Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

La dépendance affective

Réécoutez l’émission radio Prévention Santé sur la Dépendance Affective. Déborah donne la parole à Géraldyne Prévot-Gigant, psychopraticienne et auteur du livre « 50 exercices pour sortir de la dépendance affective ».

Interview

  • La dépendance affective c’est quoi?
  • Qui sont les dépendants affectifs?
  • Quelles sont les causes de la dépendance affective?
  • Quels sont les profils psychologiques susceptibles d’être dépendants affectifs?
  • Peut-on s’en libérer?
  • A partir de quand passons-nous de l’attachement à la dépendance?

 

Livre « 50 exercices pour sortir de la dépendance affective; editions Eyrolles.

Emission radio enregistrée le 11/02/2013

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

9 Commentaires

  1. Déborah Donnier

    Bonjour David, merci pour ce retour. Ravie de contribuer à votre bien-être.

    Réponse
  2. David L.

    Merci mille fois pour cette émission qui m’a hypnotisé. Il ne s’est pas passé une minute sans que je vous trouve extraordinaire, vous êtes une véritable experte sur le sujet et j’aurais effectivement brûlé d’envie que vous parliez du fameux « sentiment de vide ». Mais je dois dire que c’est à la 45ème minute que l’émotion opère lorsque vous vous adressez à nous, dépendants affectifs. Tout en étant positive et rassurante, vous nous montrez que la lumière est au bout du chemin et que cette lumière… c’est nous. Vous m’avez bouleversé et donné envie de me battre pour me révéler, même s’il reste encore du chemin. Pour tout ce que vous m’avez apporté au travers de cette émission, je ne peux que vous remercier avec énormément d’affection et vous souhaiter tout le bonheur que vous méritez. Vous êtes un ange.

    Réponse
  3. christine

    Merci à Géraldine !!! Depuis quelques jours seulement je me suis rendue compte que depuis 28 ans mon compagnon était un pervers narcissique ,et moi une dépendante affective ,ce que j’explique par la mort de mon père quand je n’avais pas encore 17 ans,ce qui me désempare et à la fois me réconcilie un peu avec moi même . Je ne sais comment ma vie va évoluer à l »avenir maintenant que j’ai découvert au hasard d’internet pourquoi je me trouve dans cette situation , car effectivement comme vous le soulignez dans votre émission, je rejette toute forme affective venant d’un homme . Je dois dire que je me sens perdue et isolée.

    Réponse
  4. Diane

    Depuis lundi je n’ai de cesse de re écouter l’émission. Je vous écoute et je me repasse le film de ma vie : de mon enfance, de mes émotions, de mes souffrances, de mes addictions…
    Je suis concernée par chacun de vos mots, absolument tout ce que vous décrivez.
    Je vous écoute et vous re écoute et m’approprie mon histoire chaque fois un peu plus. Aujourd’hui je me souviens de la jolie petite fille, mignonne et gentille que j’étais et je comprends comment le gouffre s’est installé entre elle et moi. Je prends conscience également du chemin déjà parcouru : le « déclic qui s’est produit le 14 janvier en vous écoutant, je sais maintenant qu’il signait mon entrée en « phase 3 » ;-)…

    Géraldyne, ces mots viennent du coeur de la petite fille (celle que je tends à consoler) : vous êtes une personne merveilleuse d’humanité, de délicatesse et de douceur, une Belle Ame… Vous m’avez fait éprouver mes premières émotions dépourvues de toute souffrance ; c’est pas rien et ça ne s’oublie pas…

    Debbie, sans toi et ton équipe, cette magie ne se serait pas produite alors je t’exprime toute ma profonde reconnaissance ; un immense merci à la vie de m’avoir fait te rencontrer ;-)…

    Réponse
    • Géraldyne Prevot- Gigant

      Un grand grand merci Diane pour ce message si sincère et généreux. Merci d’être une fidèle auditrice également.
      Je vous souhaite tout le meilleur.
      Bien à vous,
      Géraldyne

  5. Géraldyne Prévot Gigant

    Bonjour Wellnessconseils,

    Tout d’abord dans quelle région êtes-vous?
    Je vous propose d’entrer en contact avec moi au 06.18.17.14.49 ou par mail geraldyneprevotg@gmail.com
    Je propose la possibilité de former (moi et/ou mes assistantes) sur place des personnes à l’animation de groupe de parole (de préférence des personnes déjà dans une profession d’accompagnement).
    Je pourrai vous en dire plus de vives voix.
    Si vous êtes dans la région grenobloise cela pourra être encore plus facile à réaliser.
    Bien à vous,
    Géraldyne

    Réponse
  6. wellnessconseils

    Bonjour,

    Existe- il des groupes de paroles et thérapie types AA pour la dépendance affective ? si oui, comment y adhérer, ou comment en créer un, en région ?
    Merci pour cette émission, et pour toutes les autres de Prévention Santé.

    Réponse
  7. Dependance affective

    Bonjour,

    J’ai écouté avec intérêt votre émission d’hier soir sur la dépendance affective. Et par deux fois, j’ai intervenu par des dédicaces que vous avez eu la gentillesse de les prendre en compte.
    Pour ma part, j’ai souffert d’une dépendance affective et je m’en suis sorti grâce à l’écriture d’un blog. Ce blog a été lu et commenté depuis deux ans par plus de 6000 personnes. Et depuis 3 mois, je l’ai édité en autoédition « Amour impossible ».

    Réponse

Rétroliens/Pings

  1. Comment sortir de la dépendance affective ? – Ganaëlle STRIDE - […] https://www.prevention-sante.eu/podcast/la-dependance-affective/ […]
  2. Le borderline dans le couple - Prévention Santé - […] La dépendance affective […]

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.