Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Rendre son quotidien plus agréable avec les anti-oxydants : zoom sur la cranberry

Aujourd’hui je suis partie à la rencontre du Mr Khelifa, nutritionniste sur Grenoble, notamment sur les enjeux santé de la sphère urinaire. Après avoir testé cet été le jus de cranberry de la marque Ocean Spray, avec notre expert d’aujourd’hui, nous allons justement lui poser les questions en matière de santé et bien-être.

Mr Khelifa, souvent nous restons en position assise prolongée (que ce soit dans la voiture, les transports ou au bureau), nous avons parfois une alimentation déséquilibrée, les traitements médicamenteux hormonaux, les vêtements serrés…peuvent amener aux infections urinaires. Nombreuses sont les femmes sujettes à ces petits désagréments.

Le saviez-vous ?

50% des femmes / une femme sur deux souffre d’une infection urinaire au mois une fois dans sa vie »…

 

Quels sont les symptômes d’une infection urinaire ?

Vous devez souvent vous rendre aux toilettes, même pour uriner peu, et ressentez des brûlures ou des douleurs dans le bas du ventre… Ce sont les signes courants d’une infection urinaire bactérienne (aussi connue sous le nom de cystite)

Cette infection est généralement bénigne, mais reste toutefois très douloureuse. Elle est due à une bactérie appelée Escherichia coli (E. coli), qui s’établit dans le tube digestif, entre dans les voies urinaires et les infecte.

Cette infection apparaît lorsque la bactérie entre dans le système urinaire via l’urètre et infecte les cellules de la vessie.

Lorsqu’elle envahit les voies urinaires et la vessie, la bactérie s’accroche aux cellules de la vessie et se multiplie, causant alors une infection et une inflammation.

Qui sont les plus touchés ?

LES FEMMES

Les femmes sont particulièrement sujettes aux infections urinaires. Parmi les individus âgés de 20 à 50 ans, les infections urinaires sont 50 fois plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes. (a)

Cela est dû en partie à l’anatomie des femmes : les voies urinaires (aussi connues sous le nom d’urètre), conçues pour évacuer l’urine de la vessie, sont très courtes, ce qui favorise le transport de la bactérie dans l’urètre et jusqu’à la vessie.

Les autres raisons sont la diminution de l’acidité de l’utérus à une certaine période du mois ou lors de rapports sexuels.

Chez la femme enceinte, l’utérus qui se développe presse sur la vessie, ce qui empêche celle-ci de se vider complètement, augmentant ainsi le risque d’infection.

LES SENIORS

Les changements post-ménopause, les calculs rénaux, le diabète sucré et l’hypertrophie de la prostate augmentent le risque d’infections urinaires.

Comment traiter efficacement une infection urinaire ?

Le médecin est la seule personne à pouvoir prescrire le meilleur traitement contre une infection urinaire, une fois qu’elle est déclarée. Il s’agit souvent d’un traitement antibiotique pour aider à lutter contre la bactérie générant l’infection.

Malheureusement, le risque de réapparition d’infections urinaires est à prendre en compte. En effet, on estime qu’une femme sur quatre aura de nouveau des infections urinaires dans les 6 mois suivant une infection. Nous parlons d’infection urinaire récidivante lorsqu’une personne a au moins 3 infections par an.

En menant des recherches sur les cranberries, un fruit originaire d’Amérique du Nord, les scientifiques ont découvert le mécanisme d’action potentiel et le rôle bénéfique des cranberries pour empêcher la réapparition des infections urinaires (b, c, d).

Quels conseils peuvent atténuer la réapparition des infections urinaires ?

  • Boire une boisson aux cranberries contenant au minimum 27 % de jus de cranberries peut réduire le risque d’infections urinaires récurrentes. (d)
  • Maintenir une bonne hygiène quotidienne.
  • Boire suffisamment d’eau pour s’hydrater et aider le corps à éliminer les toxines et permettre au système urinaire de fonctionner dans de bonnes conditions.
  • Ne pas se retenir d’aller aux toilettes.

