Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

#04 Immunité, gluten et laitages

Extrait de la conférence de Marion Kaplan du vendredi 20 septembre 2013. Bertrand Frey vous retranscrit la conférence sur le chapitre #04 Effets du gluten et des produits laitiers sur notre immunité.

Effets du gluten et des produits laitiers sur notre immunité

Je vous propose un quizz. Si vous répondez à plus de 5 questions d’une façon chronique, vous avez des chances d’être intolérante au gluten, et aux produits laitiers. De toute façon, ces derniers sont à exclure: ils sont pro-inflammatoires, immuno-suppresseurs, preuves à l’appui. Le Dr Donatini prend une goutte de votre sang, et analyse les lymphocytes sous microscope. Puis il vous fait goûter un produit laitier, le pire étant le roquefort. Et 1/2h à 1h plus tard, il reprend une goutte de sang: il n’y a plus de lymphocytes. Votre système immunitaire est à genoux.

Quizz

  • Etes-vous souvent ballonnés? Permanent, parce qu’il y a tellement de gens ballonnés…
  • Avez-vous des problèmes de transit? Soit diarrhée, soit constipation, soit alternance?
  • Avez-vous tendance à somnoler après les repas?
    Evidemment, on ne parle pas des repas avec beaucoup de vin, mais des repas non arrosés. Car si un verre de vin suffit, davantage va vous endormir.
  • Êtes-vous fatigué en permanence? Ce que l’on appelle l’asthénie. Je me lève fatigué, je me couche fatigué.
  • Avez-vous une colite douloureuse? Souvent c’est à droite, et ça dépend d’une pullulation bactérienne.
  • Avez-vous des crises de tétanie? Les crampes.
    Mon compagnon pourrait témoigner. Il mangeait du pain et du fromage, et de la viande rouge avec des frites. Et il avait plein de problèmes articulaires. Et je vous assure, le matin il prenait ses doigts et les dépliait bout par bout, en souffrant. Et son médecin lui avait dit: franchement, je croyais que vous étiez mort! Car il avait eu un affaissement d’une épaule; il devait avoir un staphylocoque ou autre.Et pour staphylocoque et streptocoque: test HLA! Pourquoi tout le monde ne fait pas le staphylocoque ou du streptocoque à l’hôpital? C’est parce que vous avez le HLA du staphylocoque ou du streptocoque. Et que comme votre système immunitaire est en bas, parce qu’en plus ils vous donnent le matin des biscottes avec du beurre, et des produits laitiers aux repas pour votre calcium, etc, ce qui fait que vous n’avez que peu de chances de vous en sortir. Donc un système immunitaire en bas, et le HLA prédisposé, cela donne le staphylocoque: vous êtes bon… Si vous n’avez pas le HLA du staphylocoque ou du streptocoque, vous ne l’attraperez pas, même si votre immunité est en bas. Ce n’est donc pas les hôpitaux qu’il faut accuser. C’est le patient lui-même qui n’a pas été capable de le supporter. On ne va pas stériliser la planète.
  • Avez-vous des douleurs articulaires? Arthrose, arthrite, ostéoporose.
    L’os se renouvelle toutes les trois semaines. Pourquoi est-ce qu’une ostéoporose s’installe? Car en mangeant du gluten et des produits laitiers, vous ne faites qu’accumuler votre malabsorption et aggraver votre perméabilité intestinale. Et alors, vous irez de l’ostéopénie à l’ostéoporose. Plus une carence en vitamine D, en oméga 3; en plus si vous ne bougez pas suffisamment – au moins trois fois par semaine, 1h de sport, avec ventilation et avec transpiration, sinon ça ne sert à rien -…
  • Avez-vous une mauvaise circulation dans les jambes?
  • Avez-vous des troubles de sommeil? J’ai réglé ce problème en traitant l’occlusion.
  • Êtes-vous déprimé?
  • Avez-vous des troubles de la mémoire?
  • Avez-vous des troubles du comportement? Des sensations d’être un peu dans le brouillard, de ne pas être dans la réalité.
  • Avez-vous des problèmes de peau (eczéma, psoriasis, acné et autres)? Les jeunes qui ont plein de boutons, avez-vous vu ce qu’ils mangent? En plus, en buvant des boissons light, ils absorbent des doses d’acide phosphorique, de sucre. C’est catastrophique. On ne devrait boire que de l’eau. Avec un ajout d’un peu de citron: ça aide à la vidange de l’estomac, et évite la pullulation bactérienne. Attention à la bière: il y a du gluten.
  • Avez-vous des problèmes osseux (ostéoporose, arthrose)?
  • Êtes-vous anémié?
  • Manquez-vous de fer? J’ai découvert ce problème avec Nawrocki. Moi je manquais de fer, et on me donnait du Tardyferon. Mais ça met de l’huile sur le feu. Il faut savoir qu’il y a deux fers dans notre organisme: le fer ferreux, et le fer ferrique. C’est toxique, cela a été découvert par Maria da Silva. Soit il est sur vos articulations, soit sur votre thyroïde, soit sur votre pancréas. Et vous allez le payer cher.
    Donc surtout pas de fer quand on manque de fer, parce que vous allez mettre de l’huile sur le feu; ça va décupler le problème. On va écrire un bouquin avec le Dr Nawrocki, parce que c’est tellement révolutionnaire, que j’estime que tous les médecins devraient faire ces formations, et se remettre en question par rapport à tout cela. Mais une fois que l’on sait, après on saura soigner intelligemment.

