Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

La cuisine végétale avec Rebecca Leffler

Découvrons aujourd’hui la cuisine végétale avec Rebecca Leffler, la plus Française des New Yorkaises, journaliste, chroniqueuse TV et organisatrice d’évènements green. Elle a publié plusieurs ouvrages à succès chez Marabout (Green, glam and happy, 2016). Deborah est allée à la rencontre de Rebecca pour en savoir plus sur l’objectif de son ouvrage.

Que peut on trouver dans cet ouvrage ?

Beaucoup de choses ! Déjà, un bon moment de lecture je l’espère. Sinon, un peu d’histoire de la cuisine en France du moyen âge à Auguste Escoffier à aujourd’hui et aussi pleines de recettes simples à faire, mais aussi délicieuses et surtout saines.

 

C’est quoi le cuisine végétale ?

C’est une cuisine « à base de plantes ». Ca veut dire quoi ? Ca veut dire que c’est une cuisine sans étiquette stricte (vous pouvez y mettre une étiquette si vous voulez mais je ne les aime pas.) C’est une cuisine basée sur une alimentation à base de plantes, alors sans ou avec peu de produits d’origine animales.

Mes recettes sont toutes sans gluten, sans sucres raffinés, sans lactose et sans produits animaux, mais elles sont faites pour que vous les adaptiez à votre alimentation personnelle.

 

Quel est le problème avec l’alimentation en 2018?

Où commencez ? On vit dans un monde où on a de plus en plus l’habitude et l’envie de tout avoir toute de suite. Entre le « fast food », la livraison, les déjeuners avalés au bureau. Même la nourriture soi-disant « saine » a eu un relooking « fast food ». Des snacks sans gluten, des barres à céréales déjà faites, des plats déjà cuisinées… Du coup, on perd ce côte « homemade », du « slow food » et aussi la notion de manger à table, entourée d’autres personnes et parfois un côté plaisir. La bonne nouvelle de la « tendance » de mieux manger, c’est qu’on est au courant qu’il faut changer son alimentation car c’est mieux pour notre santé mais aussi pour la planète. La mauvaise nouvelle, c’est que par conséquent on mange plus avec le cerveau et moins avec les papilles. Mon but c’est de réunir ces deux choses pour manger ce qu’on aime de manière plus équilibrée.

 

Pourquoi votre livre et pas un autre ? Quelle différence ?

Chez moi, manger saine ce n’est pas une punition, mais un plaisir ! J’essaie de donner une nouvelle perspective à la cuisine saine, ça veut dire avec un peu de recul, un peu d’humour et aussi des idées simples et faciles à faire. Je ne prêche pas, je vous invite de rajouter ce que vous voulez à mes plats, mais je donne les bases pour ensuite créer des repas easy et déllcieux aussi. Pour ceux qui débutent, il y a des recettes de bases par exemple pour une « beurre » vegan, des laits végétales, des crèmes sans crème, tout ce qu’il faut pour remplacer les aliments les plus utilisés au quotidien. Pour des initiées, il y a pleins d’idées de manger vite fait sur le pouce ou pour accessoiriser ses repas de manière plus gourmandes – par exemple avec des invités comme Thierry Marx, Sébastien Gaudard ou encore Pierre Gagnaire qui ont crée des recettes que pour ce livre !

(car eux aussi ils sont gourmands, mais sains !)

 

Quels seraient votre conseils pour être en bonne santé ?

J’en ai beaucoup !

  1. Commencez dès le matin. On ne sait pas ce que le reste de la journée va amener, mais on peut au moins le commencer sur le bon pied. (ou sur la tête si on fait du yoga le matin comme moi !)

Un citron pressé chaud, un healthy breakfast – comme un smoothie, un porridge, une tartine green (recettes dans le livre !) ou une crème de chia – un peu de méditation pour nourrir le cerveau, un pause avant la journée, ça fait toute la différence !

  1. Bouger votre corps ! Pas besoin de faire du cycling intense ou du cross fit (mais allez y c’est formidable !) tous les jours – bouger son corps même un petit peu tous les jours, c’est essentiel à la fois pour le corps et aussi pour l’esprit (ils sont liés, did you know ?) Selon les études des gens qui vivent jusqu’à 100 ans, la plupart ont fait de l’exercice légère tous les jours. Ca peut dire prendre l’escalier au lieu de l’ascenseur, faire 10 minutes de yoga le matin ou avant de se coucher ou courir après vos enfants !
  2. Pensez positive ! Oui je sais c’est plus simple dit que fait, mais une attitude optimiste change tout. Un peu d’aide sur ça ? Faites de la méditation ou du yoga pour alléger la stresse, entourer vous de personnes de « good vibes only » et pas des gens « toxiques » ou faites de petits gestes comme regarder une comédie romantique, rigoler avec des amis, tomber amoureuse ou aller danser le soir pour booster les endorphines !
  3. SMILE ! Souriez ! Ca ne sert à rien d’être en bonne santé si on n’en profite pas ! PS C’est contagieux !

Découvrez l’ouvrage de l’auteur

 

Qui a dit que les Français étaient par essence des vilains carnassiers ? Ce livre revisite l’histoire de la gastronomie française en proposant une version végétale de nos classiques, soupes, bouillons, rôtis et desserts ! La cuisine vegan, un phénomène de mode qui n’aurait qu’une origine anglo-saxonne et auxquels les Français seraient par nature opposés ? Ce livre réconcilie la tradition française et le phénomène végétal en proposant des versions super healthy et green de classiques issus de la gastronomie d’Escoffier.

Après des pages introductives montrant l’importance du végétal dans l’histoire culinaire, Rebecca Leffler nous propose sa version du garde manger traditionnel, le pendant vegan des entrées froides à la française, le chapitre des rôtissiers avec des légumes rôtis mais aussi des substituts aux plats de viande, les pâtisseries sans protéïnes animales ni gluten mais aussi bonnes que celles des grands pâtissiers français !
En bonus des recettes d’invités prestigieux : Pierre Gagnaire, Thierry Marx, Gilles Le Gallès et Sébastien Gaudard

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.