Les compléments alimentaires, qu’en pensez-vous ? - Prévention Santé
Grâce à vous : +1.500.000 vues +650.000 auditeurs +500 interviews

Les compléments alimentaires, qu’en pensez-vous ?

En quelques milliers d’années la population s’est vue adopter un quotidien sédentaire, de nouveaux aliments et de nouvelles habitudes sont apparus.

L’activité physique n’étant plus nécessaire à la prise de nourriture, certaines maladies chroniques sont apparues (obésité, diabète, hypertension artérielle, hypercholestérolémie, maladies coronariennes, accidents vasculaires cérébraux…). L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s’en alarme et estime que des mesures d’urgence doivent être prises et depuis les années 80 l’attention est portée à l’équilibre des repas mais aussi sur les bienfaits des nombreuses propriétés des végétaux, des minéraux, des arbres, des fleurs et du monde qui nous entoure.

Naissance et vie d’un complément alimentaire

La France est le quatrième plus gros consommateur de compléments alimentaires, une personne sur cinq en consomme régulièrement. Ils ne sont pas des médicaments et sont en vente libres.

Les bienfaits des compléments alimentaires fonctionnent si le produit est bien conseillé par des professionnels qui cherchent les meilleurs suppléments nutritionnels, les plus purs et les plus puissants, sans aucun compromis sur la qualité de chaque composant. Des équipes dédiées et rigoureusement formées par un biologiste souhaitant partager leur intimes conviction : celle des bienfaits des plantes et de la nature.

Processus de fabrication d’un complément alimentaire

Les formules des compléments alimentaires sont élaborées en laboratoire et avec une sélection rigoureuse des ingrédients, ces produits tels que par exemple le harpagophytum peuvent être composés de vitamines, minéraux, plantes et substances innovantes. Après le contrôle de chaque matière première, s’effectueront le mélange et la fabrication pour les différentes formes, infusion, gélules ou capsule. Une fois le complément alimentaire mis sous emballage, il sera contrôlé avec mise sous quarantaine systématique avant libération pour commercialisation.

Contrôlé par l’État

Le complément alimentaire est défini par les autorités (article 1 du décret 2006-352) en tant que « denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés, commercialisés sous forme de doses, à savoir les formes de présentation telles que les gélules, les pastilles, les comprimés, les pilules et autres formes similaires, ainsi que les sachets de poudre, les ampoules de liquide, les flacons munis d’un compte gouttes et les autres formes analogues de préparations liquides ou en poudre destinées à être prises en unités mesurées de faible quantité »

Des mentions sont obligatoires sur les produits ou étiquettes tel que :

  • La composition des ingrédients des principes actifs,
  • L’analyse nutritionnelle avec la quantité par dose journalière recommandée
  • Les précautions d’emploi

Nous rappelons que les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d’un mode de vie sain et ne pas être utilisés comme substituts d’un régime alimentaire varié et équilibré. Tenir hors de la portée des jeunes enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
En dehors de situation physiologique particulière, comme la grossesse par exemple, quand on est en population générale, une l’alimentation équilibrée nous apporte les compléments vitaminiques et minéraux nécessaires.

Crédit photo : www.prevention-sante.eu

Ceci est un article sponsorisé

Puisque vous êtes ici... avançons Ensemble

Prévention Santé est une plateforme Web gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être et de la santé.
Ce journalisme d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons que notre point de vue est important, car cela pourrait aussi être le vôtre. Nous avons donc une faveur à demander...
Vous aimez notre média ? Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

S'abonner gratuitement pour ne rien manquer des nouveautés


Notice :

Les informations diffusées sont données à titre non professionnel. Elles ne remplacent aucunement les visites médicales, les diagnostics et les traitements médicaux qui doivent être faits en fonction des situations particulières de chacun, et que seul un médecin, dont le titre est légalement reconnu en France, peut réaliser.
Share This