Ordinateur, logiciel et transmission - Prévention Santé
Grâce à vous : +1.500.000 vues +650.000 auditeurs +500 interviews

Ordinateur, logiciel et transmission

Installation d’un cabinet médical : le matériel indispensable. Même si leur nombre tend malheureusement à baisser, chaque année à l’issue de leur formation, des médecins font le choix du travail en libéral que ce soit en cabinet individuel ou en maison médicale.

En reprise comme en création, l’installation en libéral nécessite des investissements importants notamment en matière de matériel médical.

Ordinateur, logiciel et transmission…

Il peut paraître étonnant de mettre ce poste d’investissement en premier pourtant équipement informatique, logiciel et lecteur de carte vitale sont indispensables pour le bon fonctionnement du cabinet médical.

En plus de la carte professionnelle de santé à demander auprès de l’Agence Régionale de Santé, le cabinet médical devra être équipé d’un lecteur de carte vitale et du logiciel de facturation Sesam-Vital.

La télétransmission des feuilles de soin est un plus indéniable pour les patients qui bénéficient d’un remboursement plus rapide et de moins de démarches vis-à-vis de leur caisse et de leur mutuelle et pour le médecin qui gagne sur le paiement de ses actes.

Un mobilier adapté pour le confort du praticien comme de ses patients

Il pourra être facile d’équiper salle d’attente à moindre frais tout en restant confortable et accueillant en gardant à l’esprit quelques notions d’ordre pratique : du mobilier pouvant être nettoyé facilement, un coin enfant avec quelques jeux, une table basse où disposer revues et informations médicales.

Une part de budget plus importante sera accordée à votre bureau et à l’espace de consultation notamment pour la table ou divan d’examen qui doit permettre au praticien un travail dans de bonnes conditions et au patient de pouvoir s’installer facilement.

Paravent, valet pour vêtements, lampe d‘examen, tabouret, draps d’examen jetables en rouleau, distributeur de gel désinfectant viendront compléter l’équipement de base avec les rangements pour votre matériel médical, votre matériel de soins et médicaments.

Un matériel de diagnostic à compléter en fonction de sa pratique

Durant son parcours d’études, chaque médecin aura déjà acquis une partie du petit matériel médical de diagnostic tels que stéthoscope, stylo-lampe, marteau à réflexe ou otoscope.

Pour un installation en libéral, thermomètre, lecteur de glycémie, tensiomètre, oxymètre, balance, négatoscope, ecg, trousse d‘instruments pour effectuer de petits soins d‘urgence ou les soins de plaies… viendront grossir la trousse du praticien dès l’ouverture du cabinet.

Au fil de sa pratique et donc de ses besoins, le praticien pourra compléter son équipement avec du matériel plus lourd.

Ne pas oublier les consommables et l’hygiène !

Poste de dépenses non négligeable et sans cesse à renouveler : coton, compresse, gants, curafix, seringues, bandelettes urinaires, speculum stérile, abaisse-langue…

Ainsi que le matériel nécessaire au nettoyage et à la désinfection de votre espace d’examen comme de votre matériel.

Crédits : ceci est un article sponsorisé

S'abonner gratuitement pour ne rien manquer des nouveautés


Notice :

Les informations diffusées sont données à titre non professionnel. Elles ne remplacent aucunement les visites médicales, les diagnostics et les traitements médicaux qui doivent être faits en fonction des situations particulières de chacun, et que seul un médecin, dont le titre est légalement reconnu en France, peut réaliser.