Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Lecture psycho-émotionnelle des pieds : Vos pieds vous parlent

Savez-vous que vos pieds parlent de vous ? Savez-vous qu’il vous est possible d’apprendre sur vous grâce à la lecture morpho psychologique podologique ?

Surprenant au premier abord, toutefois, si vous vous intéressez un tant soit peu au langage du corps ou simplement si vous êtes désireux de mieux vous connaître, il vous semblera très vite évident qu’il nous est en effet possible de découvrir sur la face cachée d’une partie de notre corps, une multitude d’informations chttps://www.prevention-sante.eu/wp-content/uploads/2015/05/pieds-de-boudha.jpgoncernant notre génétique et épigénétique.

  • La voute plantaire : La représentation de notre monde intérieur

Est-ce un hasard si nous ne pouvons voir sous nos pieds ? Certes, pour les plus cartésiens d’entre nous, nos pieds nous servent à nous tenir debout et nous permettent de marcher, point. Certains ont déjà pris conscience combien il est agréable de prendre soin d’eux, les caresser, les masser, les bichonner au mieux..

Mais, apprendre sur nous grâce à eux ? Peu de personnes s’en doutent…

Et pourtant,

Je voudrais vous parler en premier du pied inspirée d’un livre intitulé « le symbolisme du corps humain » écrit par Annick de Souzenelle. Sur la page de couverture est représenté un pied, vu son intitulé, on pourrait se demander pourquoi un pied et non une tête ou même un corps tout entier…

On y découvre que l’arbre de la Kabbale a ses racines en haut et son feuillage en bas. Et que Le corps humain serait conçu à son image. D’ailleurs on retrouve une expression populaire qui reflète bien celle-ci « Faire l’arbre droit », désignant ainsi, l’homme qui fait le poirier.

Dans la Kabbale les pieds correspondent à Malkuth, ce sont les racines de l’arbre humain. Malkuth correspond au 7ème jour de la Genèse, jour du Shabbat, l’instant où l’œuvre étant achevée de façon parfaite, Dieu se retire. A vrai dire, il ne se retire pas vraiment comme on pourrait le comprendre, il se fait la base de sa création en se retirant en elle. Il se fait Germe.

Une autre image vient conforter ce symbolisme : ce sont les pieds de Bouddha. Il porte en lui, du talon jusqu’à l’extrémité des orteils, le devenir de l’homme.

pieds de boudhaLe pied a la forme d’un germe et l’on peut considérer que les énergies décrites dans les six jours de la genèse sont notre potentiel d’accomplissement. Ce que contiennent les pieds, l’homme n’en a aucune conscience. En hébreu, le mot tête et le mot pied ont la même valeur numérique, ils sont le même mot. Or l’homme ayant perdu sa conscience divine au niveau de sa tête, celle-ci peut se lire dans ses pieds.

Voilà ce qu’est la lecture psycho-émotionnelle des pieds. Cette approche thérapeutique vient compléter l’enseignement général en Réflexologie Plantaire Consciente.

Une approche pluridisciplinaire qui permet à chacun, au delà d’une médecine complémentaire, de se reconnecter avec son potentiel personnel et sa conscience supérieure. Ceci par le simple fait d’observer, au travers de ces pieds, ce que le corps a imprimé en lui de par son vécu. Il devient alors notre miroir en restituant par son aspect, sa forme ou bien certaines marques ou « petits bobos » particuliers comme des cors, des verrues, une sécheresse de la peau, un orteil « pas comme les autres » etc…une information en lien avec notre mémoire émotionnelle.

  • Savez-vous que nous avons tout en nous ?

Nous gardons en mémoire chaque événement de notre vie et ce depuis notre conception, tout ceci est stocké dans notre inconscient.

Schémas pour vidéo E&C présentation .005Prenons une image pour illustrer cela : lorsque l’on vit un traumatisme physique, un accident, ou encore une intervention chirurgicale, chacun d’eux laissera une trace sur la peau que l’on nomme cicatrice.