Quand vous manquez de fer dans votre sang circulant, c’est que le fer, en fonction de votre haplotype HLA, est en train de vous fabriquer une magnifique maladie auto-immune.

  • Êtes-vous carencé en folates[1]?
  • Manquez-vous de magnésium?
    Le magnésium, c’est le carburant de la cellule nerveuse. Prenez du magnésium matin et soir, plutôt à libération progressive. Il y a les laboratoires Parinat, Planticinal (ils ont un bon orotate de Mg). On est carencé en magnésium, et c’est un chélateur du fer. Donc ça va en plus vous équilibrer.
  • Êtes-vous frileux?
  • Êtes-vous spasmophile?
  • Avez-vous des problèmes hormonaux?
  • Avez-vous des bouffées de chaleur à la ménopause?
  • Avez-vous pour les femmes des problèmes gynécologiques?
  • Avez-vous des problèmes de thyroïde?
  • Avez-vous des saignements anormaux?
  • Avez-vous des problèmes de foie?
  • Avez-vous une maladie auto-immune? Polyarthrite, sclérose en plaque, cancer, etc
  • Avez-vous des cheveux ternes?
  • Êtes-vous émotif?

Si vous savez 5 de ces troubles, à bon entendeur! Moi je vous délivre un message; j’ai vraiment aidé des milliers de personnes, qui me remercient. D’ailleurs la sœur de Déborah est très contente, elle vit en Normandie, et a un problème de thyroïde. Je ne vous donne pas de jargon scientifique, parce que moi-même ça m’ennuie. Je vous retrace un vécu.

J’ai toujours été en avance. Il y a 30 ans, j’ai mis au point avec André Cocard le Vitaliseur. Vous allez me dire: bof, c’est un couscoussier! Sauf qu’il y a 30 ans, ça n’existait pas. Le couscoussier était en alu avec des petits trous; on faisait du couscous avec, et rien d’autre.

Sur le Vitaliseur, les trous sont gros. Pourquoi?