Interview

Bonjour, on dit souvent que le jus de cranberry, contient une forte teneur en anti-oxydant, quels sont ses vertus ?

La cranberry est un fruit exceptionnel !

La cranberry est une petite baie qui appartient à la même famille que les myrtilles. Sa couleur rouge rubis et ses bienfaits sur la santé en font un fruit unique.

Les cranberries sont naturellement riches en polyphénols et en antioxydants, bien plus que d’autres fruits courants comme l’orange, le raisin ou la pomme.

Au cours des 20 dernières années, de nombreuses recherches ont découvert que les composants des cranberries, dont les proanthocyanidines (PACs), peuvent empêcher la bactérie de s’accrocher aux cellules de la vessie, réduisant considérablement la probabilité qu’elle se multiplie et génère une infection. (c, e, f)

La bactérie de peut pas s’accrocher au corps, c’est pourquoi elle est naturellement éliminée par l’urine.

Le jus de cranberries est une approche nutritionnelle aidant à réduire la réapparition des infections urinaires et, par conséquent, la prise d’antibiotiques. (b, d, g)

Une récente étude clinique, menée en France et aux États-Unis (2016) a démontré que boire 240 ml de boisson au jus de cranberries (ou de boisson aux cranberries) réduisait le risque d’infections urinaires symptomatiques et récurrentes de presque 40 %.(d)

Les anti-oxydant permettent d’empêcher les réactions en chaîne néfastes provoquées par les radicaux libres. Les radicaux libres sont des composés instables surtout formés d’oxygène et si les radicaux libres en viennent à excéder la capacité de l’organisme à les neutraliser, ils peuvent contribuer à l’apparition de plusieurs maladies, dont les maladies cardiovasculaires, certains types de cancers et d’autres maladies associées au vieillissement.

Dans le cas de Ocean Spray, pouvez-vous nous parler de leur études santé ?

Tout a fait : en menant des recherches sur les cranberries, , les scientifiques ont découvert le mécanisme d’action potentiel et le rôle bénéfique des cranberries pour empêcher la réapparition des infections urinaires.

Aussi : Au cours des 20 dernières années, de nombreuses recherches ont découvert que les composants des cranberries, dont les proanthocyanidines (PACs), peuvent empêcher la bactérie de s’accrocher aux cellules de la vessie, réduisant considérablement la probabilité qu’elle se multiplie et génère une infection

 

Il existe différents types de jus de cranberry, chez Ocean Spray il en existe plusieurs versions : une sucrée, et une non, pourriez-vous nous aider à décoder l’étiquette ?

Sur la version sucrée nous avons une boisson avec 27 % de jus de cranberry, du sucre de la vitamine C qui est un très bon anti oxydant. La boisson contient environ 10g de sucre pour 100 ml

Pour la version non sucrée :

Il y a toujours 27 % de cranberry cependant le sucre a été remplacé par du sucralose qui est un édulcorant permettant ainsi de diminuer le taux de sucre ainsi que l’apport calorique par rapport à la version sucrée.

 

Dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée : quels bienfaits du jus de cranberry ?

Le cranberry apporte de nombreux bien fait grâce aux antioxydants qu’il contient, aussi comme nous l’avons vu certaines études on démontré l’efficacité du jus de cranberry pour empêcher la réapparition des infections urinaires

Pour les amoureux du jus de cranberry à quelle fréquence conseillez-vous d’en boire ? Combien de verres/jours ?

Il est toujours préférable de privilégier les fruits à la place des jus de fruit, cependant boire 1 verre de 150 ml par semaine peut tout à fait avoir sa place dans une alimentation équilibrée

Qui peut en boire ? à qui le conseilleriez-vous ? femmes ? sportifs ?

Adultes homme ou femme les sportifs aussi, avec modération.

Quel serait votre conseil final pour être en pleine santé ?

Privilégier les fruits et légumes riche en anti oxydant, boire beaucoup d’eau et ne pas oublier le plaisir dans son alimentation, si vous souhaitez changer d’alimentation n’hésitez pas à demander de l’aide à un professionnel.

