Comment le blé moderne nous intoxique ? - Prévention Santé
Grâce à vous : +1.500.000 vues +650.000 auditeurs +500 interviews

Comment le blé moderne nous intoxique ?

Entretien avec Julien Venesson, rédacteur en chef du magazine Alternatif Bien-Être, formateur en nutrition et conseiller scientifique pour les entreprises et journaliste scientifique, lors des Académies de Santé Naturelle, 11 mars 2016 à Aix-les-bains.

Plan

  • Le blé moderne nous fait du mal ? Quelle différence avec le blé ancien ?
  • Qu’est ce que le gluten ? Quel risque sur la santé ?
  • Vous avez interviewé le toxicologue Pr Narbonne, qu’avez vous obtenu la-dessus ?
  • Parlez-nous de l’hybridation du blé ?
  • Quels sont les symptômes de l’intolérance et l’allergie au gluten ?
  • Quel type de mode alimentaire préconisez vous ?
  • De gros consommateurs comme les Italiens peuvent être choquer d’un tel discours ?
  • Que pensez-vous des propos de Marion Kaplan dans son dernier livre Paléobiotique ? Est-ce une solution en 2016 ?
  • Il y aurait environ 3% de végétarien en France, que pensez-vous de ce régime ?
  • Quel est votre constat sur la médecine actuelle ?
  • Quel serait votre conseil à diffuser à nos internautes pour une santé optimale en 2016 ?
Site des Académies de Santé Naturelle Découvrir le livre de Julien Venesson

Puisque vous êtes ici... avançons Ensemble

Prévention Santé est une plateforme Web gratuite d’informations, de témoignages, de débats et d’échanges sur le mieux-être et de la santé.
Ce journalisme d'investigation indépendant que nous pratiquons nécessite beaucoup de temps, d'argent et de travail pour sa production. Mais nous le réalisons parce que nous croyons que notre point de vue est important, car cela pourrait aussi être le vôtre. Nous avons donc une faveur à demander...
Vous aimez notre média ? Soutenez-nous financièrement et nous pourrons continuer notre travail de partages auprès de vous encore très longtemps.

Faire une contribution

S'abonner gratuitement pour ne rien manquer des nouveautés


Notice :

Les informations diffusées sont données à titre non professionnel. Elles ne remplacent aucunement les visites médicales, les diagnostics et les traitements médicaux qui doivent être faits en fonction des situations particulières de chacun, et que seul un médecin, dont le titre est légalement reconnu en France, peut réaliser.