotionnel, de chute, d’accident divers et qui permet de calmer et apaiser. Rescue peut être efficace aussi pour les terreurs nocturnes (à diluer et à mettre sur les points de pulsation).

Plus tard, quand il boira de l’eau, vous pourrez diluer l’élixir dans un verre d’eau et le faire boire quelques gorgées progressivement. La crème Rescue est aussi efficace en cas d’égratignures légères, coupures, démangeaisons, boutons, choc sur la peau pour petits et grands !

En savoir plus sur Elsa Rassalle Conseillère fleurs de Bach Le Florilège d’Elsa

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.