Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Entrer en relation avec Soi

Communiquer avec soi-même, trouver ses réponses et engendrer une guérison grâce à l’écriture. Peux-t-on entrer en relation avec soi par l’écriture ? Peux -t-on, par l’intermédiaire de l’écriture, entreprendre une démarche personnelle thérapeutique ? Peux-t-on devenir plus serein, co-créateur de sa vie et en pleine vitalité par l’intermédiaire de l’accompagnement thérapeutique à distance ? Comment cela est-ce possible ? Ce sont toutes ces questions qui font surface à la lecture du sous-titre.

Notre logique de pensées et nos habitudes vont donner naissance à des remarques du style :

Mais enfin, ce n’est pas comme cela que ça marche ! Quand je suis malade, je vais chez le médecin. Il me prescrit ce qu’il faut pour ma guérison.

Bien sur, si je considère la maladie comme quelque chose venant de l’extérieur, une fatalité ou si encore je fais partie du groupe croyance « Monsieur ou Madame Pas de chance »…

Quand je me sens en conflit intérieur ou avec l’extérieur, je vais chez le thérapeute qui à son tour, me propose des solutions, etc…

Évidemment si là encore, nos croyances sont « je » ne suis pas responsable des conflits qui se présentent à moi dans les différents domaines de ma vie « C’est pas moi, c’est l’autre ».

Nous avons appris, dès notre plus jeune âge, en ce qui concerne notre santé et/ou notre bien-être psychique à nous en remettre à l’autre, à chercher les solutions à l’extérieur de nous, à croire que l’autre sait mieux que nous.

Cela va sans dire, qu’il est juste de consulter un médecin, de faire les examens nécessaires suite à un changement physiologique ou une souffrance physique. Qu’il est bon également de s’orienter vers des médecines douces et naturelles pour aider notre corps à retrouver son équilibre et sa vitalité. Ecouter les conseils et prescriptions données, qu’elles soient allopathiques, homéopathiques ou par la phytothérapie dans le cadre d’une maladie, accident, ou mal-être. Chacun choisit ce qui lui correspond. Pour autant, personne n’est obligé d’avoir une confiance aveugle et de tout prendre pour acquis, même en ce qui concerne notre santé. Et peut-être, qu’il serait bon que ce soit l’inverse aujourd’hui…

Car si l’on considère  que la maladie ne soit pas forcément notre ennemie ou quelque chose à faire disparaître « à tout prix », il peut alors être juste de remettre en question, de douter de ce que « mon référent » me dit. En ce sens, je vais chercher à vérifier si ce qui m’est présenté est la seule vérité ou le seul diagnostic possible.

Puis, je peux aussi décider de chercher des réponses en moi, de comprendre le sens de ce que je vis, d’établir un lien par le dialogue intérieur, de mon corps à mon esprit. Car c’est le corps après tout qui se fait entendre, c’est lui qui sait ce qui se passe vraiment, ce qui va et ce qui ne va pas…

Si l’on considère également que notre corps nous appartient, que nos pensées nous appartiennent et que nous pouvons, grâce à une relation différente avec nous-mêmes et le monde extérieur, développer et utiliser une nouvelle façon de communiquer avec soi afin de retrouver notre autonomie et responsabilité dans notre vie et notre santé, on se réhabilite alors notre parcours de guérison et devenons acteur et non plus spectateur de notre vie.

L’un  n’exclut pas l’autre bien entendu. Les médecins comme les thérapeutes sont nécessaires. Toutefois, prendre un chemin, non parallèle justement, mais juste le sentier qui rejoindra le premier, vous donnera les clés d’une transformation intérieure, source de grands changements dans les différents domaines de votre vie.

Comment pratique-t-on la thérapie à distance ?

Grâce à la correspondance écrite principalement et une mise en pratique concrète par le consultant des outils et moyens thérapeutiques transmis.

Pour quelles raisons entreprendre ce type d’accompagnement ?

Trois principalement :

  • Pour une démarche de guérison globale face à la maladie
  • Pour une recherche de sens sur les domaines de notre vie où il y a souffrance
  • Pour une démarche de développement personnel et spirituelle

Cette façon d’accompagner est assez novatrice certes mais à un pouvoir thérapeutique réellement bénéfique et efficace pour trois raisons essentielles qui sont entres autres :

  • De permettre d’éviter les relations de transferts, quasi permanentes en thérapie individuelle pratiquée en cabinet (ce qui nécessite pour le thérapeute un sérieux travail sur ses fonctionnements mentaux et mémoires émotionnelles et névroses)
  • Ensuite l’écriture, à elle seule, est une thérapie et permet la prise de conscience de nos fonctionnements inconscients et automatiques, de ce que nous enfouissons en nous parfois depuis bien longtemps : colère, peurs, doutes, culpabilité etc et que nous n’exprimons parfois jamais. L’écrit permet aussi de mettre dans la matière, de donner forme ce qui facilite par la suite le changement et le choix des  actes à poser concrétisant la démarche thérapeutique : maladie ou conflit existentiel.
  • C’est aussi un support fidèle sur lequel vous pouvez vous reporter à tout moment, compléter, modifier, actualiser et même agrémenter de photos, images ou objets symboliques ou réels pour établir les liens conducteurs de la cause au trauma ou conflit de l’instant présent. Il vous permettra par la suite, de constater aussi votre progression, ce qui a été acté, transformé ou bien ce qui agit encore comme une barrière dans votre démarche de guérison globale

Si vous observez une personne qui parle, elle est relativement en posture droite. En revanche lorsque celle-ci écrit, sa tête s’incline, son corps se voute comme si naturellement elle revenait en elle, vers son être intérieur, en relation avec elle-même en fait. Cette attitude non verbale nous mène ainsi vers la vérité, notre vérité, vers ce qui nous anime au plus profond de nous. On se responsabilise alors et se réapproprie ce parcours de guérison quel qu’il soit (physique ou psychique).

Bien entendu tout ceci est vrai si cette démarche thérapeutique est suivie, pratiquée avec sérieux par le consultant. Il est indéniable que cela demande une implication, responsable et volontaire de la part de chacun. Que du positif, donc. Car, nous sommes nos propres guérisseurs et si nous choisissons de cheminer en vérité avec nous-mêmes, nous nous permettons ce retour à l’équilibre vital sur tous les plans de notre être.

Nous nous offrons ainsi la possibilité de trouver nos ressources et les clés de notre guérison et/ou solutions face à la problématique physique et/ou psychique vécue.

Car, à l’inverse de ce que l’on pense bien souvent, une situation difficile qui se présente à nous et que l’on vit comme une épreuve que l’on croit insurmontable, peut être le révélateur d’une prise de conscience profonde et bienfaitrice pour tout notre être.

La souffrance, l’échec, les obstacles et/ou la maladie qui se présentent à un moment de notre vie ne sont pas là par hasard. Plusieurs facteurs peuvent en être la cause. Nous ne sommes pas qu’un corps physique avec un cerveau qui pense et donne des ordres à ce corps physique. Nous sommes bien mieux que cela. Nous sommes un ensemble de corps palpables et non palpables. Quelques soient nos croyances en ce domaine, ceci est une réalité.

Interdépendant, tous nos corps : physique, mental, émotionnel énergétique et spirituel ne peuvent « respirer » la santé s’ils n’ont pas retrouvé un à un leur équilibre vital et une fluidité « relationnelle » entre eux.

Commencer par les découvrir, dialoguer avec eux, les réunir, puis les unir est une voie merveilleuse et en perpétuelle évolution pour ancrer en nous la source de bonheur et de la joie de vivre.

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.