On sait que les cuissons altèrent les aliments. Maintenant, on est en train de découvrir les glycotoxines, c’est-à-dire la réaction de Maillard, cancérigène, qui attaque les muqueuses et les articulations. Donc on peut cuire, mais il faudrait cuire sans détruire. Et la seule cuisson valable, est la cuisine à la vapeur douce. Car même la cuisson à l’étouffée, qu’on ne me dise pas que c’est à basse température. Car quand vous mettez la casserole sur le feu, ça brûle et ça carbonise si vous ne mettez pas un peu d’eau, ou plein de légumes-feuille qui rendent leur eau. Mais de toute façon, ce sont des cuissons trop lentes, qui vont détruire les enzymes. J’ai passé tout ça en revue il y a 30 ans.

 

Donc on a mis des trous gros dans le Vitaliseur, parce que c’est comme un barrage. Avec des petits trous, il y aura de la pression, alors qu’avec des trous élargis, il y aura moins de pression. On a donc mis des trous de 6 mm, calculés sur le nombre d’or, la suite de Fibonacci. On a calculé la répartition des diamètres, pour que ça tombe sur ce nombre d’or. Puisqu’on est dans la cohérence, j’aime bien en mettre partout. On l’a mise à la fois sur les trois éléments, qui sont aussi calculés sur le nombre d’or. Et ensuite, le dôme est une onde de forme, qui permet à l’eau de condensation de ne pas retomber sur les aliments. Si bien qu’on peut même cuire un gâteau: il n’est pas mouillé. Idem pour une viande: elle transpire, mais elle n’est pas mouillée. Et le poids est étudié pour que la vapeur ne soit pas sous pression. Puisqu’avec un couvercle plus lourd, ça fait qualité, mais ça monte en pression. Et il faut absolument que ça se régule avec la pression atmosphérique.

C’était il y a 30 ans. Pendant dix ans je me suis absentée du commerce, parce que j’avais d’autres choses à faire. Et j’ai repris ma licence, parce que le partenaire avait commencé à dériver, à changer les paramètres du nombre d’or. Et pour moi, c’était insupportable.
Mais il y a 30 ans, pour la vapeur, il y avait la cocotte sous pression. Et aussi le gril, la friture, et l’eau bouillante. Mais c’est tout. Alors après, il y a eu les cocottes tous feux: on mettait de l’eau par-dessus, et ça brûlait. La vapeur douce maintenant, c’est devenu un argument de pub pour chien. C’est normal, c’est dans les moeurs.

Donc j’ai toujours été en avance. Seignalet a été le premier à parler du gluten et des produits laitiers. Il faut dire que son livre est un peu difficile à lire. Mais personne ne l’écoutait. Ou alors il fallait vraiment être criblé de polyarthrite pour aller voir Seignalet. Alors que Seignalet est un précurseur de prévention de maladies. Moi j’ai découvert ça dans les années 2000, grâce aux médecines quantiques, et grâce à des gens qui m’ont fait confiance. Donc pour ça, ce n’est pas un médecin qui va vous donner une ordonnance pour le faire. Il n’y a que vous qui pouvez faire l’expérience. Personne ne le fera à votre place. Et vous pourrez toujours dire: oh ce morceau de fromage, ce n’est rien. Eh bien si, parce que dès que vous prenez quelque chose, c’est plusieurs semaines d’engagement et d’efforts que vous aurez fait qui tombent à l’eau.

 

 

[1] La vitamine B9, autre nom de l’acide folique (folate, folacine ou vitamine M, acide pteroyl-L-glutamique, pteroyl-L-glutamate et acide pteroylmonoglutamique), est une vitamine hydrosoluble.

L’acide folique est le précurseur métabolique d’une coenzyme, le tétrahydrofolate (FH4 ou THF[6]), impliquée notamment dans la synthèse des bases nucléiques, purines et pyrimidines, constituant les acides nucléiques (ADN et ARN) du matériel génétique. Le THF intervient également dans la synthèse d’acides aminés tels que la méthionine, l’histidine et la sérine.

 

Retranscription : Bertrand Frey

© Marion Kaplan et Prévention Santé

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.