Grâce à vous : +5.000.000 vues +3.500.000 auditeurs +500 interviews

Résistances inconscientes à la psychothérapie

Effectuer une psychothérapie est loin d’être facile : c’est travailler des choses douloureuses, se remettre profondément en question, affronter des émotions et événements de vie qu’on préférerait oublier, etc. C’est pourquoi les patients mettent en place des résistances, à un moment ou à un autre de leur travail thérapeutique.

Ces résistances apparaissent souvent comme des phrases-clés spécifiques. Il est alors important de les relever, afin de les évoquer en séances, élaborer autour, voir à quels problématiques / peurs / blocages elles sont liées, afin d’aller au-delà et de pouvoir poursuivre le travail psychothérapeutique.

Voici donc quelques unes des résistances que j’entends en consultation.

0mn25 : De nombreuses résistances inconscientes

1mn00 : Résistance #1 : Je n’ai pas le temps !

2mn29 : Résistance #2 : Je n’ai pas les moyens !

4mn10 : Résistance #3 : ça va faire doublon avec la kiné / la sophro / l’hypnose, etc.

5mn31 : Résistance #4 : J’ai une réunion de dernière minute / mon fils est malade / etc.

7mn09 : Ces résistances, qu’est ce qu’on en fait ?

S'abonner gratuitement à notre lettre

Vous aimez notre média ? Avançons ensemble...

Prévention Santé est une plateforme Web non professionelle, gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être.
Ce travail d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons qu’il est important de questionner, débattre et transmettre des informations.
Nous avons donc une faveur à demander...
Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

Prolonger le débat, commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.