Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Étude CoviPrev : un tiers des Français a modifié son alimentation au cours du premier confinement

Selon l’étude CoviPrev, menée par Santé publique France et publiée le 4 mai dernier, un tiers des Français a modifié son alimentation au cours du premier confinement. Il semblerait que la pandémie ait profondément et durablement impacté les habitudes alimentaires des Français. Zoom sur 4 chiffres qui illustrent ce phénomène.

37 % ont changé leur alimentation pendant le confinement

Plus d’un tiers des Français ont modifié leur alimentation au cours du premier confinement. C’est ce que révèle une étude menée par Santé publique France, nommée l’enquête CoviPrev et publiée le 4 mai 2021. L’objectif de cette enquête est d’analyser, entre autres, l’impact de la pandémie sur les habitudes alimentaires des Français. Il semblerait que la crise sanitaire ait chamboulé le mode de vie et l’alimentation des ménages.

Parmi les 37 % de Français qui ont changé leur alimentation pendant le premier le confinement, certaines habitudes impulsées par la pandémie ont été mises en lumière. Plus particulièrement, nombreux sont ceux à avoir déclaré consommer des plats moins équilibrés et à avoir accentué le grignotage avec les « aliments conforts ». Véritable tendance de fond propulsée par un contexte anxiogène et des restrictions sanitaires, les Français se sont tournés vers des aliments régressifs et réconfortants (chocolat, bonbon…).

37 % cuisinent davantage du fait maison pendant le confinement

Selon l’étude, ce sont près de 37 % des Français qui ont davantage cuisiné des petits plats faits maison pendant le confinement. Encouragés par une volonté de manger plus sainement et avec plus de transparence, un grand nombre d’entre eux ont retrouvé le plaisir de cuisine.

De plus, le huit-clos imposé a forcé les Français à trouver de nouveaux divertissements pour pallier l’ennui, et la cuisine s’est imposée comme étant une toute nouvelle passion phare. Les diverses émissions de cuisine ne semblent pas être innocentes à ce phénomène, notamment avec la quotidienne de Cyril Lignac. Les ustensiles de cuisine et les équipements comme une friteuse professionnelle ont été particulièrement prisés pendant le confinement.

30 % ont pris du poids pendant le confinement

Un tiers des Français aurait pris du poids pendant le confinement. Effectivement, selon l’étude, 30 % ont pris quelques kilos pendant le huit-clos imposé et ce phénomène s’explique à travers différentes raisons. Tout d’abord, ceux qui ont été les plus touchés sont ceux qui ont diminué l’activité sportive pendant le confinement.

Également, les restrictions sanitaires ont pesé lourd sur le moral des Français qui sont nombreux à avoir souffert du stress, d’une santé mentale en berne, d’anxiété, de solitude ou encore d’isolement. Ce contexte tourmenté pourrait être à l’origine de cette prise de poids étant donné que certaines personnes ont diminué le sport et augmenté le grignotage. De plus, le télétravail et l’isolement ont considérablement réduit l’activité physique.

1 sur 3 a connu un appétit modifié pendant le confinement

Pour finir, c’est 1 personne sur 3 qui a vu son appétit se transformer à l’ère de la pandémie. Que ce soit un appétit moindre ou un appétit grandissant, nombreux sont les Français à avoir remarqué un changement, en mangeant plus ou en mangeant moins. D’après les données de l’étude, le bouleversement de l’appétit concerne considérablement plus les femmes.

S'abonner gratuitement à notre lettre