Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

La pratique épigénétique

Réécoutez l’émission radio Prévention Santé sur le thème de la pratique épigénétique. Déborah donne la parole à Valérie Tartera, psycho-praticienne en épigénétique.

Dans notre émission

  • Qui est Valérie Tartera?
  • Qu’est ce que l’épigénétique et la différence entre génétique et épigénétique ?
  • Pourquoi consulter
  • Quels sont ses outils ?
  • Mouvements oculaires
  • HTSMA
  • Pourquoi des thérapies brèves ?
  • Une séance type

Qui est Valérie Tartera ?

Depuis 12 ans j’accompagne des adultes, en individuel ou en couple, ainsi que des adolescents en individuel ou accompagnés d’un ou des parents . Je travaille en privilégiant l’authenticité, la simplicité et l’échange. J’accueille dans le respect, l’empathie et la liberté de parole et de choix. J’aide les personnes en fonction de leur demande et je place au cœur de ma profession l’acceptation des émotions, l’écoute des besoins  et le développement des ressources de chacun.

J’utilise différents outils de thérapie brève dans le cadre de ma pratique car mon intérêt pour les thérapies à court terme, m’a montré qu’il existe des méthodes alternatives aux soins psychologiques traditionnels permettant d’amener chaque personne vers une résolution rapide et durable de son problème.  Il existe plusieurs méthodes de thérapie brève mais vous les décrire ici ne serait pas réalisable.

L’épigénétique est là pour combler la brèche entre l’innée et l’acquis.

Consultations :

Site Internet de Valérie Tartera : www.valerietartera.com

Questions/Réponses

  • Comment liez-vous l’EMDR à une neurogenèse?

L’EMDR n’est pas lié à la neurogénèse directement. C’est une technique bien différente de la pratique épigénétique qui par l’apprentissage active la neurogenèse. Par contre la neurogenèse peut s’activer grâce à l’EMDR car n’étant plus en « surstress » à cause d’un trauma ou d’une problématique récurrente et verrouillant on laisse de la place à notre cerveau pour de nouveaux acquis.

  • Est ce qu’en agissant sur notre cerveau par la force de la suggestion on peut agir sur les allèles du un gène de la vieillesse et garder l’âge d’un corps ?

La vieillesse est un processus naturel inévitable chez tous les êtres vivants. Il est logique qu’en travaillant sur soi et qu’en ayant de nouveaux acquis qui nous « alignent » sur notre programme naturel et nous permettent de trouver un équilibre, le processus de vieillissement se fera mais sera moins impactant moralement et physiquement. Quand aux problèmes de confiance en soi , ils ne sont que la conséquence d’étapes d’autonomies franchies dans la souffrance. Un travail d’apprentissage est souvent très bénéfique pour apprendre ce qui n’a pas été appris pendant cette période de 0 à l’age ou nous quittons le foyer familial.

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.