Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Que penser du régime cétogène ?

Le régime cétogène, bonne ou mauvaise idée ? Vous vous êtes décidé à perdre du poids et vous avez choisi un programme particulier : le régime cétogène, communément connu sous le nom de régime kéto ? Cependant, vous avez des doutes en ce qui concerne son efficacité et ses risques ? Découvrez davantage sur ce sujet à travers cet article.

Qu’est-ce que le régime cétogène ?

Il est important de bien connaître ce régime avant de le suivre. À la base (ou plus précisément depuis 1920), il s’agissait d’un mode d’alimentation recommandé aux personnes souffrant d’épilepsie, notamment aux enfants. Il aidait à lutter contre les convulsions. Au fil du temps, sa fonction a évolué. Permettant d’atteindre un certain niveau de cétose, il sert actuellement à une autre fin : perdre du poids. Il est alors préconisé pour faire baisser le taux de graisse dans le corps. Il aide également à lutter contre le diabète de type 2 et les maladies du système circulatoire.

Régime sans glucide

Les personnes qui suivent le régime cétogène consomment essentiellement de la nourriture pauvre en glucide. Ainsi, elles consomment très peu de glucides et beaucoup de lipides. Elles évitent autant que possible les aliments riches en sucre y compris les légumes et les fruits sucrés. À la place, elles mangent ceux qui contiennent de la graisse.

Les aliments autorisés

Les bases de l’alimentation des adeptes du kéto sont la viande et les fruits de mer. Ils consomment également des œufs et les laitages dépourvus de sucre, y compris le yaourt nature pauvre en matière grasse. Ils utilisent de l’huile végétale pour préparer ses repas et priorisent les légumes à feuille de couleur verte. Ces catégories d’aliments permettent au foie de générer de l’acétone ainsi que de l’acétylacétate qui, après transformation, deviennent des corps cétoniques.

Ce qu’il faut éviter

D’après les statistiques de Muscleshop, ou de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, un adulte puise 10 à 20 % de sa force dans les protéines, 35 % dans les lipides, et le reste dans les glucides. Cependant, le régime cétogène préconise une consommation moindre de glucides (50 g/jour). Les personnes sous régime cétogène tirent entre 70 et 90 % de leur énergie dans les lipides ainsi que 15 à 20 % dans les protéines. Elles excluent les aliments qui contiennent une grande quantité de glucides, c’est-à-dire les légumineuses, les sucreries et les friandises, les féculents, ainsi que tous les fruits et légumes riches en sucre.

Un régime efficace qui nécessite un suivi sérieux

Il est important de prendre des précautions sérieuses pour maigrir grâce à cette diète. La meilleure d’entre elles est de se faire suivre par un spécialiste : un nutritionniste ou un médecin. La raison en est qu’il a des avantages, mais également des inconvénients qui ne doivent pas être pris à la légère. Le suivi permet d’éviter les éventuels problèmes de santé qui peuvent survenir.

Les avantages du kéto

Selon des études menées à l’Université de Laval, si ce régime est efficace, c’est parce qu’il réduit le taux de calories. Le chef du département de biochimie de l’hôpital Cochin, le Pr Luc Cynober, quant à lui, affirme qu’il aide à éliminer la graisse du corps. Les résultats sont palpables au bout d’un mois de diète (s’accompagnant de quelques exercices quotidiens). Lorsque vous priorisez une alimentation riche en graisse, votre organisme ne se contente plus de trouver sa force dans le glucose. Il utilise également les lipides. Cependant, il présente quelques inconvénients qu’il faut noter.

Les risques

Le régime cétogène peut favoriser la déshydratation, car il réduit la quantité d’eau et de certains nutriments contenus dans le corps. Ainsi, il faut obligatoirement consulter un spécialiste avant de le suivre. Le Pr Luc Cynober, souligne même qu’il s’agit d’un régime très complexe. Sans suivi, il favorise également l’effet yo-yo. Les personnes qui optent pour ce type de régime draconien reprennent rapidement du poids, dès qu’ils arrêtent de faire attention à ce qu’ils mangent. Le médecin qui dirige le département de diabétologie des hôpitaux universitaires genevois en parle aussi dans ses articles scientifiques.

Les effets secondaires

Il est important d’arrêter la diète dans le cas où certains malaises se produisent. Parmi ses effets secondaires figurent la fatigue, le vertige, le vomissement, et les étourdissements. Ces problèmes résultent généralement de la stabilisation du taux de glycémie dans le sang. Au début du régime, le risque de constipation est également élevé. La solution à ce problème ? Boire beaucoup d’eau.

 

S'abonner gratuitement à notre lettre