Aller plus loin

L’histoire de la cranberry a plusieurs siècles

Les Indiens d’Amérique du Nord confectionnaient le pemmican – un gâteau de survie qui se conservait très longtemps – à partir de viande de cerf et de purée de cranberries. La cranberry est une baie déjà connu d’eux pour ses bienfaits naturels. Les sorciers guérisseurs utilisaient le fruit en cataplasmes pour aspirer le poison des blessures causées par des flèches. Le jus d’un rouge profond de la cranberry servait comme teinture naturelle pour les tapis, les couvertures et les vêtements. Les Indiens du Delaware, dans le New Jersey, arboraient également la cranberry comme symbole de paix.

La cranberry est l’un des seuls fruits cultivés qui soit originaires du continent nord-américain (avec la myrtille et le raisin Concord). Elle est connue sous différentes appellations. Les Indiens de l’Est la désignaient sous le nom de « sassamanesh », tandis que les Pequots de Cape Cod et les tribus Leni-Lenape du South Jersey l’appelaient « ibimi » ou « baie amère » et les Algonquins du Wisconsin « atoqua ».

Mais ce ne fut que lorsque les colons néerlandais et allemands la baptisèrent « crane berry » – car la fleur de la cranberry ressemble à la tête et au bec d’une grue (« crane » en anglais) – que le fruit obtint le nom qu’on lui connaît aujourd’hui : « cranberry ». La légende dit que les Pères pèlerins, lors du premier Thanksgiving à Plymouth, servirent la cranberry accompagnée de dinde sauvage et d’un plat de maïs et de fèves (succotash). À l’époque des grandes expéditions des clippers et des baleiniers, les marins américains s’en servaient pour lutter contre le scorbut. Pendant la deuxième guerre mondiale, les troupes américaines consommaient environ 500 000 kilos de cranberries déshydratées par an.

Ocean Spray est une coopérative regroupant plus de 700 producteurs de cranberries d’Amérique du Nord et du Chili

En savoir plus sur l’histoire

 

Sources

(a) Tille, Patricia M. (2014). Infections of the urinary tract. Dans Bailey and Scott’s Diagnostic Microbiology, 13e ed : Mosby Elsevier, Maryland Heights, Missouri

(b) Salo J, Uhari M, Helminen M, Korppi M, Nieminen T, Pokka T, Kontiokari T. Cranberry juice for the prevention of recurrences of urinary tract infections in children: a randomized placebo-controlled trial. Clin Infect Dis, 2012 ; 54(3):340-6.

(c) Kaspar KL, Howell AB, Khoo C. A randomized, double-blind, placebo-controlled trial to assess the bacterial anti-adhesion effects of cranberry extract beverages. Food and Function, 2015; 6(4):1212-7.

(d) Maki KC, Kaspar KL, Khoo C, Derrig LH, Schild AL, Gupta K. Consumption of a cranberry juice beverage lowered the number of clinical urinary tract infection episodes in women with a recent history of urinary tract infection. Am J ClinNutr 2016; 103(6), 1434-1442.

(e) Howell AB,  Reed JD, Krueger CG,  Winterbottom R, Cunningham DG, Leahy M. A-type cranberry proanthocyanidins and uropathogenic bacterial anti-adhesion activity. Phytochemistry, 2005; 66(18):2281-2291.

(f) de Llano DG, Esteban-Fernández A, Sánchez-Patán F, Martínlvarez PJ, Moreno-Arribas MV, Bartolomé B. Anti-Adhesive Activity of Cranberry Phenolic Compounds and Their Microbial-Derived Metabolites against UropathogenicEscherichia coli in Bladder Epithelial Cell Cultures. Int J Mol Sci, 2015; 16(6):12119-30.

(g)Luís Â, Domingues F, Pereira L. Can Cranberries Contribute to Reduce the Incidence of Urinary Tract Infections? A Systematic Review with Meta-Analysis and Trial Sequential Analysis of Clinical Trials. J Urol. 2017;198(3):614-621. doi: 10.1016/j.juro.2017.03.078. Epub 2017 Mar 10.

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.