Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Faut-il prendre des vitamines après une sleeve?

Les vitamines sont bien entendu indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Hormis la vitamine D, elles ne sont pas fabriquées par notre organisme ;  on les retrouve principalement dans les aliments et elles ont toutes un rôle précis.

La sleeve gastrectomie est l’une des techniques opératoires proposées aux patients éligibles à une chirurgie de l’obésité. Comme son nom l’indique, la technique consiste à réduire la taille de l’estomac en lui donnant la forme d’un manchon. Il s’agit d’une opération dite de restriction. Le patient, ainsi opéré, devra s’alimenter à vie de manière fractionnée et en quantités adaptées compte tenu de son « bébé estomac ».

Il est fondamental à ce stade de rappeler l’importance du parcours préopératoire du patient pour appréhender et intégrer ces changements d’habitudes et d’attitudes alimentaires. Aucune chirurgie de l’obésité actuelle ne saurait prévenir les échecs si ces modifications de comportement ne sont pas adoptées à vie. Le chirurgien apporte un formidable coup de pouce avec cette intervention. Mais elle ne fait pas tout. Le patient joue un rôle majeur dans la réussite à long terme de cette opération.

Alors que les prescriptions de vitamines et minéraux sont courantes pour les personnes opérées d’un by-pass du fait des problèmes de malabsorption, la pratique de prescrire des vitamines apres sleeve gastrectomie n’est pas systématique !

Hors, force est de constater que la sleeve, intervention de restriction, peut être également à l’origine de nombreuses carences si l’on ne s’astreint pas à une hygiène de vie irréprochable d’un point de vue nutritionnel.

De plus en plus de praticiens imposent donc aujourd’hui à leurs patients opérés d’une sleeve une supplémentation en vitamines et minéraux d’une durée variant en général de 6 mois à 18 mois, couvrant ainsi la période au cours de laquelle il y a perte de poids.

En revanche, des carences peuvent apparaitre de manière insidieuse plusieurs années après une sleeve. C’est la raison pour laquelle des bilans sanguins doivent être effectués régulièrement afin de déceler la présence d’une ou de plusieurs carence(s). En fonction des résultats le chirurgien ou le médecin nutritionniste choisira d’ajuster le dosage en vitamines nécessaires auprès de son patient afin de combler une potentielle carence.

 

Quelles sont les principales origines de ces carences ?

C’est dans la malabsorption et la malnutrition en général qu’il faut rechercher les causes des carences notamment dans le cadre d’une alimentation déséquilibrée sans les repas adaptés après une sleeve.

De manière générale, la carence s’installe de manière sournoise : On peut avoir l’impression d’être en forme et être pourtant carencé. Les signes à prendre en considération sont la fatigue, la baisse de moral, l’irritabilité, les fourmillements, les troubles de la vison, des mouvements désynchronisés, la perte de cheveux, les ongles cassants, les vomissements,…

Il est donc légitime de se poser la question de savoir quelles sont les vitamines à prendre après une sleeve ? Et d’en connaitre leur rôle.

Dans le cadre de la supplémentation en vitamines et minéraux après une sleeve, nous nous concentrerons sur les vitamines plus particulièrement recommandées.

La vitamine A joue un rôle essentiel dans la vision, la maturation de tissus tels que celui du poumon, de l’intestin, de la peau, des os. Elle protège également la peau contre les agressions des rayons UV. Une carence en vitamines A peut entraîner entre autre des troubles de la vision ou des infections respiratoires.

Les vitamines du groupe B jouent un rôle essentiel au bon fonctionnement de l’organisme : elles favorisent un bon fonctionnement du système immunitaire, et du système nerveux  et des muscles résistants. Après une sleeve, une supplémentation en vitamines B1, B6, B9 et B12 est obligatoire. Par exemple, les carences en vitamines B12 peuvent entrainer des troubles neurologiques susceptibles de causer des dommages irréversibles sur l’organisme.

La Vitamine C protège contre les infections virales et bactériennes et permet notamment de lutter contre l’oxydation des cellules. Parmi les signes apparents d’une possible carence en vitamines C on retrouve une grande fatigue, un système immunitaire fragilisé, une baisse de moral.

La vitamine D assure la solidité  du squelette humain, prévient l’ostéoporose et facilite l’absorption du calcium dans le corps.

A ces vitamines, il est d’usage d’ajouter les minéraux tels que le fer, le zinc, le magnésium, le sélénium pour ne citer qu’eux.

 

Comment prendre les vitamines après une sleeve ? Quelles solutions sont proposées aux patients ?

Les vitamines et les minéraux sont traditionnellement prescrits par les chirurgiens et les médecins nutritionnistes accompagnant leurs patients depuis le début de leur parcours préopératoire.

A cette occasion, le patient est largement informé qu’une supplémentation sera nécessaire après une sleeve, et cela pendant une période donnée.

Il existe de nombreuses supplémentations sous forme de cachets adaptés spécifiquement à la chirurgie de l’obésité. Elles peuvent se présenter sous formes de cachets ou gélules, ou innovation depuis quelques mois sous une forme liquide : le BARIADRINK.

Le BARIADRINK est une supplémentation enrichie en vitamines et minéraux privilégiée par les patients à de multiples égards : Tout d’abord parce qu’elle est complète et couvre l’ensemble des besoins, parce qu’elle permet un excellent confort et évite d’avoir à ingérer de gros comprimés ou des gélules et pour finir, elle va leur permettre de bien s’hydrater pendant la période post opératoire ce qui est très important pour la bonne réussite de cette phase critique.

Ces supplémentations permettent de prévenir de multiples carences susceptibles d’entrainer de forts désagréments pour l’organisme. Leur absorption après une sleeve n’est donc pas à prendre à la légère et elles seules peuvent prévenir certaines carences.

Leur prise ne doit en aucun cas se substituer aux bilans sanguins réguliers et indispensables tout au long de la vie d’un patient opéré d’une sleeve.

Consommation de sucre, Lierre Keith

Image : pexels.com

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.