Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Rétention d’eau : comment s’en sortir

Les femmes faisant de la rétention d’eau sont nombreuses. Il s’agit d’une accumulation d’eau dans certaines parties du corps comme les jambes ou les mollets. Elle se manifeste par des gonflements temporaires provoquant la sensation d’avoir des jambes lourdes. Voici quelques conseils qui vous permettront de limiter ces symptômes.

Mettez-vous à la natation, ou au sport en général

En plus d’être efficace, la pratique régulière du sport est une solution naturelle qui permet de lutter contre la rétention d’eau. Mais avant de vous lancer, pensez à consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quel type de sport vous conviendra le mieux. Pratiquer une activité physique permet d’améliorer la circulation sanguine et d’éliminer l’excès d’eau présent dans le corps.

Le sport idéal pour réduire ces symptômes reste bien la natation. Elle permet de faire travailler la totalité des muscles, en plus d’améliorer le cardio et l’endurance. Les mouvements dans l’eau agissent également comme un massage drainant. Le sport est donc un bon moyen de faire dégonfler les parties du corps sujettes à cela, et où le liquide tend à s’accumuler. Par ailleurs, si vous êtes déjà un sportif aguerri, il est tout à fait envisageable de vous tourner vers une alimentation plus saine et naturelle pour vous accompagner dans votre démarche. Pour cela, des produits spécifiques sont disponibles dans HSN Store France.

Quelle alimentation choisir pour réduire la rétention d’eau ?

Afin d’améliorer le bien-être et diminuer la rétention d’eau, il est important d’adopter une alimentation équilibrée. Il est ainsi conseillé de diminuer le sel. Ce dernier retient en effet l’eau dans les tissus et favorise les gonflements. Ainsi, ne vous étonnez pas si vous avez soif après avoir consommé un aliment ou un plat trop salé. L’excès de sodium sera éliminé en s’hydratant.

Pensez également à boire de manière régulière, sans pour autant boire trop. Cela vous permettra de réduire votre rétention d’eau. Pour cela, ne jetez plus le jus de cuisson de vos légumes et consommez-les. Privilégiez aussi les infusions et tisanes le soir, avant d’aller vous coucher.

Enfin, privilégiez les légumes riches en potassium. Ce dernier est essentiel au bon fonctionnement des reins et permet de réduire les taux de sodium et donc la rétention d’eau. Pensez donc à ajouter à votre panier et selon la saison des asperges, des artichauts ou encore du concombre et des poireaux. Ils en sont truffés.

Contre la rétention d’eau, la solution des plantes

La phytothérapie est un autre moyen de réduire la rétention d’eau et de limiter ses effets. Certaines plantes ont une action stimulante sur le foie et les reins et permettent d’éliminer l’excédent d’eau. Voici quelques idées de plantes à utiliser :

  • Le pissenlit. Il peut se boire en infusion. Pour cela, prévoyez 10 grammes de feuilles séchées pour 150 millilitres d’eau bouillante.
  • Le thé vert. Il se déguste également sous la forme de tisane.
  • Les queues de cerises. Elles se savourent en décoction, trois fois par jour, ou sous la forme de gélules.

Grâce aux plantes et aux huiles essentielles, il est enfin possible de réaliser des massages drainants afin de stimuler les vaisseaux lymphatiques et éliminer de surplus d’eau.

Les huiles drainantes

 

Huile drainante anti cellulite, ma recette naturelle

S'abonner gratuitement à notre lettre