Produits allégés et cie, de faux amis - Prévention Santé
Grâce à vous : +1.500.000 vues +650.000 auditeurs +500 interviews

Produits allégés et cie, de faux amis

La plus grosse arnaque ayant jamais existé en ce bas monde. Que ce soit des yaourts ou des biscuits, les industriels s’amusent à faire croire à la population que manger sain équivaut à se nourrir de produits allégés à 0% de matière grasse. Ce qu’ils ne disent pas, en revanche, c’est que le gras est vecteur de goût et qu’en l’enlevant, il faut forcément le remplacer par autre chose.

En l’occurrence, du sucre. Quand on sait qu’il est le premier coupable de prise de poids, de diabète et de cancer, ce n’est pas l’idée du siècle. Malheureusement pour nous, chers consommateurs, il est si facile de tomber dans le piège.

Entre les idées reçues sur le cholestérol, les maladies cardio-vasculaires et notre silhouette, les lipides ont bon dos, n’est-ce pas ? En effet, cet argument choc a permis aux produits allégés de se faire une place en haut du podium dans nos esprits et d’être la référence quand on parle d’aliment santé. A quoi servent les aliments sains et non-transformés quand les produits allégés nous permettent de manger absolument ce que l’on veut sans culpabilité ? Enfin ça, c’est ce qui est dit par les industries de l’agro-alimentaire. La vérité est ailleurs.

Finalement, le but de la manoeuvre est de jouer sur vos émotions et d’y inclure les diktats de la minceur. Avec les produits allégés, on veut vous faire croire que vous avez constamment besoin de perdre du poids et que vous pouvez le faire seulement en les préférant aux aliments à leur état de base. Pour résumer, vous pourrez manger votre mousse au chocolat sans culpabilité aucune puisque toute source de gras a été enlevée. Pourtant, je peux vous assurer que cette même mousse non allégée fait moins de dégâts sur votre organisme.

Un aliment transformé n’a jamais été bon pour le corps. Mais un aliment ultra-transformé tel que les produits allégés sont des destructeurs à petit feu. Comme précisé plus haut, allégé un aliment en gras ne fait que l’enrichir en sucre. Comme si notre alimentation au quotidien n’était pas assez sucrée comme cela, les produits allégés en rajoutent une couche. Ils entretiennent alors non seulement cette addiction au sucre mais également l’idée que celui-ci n’est pas dangereux. Hors le sucre est le premier facteur de maladies telle que l’obésité car l’insuline – produite en masse dû à une consommation excessive de sucre – se doit de mettre en réserve le glucose inutilisé sous forme… de graisse.

Plus grave encore, le sucre est fortement soupçonné d’être une des causes majeures de l’apparition de cancers. Le glucose est utilisé lorsque nous produisons un effort mais il a également pour rôle de nourrir les cellules. Le hic, c’est que les cellules cancéreuses se nourrissent de ce même glucose et sont avares de sucre. Une consommation excessive peut donc engendrer la formation de cellules cancéreuses et les amener à se développer beaucoup plus rapidement.

Ah. Tout de suite, les produits allégés sont moins sympa pour votre santé.

C’est ce que les industriels ne vous disent pas. Ils vous font lâchement penser que votre santé leur est primordiale et qu’ils ne nous veulent que du bien. Faux. L’intérêt derrière tout ça n’est que la culpabilisation constante d’une population précise afin qu’elle consomme leur produit et génère de l’argent. Votre santé ? C’est le dernier de leurs soucis.

Finalement, en consommant des produits allégés, vous risquez plus votre peau qu’autre chose. Il suffirait simplement de se faire plaisir raisonnablement mais avec de vrais aliments plutôt que d’avaler ce type de produits en apparence si lisse et saine. Votre corps et votre esprit en ressortiront bien plus efficaces si vous vous écoutez et mangez une nourriture la plus naturelle possible. Alors passez votre chemin devant ce yaourt 0%, il ne vous servira à rien.

Crédits photo : Mzlle – image libre pour usage commercial provenant de pixabay.com

S'abonner gratuitement pour ne rien manquer des nouveautés


Notice :

Les informations diffusées sont données à titre non professionnel. Elles ne remplacent aucunement les visites médicales, les diagnostics et les traitements médicaux qui doivent être faits en fonction des situations particulières de chacun, et que seul un médecin, dont le titre est légalement reconnu en France, peut réaliser.