Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Booster d’immunité : mon Jus vert quotidien

Centrifugeuse ou extracteur ?

Afin d’optimiser les vertus du jus vert santé quotidien, on veillera à préférer un extracteur à jus aux autres centrifugeuses. En effet, le premier permet une extraction lente  (proche du processus naturel de mastication) qui ne détériore pas les minéraux et vitamines naturellement présents dans les fruits et légumes.

extracteur jusLa recette

Ingrédients :

  • 1 pomme
  • 1 ananas
  • 1 betterave rouge
  • 2 carottes
  • 1 concombre
  • 1 gingembre (branche)

Le choix des produits !

Il est nécessaire de choisir des fruits et légumes biologiques et / ou issus de l’agriculture paysanne. Des produits qui n’ont pas été traités aux pesticides présentent un meilleur apport nutritif. Aussi, des fruits et légumes biologiques pourront être transformés en jus sans passer par l’étape de l’épluchage.

Gain de temps pour les pressés et surplus de vitamines garantis !

Attention au découpage ! 

Afin de ne pas encombrer le moteur de la centrifugeuse, veillez toujours à découper vos aliments en petits morceaux. Cette précaution d’usage s’applique davantage aux fruits et légumes types carottes ou pommes, moins dociles à l’extraction.

Le conseil Prévention Santé en plus 

  • On veillera à savourer le jus vert santé en conscience et en dehors des repas pour ne pas encombrer le processus de digestion.
  • Afin d’obtenir une quantité intéressante de jus, n’hésitez pas à couper votre jus vert avec de l’eau. L’eau choisie devra être de qualité pour optimiser les bienfaits du jus vert (eau filtrée, Montcalm, Rosée de la Reine etc…)
  • Pour enrichir votre jus en bon nutriments, n’hésitez pas à rajouter une cuillère à café bien rase de poudre de spiruline ou de jus d’herbe de blé … explosion de minéraux et vitamines garantie !
  • Cette recette est déclinable toute l’année en fonction des saisons et des besoins !  Gardez un œil sur le calendrier !

Bonne dégustation !

Auteur de l’article : Alexandra Charton

S'abonner gratuitement à notre lettre