Et bien il en est de même pour nos agressions morales, conflits ou chocs psychologiques. Seulement cette cicatrice est enfouie dans notre subconscient, elle ne laisse aucune trace apparente pourtant elle existe. Il va se former alors une mémoire que l’on nomme la mémoire du corps. La maladie ou le malaise deviendra le révélateur manifesté, attestant que quelque chose ne va pas en nous, qu’une cicatrice vient d’être réactivée.

Pour retrouver l’origine de cette cicatrice, la lecture symbolique du pied va être un outil majeur dans l’accompagnement du consultant. Pour cela, j’ai établi au fil de mes années de pratique, une cartographie spécifique psycho-émotionnelle du pied.

Elle permet de percevoir ce que le corps a enregistré comme émotions et surtout les équations qui en ont découlées et sur lesquelles nous nous appuyons naturellement. Car c’est avec celles-ci que nous agissons dans notre quotidien. Quelles soient bonnes ou mauvaises, peu importe, notre mental nous amène à nous comporter de manière quasi automatique, il ne cherche pas à nous faire évoluer, son rôle est crucial, il est là pour nous protéger. Grand merci, c’est certainement pour cela que nous existons encore..

Pour autant, ce qui était valable il y a des millions d’années n’est plus forcément adapté de nos jours. Cependant, pour notre cerveau archaïque qui est conçu biologiquement uniquement pour notre survie, la stratégie de survie (pour lui) qu’il met en place face à ce que nous vivons aujourd’hui comme dangereux est identique à ce que nous vivions dans des cavernes. Ce qui a été « efficace » une fois reste gravé dans la banque de données génétiques et va se perpétuer de générations en générations inexorablement. Seul, la prise de conscience de nos schémas répétitifs et de nos fonctionnements névrotiques fera la différence et nous permettra de chercher des moyens pour nous en libérer.

Prenons juste deux exemples pour étayer ce paragraphe : La peur d’agression du prédateur est aujourd’hui toujours d’actualité, le prédateur n’étant plus l’animal sauvage, mais le collègue, le supérieur hiérarchique, le ou la rival sentimental etc..
La peur de mourir n’est plus d’actualité quand on sort dans la rue, mais si je perds mon emploi, si on m’annonce que j’ai un cancer, si je vis un échec sentimental, je peux vivre le sentiment de ne plus exister ou peur de ne plus pouvoir y arriver….

En observant les pieds dans leur globalité, leurs aspects, leurs formes, en s’appuyant sur le découpage de leur structure talon, voute plantaire, coussinets tout un langage morpho-psycho-podologique se dessine, prend naissance et apparaît de plus en plus en évidence au fil des lectures de ceux-ci.

C’est une étude passionnante ou le consultant devient participant et acteur durant la séance, il peut répondre à vos questions, valider ce qui apparaît sur l’imagerie plantaire dévoilant son inconscient, par un ressenti, une émotion par exemple mais aussi découvrir une partie de lui qu’il ne soupçonnait même pas, puisque automatisé à reproduire ce que son clan génétique lui a transmis.

Ce merveilleux corps, dont nous sommes tous dotés, a bien plus à nous transmettre que ce que nous recevons de nos cinq sens. Reste à le découvrir, savoir l’écouter, le lire et lui faire surtout confiance. Le corps, lui, ne ment pas !

Grâce à lui, nous pouvons retourner à la source, notre partie originelle qu’est l’âme, ou bien notre être intérieur, celui ou celle qui sait pourquoi nous sommes là et ce que nous venons vivre.

Et comme le son d’une mélodie harmonieuse, qu’il nous faut savoir écouter dans le silence, notre bagage mémoriel passé et familial peut se révéler une source inspirante pour s’élever et évoluer. De chacune de ces notes, nous pouvons en réécrire la nouvelle symphonie de notre vie présente, en nous libérant de ce bagage parfois bien lourd et encombrant.

S'abonner gratuitement à notre lettre