Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Acouphènes : symptômes et traitements expliqués

Les acouphènes sont des bruits que le patient entend mais qui n’existent que dans son ou ses oreille(s). Qu’ils soient des sifflements, des bourdonnements ou d’autres formes sonores, ils peuvent être occasionnels ou récurrents. Ce trouble provenant d’un dysfonctionnement du système nerveux auditif peut avoir plusieurs effets plus ou moins indésirables.

Acouphènes subjectifs

Deux grands types d’acouphènes existent. Les acouphènes subjectifs ne sont entendus que par le patient et ils sont les plus fréquents (environ 95% des cas).
Ce sont ceux pour lesquels on trouve le moins souvent les causes, et ce sont les moins faciles à traiter. Des médicaments aident néanmoins le patient à améliorer sa tolérance face aux bruits internes.

Acouphènes objectifs

Les acouphènes objectifs sont occasionnellement entendus par le médecin ou l’ORL car pouvant être causés par un flot sanguin plus audible.
Ils peuvent se manifester par de petits « clics », parfois provoqués par des mouvements anormaux des muscles de l’oreille. Ils sont assez rares, mais leur origine est identifiable.

Quelles en sont les causes ?

Certaines personnes sont peu atteintes et ne consultent pas à l’apparition de troubles auditifs. D’autres en revanche sont gênées dans leur vie quotidienne et peuvent souffrir d’hallucination auditive.
Un acouphène temporaire peut apparaître dans le système auditif suite à une exposition à une musique forte. D’autres peuvent être le résultat d’une hypertension. D’autres encore résultent d’un bouchon de cérumen, ou d’un stress. Ils peuvent parfois partir comme ils sont venus.

Consultez un ORL

Si certains acouphènes n’ont pas de réelles répercussions sur le patient, d’autres en revanche sont plus sérieux. Lorsqu’ils sont accompagnés de symptômes comme la perte d’audition, des vertiges, des douleurs ou des somnolences, il est conseillé de consulter un ORL.
Après un examen clinique, il peut procéder à une audiométrie et à une tympanométrie avec étude des réflexes stapédiens (contraction involontaire des muscles de l’oreille).
Il pourra ainsi prescrire un traitement médicamenteux adapté s’il en existe un, voire des stimulations transcrâniennes.

Prenez rendez-vous chez un audioprothésiste

Si de nombreux traitements existent, il est possible qu’une prothèse auditive soit la solution pour réduire l’inconfort que ressent le patient. Ainsi, votre ORL pourra vous conseiller de consulter un audioprothésiste.
Et si la prothèse est elle-même insuffisante, il faudra peut-être avoir recours à un générateur de sons blancs. Il agit sur le principe d’une rééducation du cerveau, en délaissant les acouphènes en arrière-plan.

Image par Nebraska Department of Education, de Pixabay

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

2 Commentaires

  1. Andrée

    Je suis très étonnée qu’aucune allusion quant aux causes des acouphènes ne soit faite aux antennes relai portables, aux portables eux-mêmes, au Wifi etc.

    Réponse
  2. Stéphanie Maindive

    La sophrologie offre de très bons résultats dans la prise en charge des acouphènes. À considérer !

    Réponse

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *